Maroc Telecom enregistre près de 63 millions de clients    Le secteur bancaire confirme sa résilience en 2018    Alerte Météo : Il va pleuvoir dans plusieurs villes au Maroc    Lekjâa convoque la famille du football marocain à Skhirat    Comicom introduit la marque indienne Mahindra au Maroc    L'Europe se prépare à une nouvelle canicule, Paris en alerte    Faits divers    Loi-cadre sur l'enseignement    La Jordanie réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    El Otmani en visite à Dakhla-Oued Eddahab    Tenue du gala international de boxe professionnelle à El Jadida    Des centaines d'Algériens sont bloqués au Caire    Victoire de la sélection algérienne en finale de la CAN 2019    Artisanat à Fès. 42 MDH pour le développement des compétences    Actes de sabotage et de vandalisme à Lâayoune    Point de vue : Hanane, Reda… et tant d'autres !    Le Maroc présent à la Foire internationale du livre de Lima    Dar El Bacha accueille l'exposition « Etoffe des sens, résonnances, Serge Lutens, Yves Saint Laurent »    Festival international Jawhara : Le retour de Cheb Bilal    CNDH: Au nom du principe de la pluralité    Israël démolit des maisons palestiniennes près de Jérusalem    Proscrire la violence!    Festival des huîtres de Qualidia    Avortement d'une tentative de trafic de 345 kg de chira à Bab Sebta    Hervé Renard refuse la sélection des Pharaons    Ukraine: Vers une majorité absolue au Parlement du parti du président Zelensky    La colère gronde à Hong Kong après les agressions brutales de manifestants    Laâyoune : Ouverture d'une enquête…    Un vibrant hommage rendu à Husseïn Chaâbi par la ville de Laâyoune    Akhannouch promet de solliciter le portefeuille de la santé en 2021    La course à Downing Street s'achève, Boris Johnson ultra-favori    Décès directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique Yukiya Amano    Accord de pêche. La flotte espagnole est de retour    Dakhla devient une référence nationale    Les prix des produits alimentaires en légère hausse, tirés par les légumes    BCIJ : Arrestation à Meknès d'un terroriste franco-marocain    Corée du Nord. Un taux de participation aux votes de 99.98%    Tanger. 20 blessés à cause de l'écroulement d'un manège    La traite humaine nargue la loi 27-14    Mobilisation exceptionnelle pour lutter contre un vaste incendie au Portugal    Béni Tadjit et la parade des prétendants !    Les atouts touristiques de la région de Dakhla-Oued Eddahab mis en avant à Prague    Bounedjah Le réveil magique de la machine à buts des Fennecs    Les tops et les flops de l'édition égyptienne    Une approche qui n'est pas du goût de tous    C'est parti pour la 6ème édition du Festival Al Haouz    Show haut en couleur de Hamid Bouchnak et Hatim Ammor au Festival international du raï    Débat à Essaouira sur le rôle des jeunes dans la préservation du patrimoine gnaoui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Caravane agricole de l'OCP met le cap sur le Rwanda
Publié dans Libération le 03 - 05 - 2019

La Fondation OCP, en partenariat avec le ministère rwandais de l'Agriculture et des Ressources animales, a lancé récemment à Kigali, une Caravane agricole visant à élaborer la carte de fertilité du sol pour une zone pilote de 50.000 hectares au Rwanda.
Le lancement de la caravane s'est déroulé en présence de la ministre rwandaise de l'Agriculture et des Ressources animales, Gerardine Mukeshimana, de l'ambassadeur du Maroc à Kigali, Youssef Imani ainsi que de la délégation de la Fondation OCP et des membres du Parlement rwandais.
S'inscrivant dans le cadre d'un accord de coopération signé en novembre 2017 entre le Conseil rwandais du développement agricole et des ressources animales (RAB) et la Fondation OCP, la caravane sillonnera, dans un premier temps, 4 régions du nord-ouest du Rwanda en vue de procéder aux prélèvements et analyses des sols qui serviront à la réalisation de la carte de fertilité, rapporte la MAP.
Ce partenariat porte sur l'équipement de deux laboratoires d'analyse des sols (un laboratoire fixe et un laboratoire mobile) en matériels de dernier cri requis en vue d'analyser les échantillons de sols qui seront prélevés dans le cadre du projet d'élaboration de la carte de fertilité des sols du Rwanda.
Cette coopération vise également à mettre à la disposition des agronomes rwandais du matériel roulant pour l'organisation de sessions de sensibilisation destinées aux petits fermiers sur les bonnes pratiques agricoles des principales cultures pratiquées au Rwanda.
S'exprimant à cette occasion, la ministre rwandaise a souligné que cette initiative illustre les relations fraternelles liant le Maroc et le Rwanda, qualifiant d'"excellente" la coopération agricole entre les deux pays.
Ce projet s'inscrit en droite ligne avec le Plan stratégique national de transformation de l'agriculture (PSTA) qui prévoit notamment une assistance technique pour le renforcement de capacités dans les domaines de la fertilité des sols et la mise en place d'une carte de fertilité du sol, a-t-elle dit, ajoutant que "cette initiative apportera de la valeur et contribuera au renforcement de la durabilité de l'agriculture rwandaise qui constitue un secteur clé pour le pays".
Par ailleurs, la responsable a exprimé ses remerciements et sa gratitude à l'OCP et à l'ambassade du Maroc au Rwanda pour leur soutien et accompagnement dans la réalisation de ce projet novateur.
De son côté, l'ambassadeur du Maroc au Rwanda a fait observer que "le lancement de ce projet marque un évènement important dans la coopération bilatérale", se disant fier de la concrétisation de ce projet qui permettra de dresser une carte de fertilité visant à promouvoir l'agriculture rwandaise.
M. Imani a rappelé que la visite historique effectuée par SM le Roi Mohammed VI au Rwanda en 2016 a donné une nouvelle dynamique à la coopération bilatérale, à travers notamment l'ouverture de l'ambassade du Maroc à Kigali et la signature d'une vingtaine d'accords et de conventions de coopération couvrant plusieurs domaines à forte valeur ajoutée, dont l'agriculture, l'habitat, la formation professionnelle, le secteur financier, le transport aérien et le tourisme.
"Notre coopération bilatérale est excellente et l'avenir de nos relations s'annonce encore plus brillant", s'est félicité l'ambassadeur de SM le Roi.
Pour sa part, Hassina Moukhariq, représentante de la Fondation OCP, a fait savoir que ce projet comprend également le renforcement des capacités techniques des cadres agronomes du RAB dans les domaines de la fertilité des sols, du contrôle de la qualité des engrais, ainsi que celui des systèmes d'information géographique (SIG) appliqués à la cartographie des sols.
A cet effet, 4 cadres agronomes rwandais ont bénéficié d'une formation technique dans le Royaume et une vingtaine de techniciens de laboratoire ont pris part à une formation en matière de fertilisation des cultures au Rwanda, a-t-elle indiqué.
La Fondation OCP accorde une grande importance au développement de l'agriculture rwandaise. Un accord cadre de partenariat a été conclu en 2016 entre le groupe OCP et le ministère rwandais de l'Agriculture et des ressources animales.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.