Le rêve ou l'illusion sont forcément de l'autre côté    Bernard Casoni, nouvel entraîneur du MCO    Manifestation sportive au sein de l'UH2C pour inciter les jeunes à pratiquer le sport    Evolution du coronavirus au Maroc : 806 nouveaux cas, 459.671 au total, dimanche 17 janvier 2021 à 18 heures    Notre objectif est de retarder l' arrivée au Maroc de la nouvelle souche de la Covid-19 et de limiter sa propagation    Ben Affleck évoque les violentes critiques à l'époque de son couple avec Jennifer Lopez    Bong Joon-ho présidera le jury du Festival de Venise    Les employés du Groupe Sentissi en visite au passage d'El Guergarat    L'Opinion : Susciter l'adhésion des sceptiques    Achraf Hakimi vendu à crédit par le Réal, l'Inter en défaut de paiement !    Egypte 2021 : Le Championnat du monde de handball sous la pandémie    Yahya Abounizar, artiste peintre au parcours éloquent...    La Marine Royale avorte une opération de trafic de chira au large de cap spartel    Le Maroc a réalisé des acquis stratégiques dans ses provinces Sud    3è réunion de la Commission nationale du suivi et de l'accompagnement    Pas de solution en dehors de l'initiative d'autonomie    Agadir, à l'aune de génération de réformes!    Biden promet une série de décrets dès mercredi    WhatsApp repousse la modification de ses conditions d'utilisation    Azilal : campagne de chirurgie générale au profit des zones touchées par la vague de froid    Mondial de Handball : Face aux Islandais, dernière chance pour les Marocains, mais... difficile !    Une entreprise américaine investit dans le projet du développement du premier robot humanoïde marocain    Fusion : PSA et FCA officiellement unis    Maroc : l'Ukraine pourrait détrôner la France comme premier fournisseur de blé    Kerouac, Ginsberg, Burroughs... Le rêve tangérois des voyageurs américains dans l'âme    Marc Thépot, une nouvelle vie    Confessions dominicales : Témoignage édifiant en réponse aux chantres du défaitisme    L'Agence marocaine antidopage tient à Rabat son premier conseil d'administration    Officiel: le Maroc désigné pays-hôte    Ronaldo: «Le Real a eu tort de laisser partir Hakimi»    La jeunesse partisane appelle au renforcement de sa représentation politique    Défis et perspectives de l'aménagement territorial post Covid-19    Agriculture-Pluies: l'année s'annonce prometteuse    Vient de paraître : «Le Secret de la lettre» de Mohammed Ennaji    Les temps sont durs pour Mohamed Ismaïl!    Abdelkhaleq JAYED : Dans l'envers des pages une réflexion sur le temps, les sons, les couleurs et les signes    Bank Of Africa veut cofinancer l'investissement chinois en Afrique    La situation politique et sociale en Algérie est "désastreuse"    L'Arabie saoudite et le Qatar rouvriront leurs ambassades respectives «dans les prochains jours»    UGTM : Moulay Brahim El Othmani nouveau président du Conseil d'administration de la MGPAP    Covid-19 : 1 million de doses du vaccin chinois Sinopharm sont arrivées en Serbie    e-commerce : la Covid-19 dope le marché en 2020    Le Président américain accorde la Légion du mérite des Etats-Unis au Roi Mohammed VI    Le Bahreïn réitère son soutien au Maroc dans la défense de sa souveraineté et son intégrité territoriale    SM Le Roi Mohammed VI décoré de la "Legion of Merit, Degree Chief Commander"    Biden dévoile un plan de relance de 1.900 milliards de dollars    Sénat américain. Les émeutiers voulaient « capturer et assassiner des élus »    Normalisation? Il n'y a jamais eu vraiment de rupture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'incroyable come-back de Liverpool
Publié dans Libération le 09 - 05 - 2019

Le miracle a eu lieu: sans son meilleur buteur Mohamed Salah, le fantastique Liverpool a passé quatre buts aux géants barcelonais de Lionel Messi en demi-finale retour (4-0) pour se qualifier pour sa deuxième finale de Ligue des champions consécutive mardi.
