Auto Hall-DFSK. Un partenariat de fond    Les choses sérieuses commencent !    Trump avertit la Chine et critique l'Allemagne avant le G20    RAM digitalise son fret aérien avec Portnet    La MDJS aux meilleurs standards internationaux en matière de Sécurité et d'intégrité    Casablanca en quête d'un air plus frais    Sénégal : Salif Sané forfait pour le reste du premier tour    Lancement au siège de l'OCDE à Paris du 2e Programme Pays-Maroc    Le mal de maire!    Conférence à Bahreïn: Un plan économique pour les Palestiniens, qui le rejettent    Brésil: la Cour Suprême va réexaminer le dossier «Lula»    L'hégémonie    La liste des nouveaux ambassadeurs reçus par le roi    L'Europe étouffe sous la canicule, qui va s'intensifier    Facultés de médecine. Une moyenne de 14,4 exigée pour la présélection    De la parole poétique mêlée avec les rythmées électriques    Maroc-Côte d'Ivoire. Déterminés, les Lions d'Atlas croient à la victoire    Nissan prêt à revoir avec Renault la structure d'une alliance en danger    Renault rénove un établissement scolaire dans la région d'Essaouira    Nucléaire, Golfe : l'Iran semble jouer l'apaisement    BMW transporteur officiel du Festival Mawazine    Déconcentration administrative. El Otmani épinglé par la majorité et l'opposition    Les Comores expriment leur "soutien sans réserve" à l'initiative marocaine d'autonomie    Un policier à Casablanca accusé de chantage, vol et adultère    Tanger-Med : Avortement d'une tentative de trafic de 270 kg de chira    MRE, loin des clichés    Chambre des représentants : Adoption de trois conventions relatives à la ZLECAF et à l'accord de pêche durable Maroc-UE    El Jadida : OCP organise dimanche la finale de son championnat de beach soccer    31ème édition du festival du théâtre universitaire à Casablanca    Le Cameroun réussit son entrée, le Ghana chancelle    Youssef Amrani, nommé à Prétoria, « ready to work »…    Soulaliyates, Laftit veille au grain…    Mawazine 2019 : Elissa embrase Nahda    Royal Air Maroc en représentation au Caire, en marge de la CAN    Régionalisation avancée et mise en œuvre d'une stratégie visant la préservation de l'identité des MRE    YouTube pressé de mieux protéger les enfants    Divers    El Hadji Diouf Jouer la CAN en Egypte est une chance !    Jordan Ayew, la stagnation du prodige    La Côte d'Ivoire réussit son entrée en matière    Sommet des deux rives : Engagements pour une nouvelle ambition en Méditerranée    S'énerver plus pour vivre plus    Très attendu par ses fans, Reda Taliani cartonne à Salé    Chellah à l'heure de la musique tzigane    "Toy Story 4" en tête du box-office    Le Maroc présent à la conférence de Manama    Mauritanie: Ghazouani proclamé vainqueur dès le premier tour    Démantèlement d'une cellule liée à Daesh composée de 4 personnes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Chellah célèbre les musiques et les danses des grands musiciens du peuple rom
Publié dans Libération le 13 - 05 - 2019

La 18ème édition du Festival Mawazine-rythmes du monde met à l'honneur une programmation exceptionnelle au Chellah, la scène des musiques du monde, en célébrant les musiques et les danses des grands musiciens du peuple rom, ont indiqué vendredi les organisateurs. Sur le thème « De Bénarès à Jerez », le site inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco invitera les festivaliers à une série de concerts qui rendront hommage aux grandes traditions musicales du peuple rom : originaires des confins de l'Inde et de l'Afghanistan, ses musiciens ont migré vers l'Iran, la Turquie et plus à l'est encore, à travers les Balkans et jusqu'en Andalousie, donnant naissance aux répertoires kathak, flamenco, tzigane et klezmer, entre autres, a relevé l'Association Maroc Culture dans un communiqué.
Avec cette nouvelle aventure sonore, le Chellah conviera les amateurs et mélomanes à un véritable voyage sonore dont les rythmes, les danses, les couleurs et les accents seront portés par des interprètes du monde entier, précise le communiqué de l'Association, organisatrice de cet évènement artistique placé sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Dès le samedi 22 juin, poursuit le document, la musique classique hindoustani sera célébrée par Kawa Generation, une formation unique en son genre, composée d'une famille de grands musiciens, les Khan, venus du Rajasthan, le berceau des gitans du monde entier. Le lendemain, dimanche 23 juin, c'est de musiques klezmer et balkanique dont il sera question avec She'Koyokh.
Ce groupe formé de musiciens originaires de Turquie fusionne à la perfection les répertoires gitan, séfarade, rebétiko et ceux d'autres groupes ethniques de différentes régions. Lundi 24 juin, le public voyagera en Europe de l'Est avec Marcela y los Murchales. A sa tête, Marcela Cisarova, une chanteuse et danseuse de Slovaquie, qui maîtrise à merveille l'art de la musique tzigane slovaque, ajoute-t-on de même source. Les organisateurs font savoir également que la programmation du Chellah fera ensuite un détour vers l'Espagne avec, mardi 25 juin, la prestation attendue d'Alba Molina. Fille du célèbre duo espagnol Lole Montoya et Manuel Molina (plus connus sous le nom de Lole y Manuel), Alba Molina baigne naturellement dans la musique, faisant son éducation musicale au rythme du flamenco mais aussi de différentes influences musicales.
Avec Rycardo Moreno, un des meilleurs compositeurs et guitaristes flamenco-jazz actuels d'Espagne, Alba efface les frontières entre le flamenco et le jazz en convoquant le hip-hop, le rock, les boléros et la musique brésilienne. Ils dévoilent, en outre, que le mercredi 26 juin, l'Inde sera de retour avec la Compagnie Sharmila Sharma, née à Jaipur et figure de la musique, du chant et de la danse kathak. Depuis l'âge de quatorze ans, l'artiste se produit dans de nombreux festivals internationaux, accompagnée de musiciens reconnus dont le joueur de tabla Edouard Prabhu et le flûtiste Henri Tournier.
Le périple musical reprendra de plus belle, jeudi 27 juin, avec un passage en Iran en compagnie de Shahrokh Moshkin Ghalam. Ce danseur, acteur et metteur en scène réalise une chorégraphie inspirée de la musique classique persane qui réunit les mythes et la poésie pour créer une atmosphère magique. Un nouveau détour par l'Europe de l'Est, vendredi 28 juin, sera pour les festivaliers l'occasion de découvrir Dan Gharibian Trio, un groupe qui mêle à la perfection le free jazz à la musique klezmer, à la musette et aux rythmes de la Méditerranée, signale l'Association. La clôture de cette programmation de très haut niveau sera, quant à elle, réservée à l'immense Luis de la Carrasca, annonce-t-elle, précisant que cet autodidacte de Grenade, considéré comme l'une des références du flamenco, se produira samedi 29 juin pour un concert qui s'annonce d'ores et déjà mémorable !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.