Maroc Telecom enregistre près de 63 millions de clients    Le secteur bancaire confirme sa résilience en 2018    Alerte Météo : Il va pleuvoir dans plusieurs villes au Maroc    Lekjâa convoque la famille du football marocain à Skhirat    Comicom introduit la marque indienne Mahindra au Maroc    L'Europe se prépare à une nouvelle canicule, Paris en alerte    Faits divers    Loi-cadre sur l'enseignement    La Jordanie réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    El Otmani en visite à Dakhla-Oued Eddahab    Tenue du gala international de boxe professionnelle à El Jadida    Des centaines d'Algériens sont bloqués au Caire    Victoire de la sélection algérienne en finale de la CAN 2019    Artisanat à Fès. 42 MDH pour le développement des compétences    Actes de sabotage et de vandalisme à Lâayoune    Point de vue : Hanane, Reda… et tant d'autres !    Le Maroc présent à la Foire internationale du livre de Lima    Dar El Bacha accueille l'exposition « Etoffe des sens, résonnances, Serge Lutens, Yves Saint Laurent »    Festival international Jawhara : Le retour de Cheb Bilal    CNDH: Au nom du principe de la pluralité    Israël démolit des maisons palestiniennes près de Jérusalem    Proscrire la violence!    Festival des huîtres de Qualidia    Avortement d'une tentative de trafic de 345 kg de chira à Bab Sebta    Hervé Renard refuse la sélection des Pharaons    Ukraine: Vers une majorité absolue au Parlement du parti du président Zelensky    La colère gronde à Hong Kong après les agressions brutales de manifestants    Laâyoune : Ouverture d'une enquête…    Un vibrant hommage rendu à Husseïn Chaâbi par la ville de Laâyoune    Akhannouch promet de solliciter le portefeuille de la santé en 2021    La course à Downing Street s'achève, Boris Johnson ultra-favori    Décès directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique Yukiya Amano    Accord de pêche. La flotte espagnole est de retour    Dakhla devient une référence nationale    Les prix des produits alimentaires en légère hausse, tirés par les légumes    BCIJ : Arrestation à Meknès d'un terroriste franco-marocain    Corée du Nord. Un taux de participation aux votes de 99.98%    Tanger. 20 blessés à cause de l'écroulement d'un manège    La traite humaine nargue la loi 27-14    Mobilisation exceptionnelle pour lutter contre un vaste incendie au Portugal    Béni Tadjit et la parade des prétendants !    Les atouts touristiques de la région de Dakhla-Oued Eddahab mis en avant à Prague    Bounedjah Le réveil magique de la machine à buts des Fennecs    Les tops et les flops de l'édition égyptienne    Une approche qui n'est pas du goût de tous    C'est parti pour la 6ème édition du Festival Al Haouz    Show haut en couleur de Hamid Bouchnak et Hatim Ammor au Festival international du raï    Débat à Essaouira sur le rôle des jeunes dans la préservation du patrimoine gnaoui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Championnat DII : Un feuilleton palpitant
Publié dans Libération le 01 - 05 - 2019


Joie des joueurs du RBM.
Il fallait ne pas aimer du tout le football pour s'ennuyer en cette saison 2018-2019 de seconde division. Entre le come-back inattendu de l'Olympique Dcheira, la peur du vide ressentie par le Raja de Béni Mellal jusqu'à l'ultime journée mais qui s'est finalement transformée en liesse populaire, le lâcher-prise du MAS dans la dernière ligne droite, mais encore le sacre de la Renaissance de Zemamra au bout d'une saison mouvementée, et les relégations de la JSKT et de la Jeunesse sportive d'El Massira, cette année, la Botola D2 nous a gratifiés d'un feuilleton passionnant où l'empreinte de l'entraîneur du MAS, Réda Hakam, fut grande.
Khémis Zemamra
a failli tout gâcher
Alors que le champion de D2 siègera à la cour des grands pour la première fois depuis 1977, année de sa création, il aurait pu en être autrement. Nous sommes en février, et l'hiver est à son apogée tout comme le club dirigé à l'époque par Réda Hakam. La Renaissance de Zemamra domine le championnat grâce notamment à la marque de fabrique de son coach : une défense en bouclier d'airain. Mais son bilan comptable plus que satisfaisant à ce moment-là (9 victoires, 10 nuls), la place de leader qu'il occupait et son invincibilité n'ont pas agi comme un collier d'immunité. Bien au contraire. Dès la première baisse de régime, il s'est fait éjecter sans ménagement. En l'occurrence, suite à une série de quatre matches nuls vierges de but.
Pour le coup, la victoire enregistrée par son équipe juste après son éviction donne en quelque sorte raison à son président. Même si rien ne dit que Réda Hakam n'aurait pas su trouver les ressorts pour redresser la barre. Quoique, sa nomination à la tête du MAS quelques semaines plus tard ait coïncidé avec l'effondrement des Fassis. Une situation à l'image de celle qu'il avait connue lors des deux précédentes saisons sur le banc du Raja de Béni Mellal, en échouant tout près de la promotion en première division, par deux fois dans les ultimes journées.
Le Raja de Béni Mellal
enfin récompensé
Ainsi, l'accession en D1 du Raja de Béni Mellal a aussi coïncidé avec le départ de Réda Hakam quelques mois plus tôt. A sa place, c'est un jeune entraîneur qui a pris les rênes de l'équipe première, en la personne de Mourad Fallah. Ex-joueur du Wydad de Casablanca, sa nomination a suscité au départ énormément d'interrogations, avant évidemment de mettre tout le monde d'accord en fin de saison. Mais il faut avouer qu'entre temps, la direction mellalie n'a pas brillé par son sens de la discrétion. Notamment lors du mercato hivernal qui a vu arriver plusieurs joueurs de haut standing avant qu'ils ne résilient étonnamment leurs contrats. Un effet d'annonce suivi d'une volte-face qui n'a pas concerné l'un d'entre eux : Fabrice Ondama. L'ex-pensionnaire du Wydad de Casablanca a, contre toute attente, posé ses valises au pied du Moyen Atlas, certainement à la recherche d'une tranquillité et du climat sec qui lui sied bien, pour le plus grand bonheur du RBM. Il a clairement été un grand artisan des retrouvailles du club avec un standing plus conforme à son passé.
En parlant d'histoire justement, à quelque chose près, l'Olympique Dcheira aurait pu en écrire une belle page. Un agent secret entretient le mystère et la discrétion. Il a tendance à tromper son monde, à se trouver là où on ne l'attend pas. Exactement comme le club situé dans la région Souss-Massa. Cantonnée au ventre mou du classement pendant les deux tiers du championnat, la meilleure attaque du championnat s'est replacée dans la course aux deux premiers sésames, à la faveur d'une fin de saison canon (8 victoires et 2 nuls), où elle aura anéanti les rêves d'accession du MAS, pour se disputer la place de dauphin au RBM. Mais malgré sa victoire à Témara lors de l'ultime journée, le destin en a voulu autrement.
Un destin qui n'a épargné ni la Jeunesse Sportive d'El Massira, ni le Chabab Kasbat Tadla qui évolueront l'année prochaine chez les amateurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.