Vainqueurs 3-0 en Catalogne lors de la demi-finale aller, la "Pulga" et sa bande ont craqué à Anfield, cédant sur un doublé de Divock Origi et un autre de Georginio Wijnaldum. A Madrid, les Reds retrouveront Tottenham ou l'Ajax Amsterdam, qui devaient s'affronter mercredi dans l'autre demi-finale.
Il n'y aura pas de triplé pour Barcelone cette saison. Un naufrage qui n'est pas sans rappeler l'incroyable scénario de son élimination la saison passée en quart de finale: le Barça avait sombré en gaspillant trois buts d'avance contre l'AS Rome (4-1, 0-3).
Pour Messi, c'est un coup d'arrêt. Atteindre à nouveau la finale de Ligue des champions pour y décrocher le cinquième trophée de sa carrière, le sixième de l'histoire du club, lui aurait sans doute ouvert les portes d'un sixième Ballon d'or.
Il en restera peut-être à cinq, alors qu'il avait tout fait à l'aller pour éliminer les "Reds" et retourner en finale pour la première fois depuis 2015. Au Camp Nou, alors que le Barça peinait, le petit attaquant avait surgi pour inscrire un doublé et donner un net avantage de trois buts aux Catalans.
Mais un Anfield en fusion et un Liverpool en surchauffe en ont décidé autrement.
Sans Mohamed Salah et Roberto Firmino, tous deux blessés, Sadio Mané s'est senti un peu seul devant au coup d'envoi. Finalement, c'est le collectif anglais qui a renversé l'ogre... pour s'offrir une deuxième chance après sa défaite contre le Real Madrid en finale au printemps dernier.
Le seul rescapé du "Fab Three", épaulé mardi par Origi et Xherdan Shaqiri, a bien été à l'origine du premier but, avant de laisser ses camarades faire le reste.
Liverpool s'est d'abord donné de l'espoir dès la septième minute et a fait sauter une première fois les plombs à Anfield. Mané s'est jeté sur une passe en retrait approximative, a servi Henderson qui s'est enfoncé dans la défense avant de tirer. Ter Stegen a repoussé, mais Origi rodait pour ouvrir le score.
Si le Barça est resté menaçant, à l'image de ce tir de Messi détourné en corner par Alisson (14), de cette frappe de Coutinho finalement non cadrée (17) ou encore de cette contre-attaque mal négociée par Jordi Alba (45+4), il n'a jamais converti.
A vrai dire, une fois l'orage passé, les Catalans se sont même plutôt installés dans la facilité, se contentant parfois de faire un peu tourner le ballon.
Et c'est finalement sur un bon coup de Jürgen Klopp que Liverpool a gagné. A la mi-temps, le technicien allemand a fait sortir son latéral Robertson pour faire entrer un milieu, Wijnaldum.
Le Néerlandais a fait basculer la rencontre et Anfield en deux minutes. D'abord, sur un centre d'Alexander-Arnold, il a envoyé une lourde frappe au fond des filets (54), avant de marquer de la tête dans la lucarne de Ter Stegen (56). Incroyable!
Les Barcelonais se sont alors un peu éteints, comme s'ils avaient commencé à broyer du noir, des souvenirs de la Roma plein la tête.
Un peu décontenancés, les Espagnols n'ont pas surveillé Alexander-Arnold sur un corner joué rapidement. Le latéral anglais a glissé le ballon à Origi qui a repris dans la lucarne de Ter Stegen pour faire exploser Anfield (79).
Il ne restait plus qu'à tenir, et face à ce Barça secoué, les Reds l'ont fait, avant de communier avec un Anfield en plein délire.
Toujours dans la course pour le sacre national, Liverpool devra vite se reconcentrer. Dimanche, ils ont encore une petite chance de doubler Manchester City sur le fil lors de la dernière journée de Premier League. Il faudra encore espérer un miracle.
Mais les miracles, les Reds sont spécialistes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.