Bac 2019. 150 personnes interpellées pour fraude    AWB lance un emprunt obligataire d'un milliard de dirhams    Maroc Telecom, 1ère privatisation du programme de la LdF 2019    Un suspect arrêté dans l'affaire de l'agression d'une allemande    Crise au PAM : la réunion de la commission préparatoire maintenue à Agadir    BAC 2019. Les résultats seront affichés le 26 juin    Larache: Coup d'envoi du 9e festival international d'équitation « Mata »    Inauguration officielle du Smap Paris 2019    CAN 2019 : Royal Air Maroc mobilise 54 vols supplémentaires depuis et vers l'Egypte    Relance du secteur immobilier : Fassi Fihri sollicite les MRE    Arabie Saoudite: Le conflit s'intensifie    Dialogue social: à combien s'élève le coût de l'accord ?    Bac: Nouveaux cas de triche!    Enseignement public payant: Le niet des parents    Visa se mobilise pour la CAN    Marrakech: Le festival des arts populaires fête un demi-siècle    Un salon pour encourager les jeunes à lire    Dialogue social : Le coût global de l'accord s'élève à plus de 14 milliards de dirhams    SAEDM et REALITES scellent un partenariat    Copa America : Le Brésil en reconquête sans Neymar    Les sanctions de la Commission de discipline et de fair-play    Meeting International Mohammed VI : Beau plateau attendu aux épreuves de sprint    Le Mpay Forum, un observatoire de veille en Mobile payment, Mobile banking et Fintech    Un roadshow national pour promouvoir l'accès des TPME au financement et à la commande publique    Activités du parti    Attaques contre deux pétroliers en mer d'Oman    Pour améliorer le goût de vos aliments, mangez assis !    Insolite : Le tatouage du patron de Twitter    Jessica Préalpato, la pâtissière qui bouscule le dessert    Rapatriement des familles de l'EI Que font leurs pays d'origine ?    News    Younes Moujahid à la tête de la FIJ    Zagora à l'honneur du "Moroccan day" aux Etats-Unis    "Rolling Thunder Revue", quand Scorsese s'amuse à raconter Dylan    Nouvelle édition du Moussem culturel international d'Assilah    CAN 2019. Ce qui attend les Lions de l'Atlas    La Fondation nationale des musées s'allie au ministère de la culture    Célébrations de la Fête du Trône. Les consignes du ministère de la Maison royale, du protocole et de la chancellerie    Moujahid, premier journaliste arabe et africain à la tête de la FIJ    Ouyahia écroué, Sellal entendu par un juge d'instruction    Le Suriname salue le rôle de «leader africain» de SM le Roi Mohammed VI    Taper sur Trump? C'est possible à un salon tech en Chine    NBA : Toronto fait chuter Golden State et s'offre son premier titre    Caractère officiel de l'amazigh : Le conseil provincial de Tiznit premier à passer à l'acte    Entre pirates, collision ou missiles, les tankers évoluent en eaux troubles    Compromis européen sur un budget de la zone euro    La protection des données revêt une importance capitale pour Bank Al-Maghrib    Journée mondiale des donneurs de sang    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Agentis construira et équipera des hôpitaux publics en Côte d'Ivoire
Publié dans Libération le 21 - 05 - 2019

La société marocaine Agentis, spécialiste de la distribution de dispositifs médicaux, paramédicaux et matériels de bloc opératoire, a signé, vendredi à Abidjan, un protocole d'accord avec l'Etat de Côte d'Ivoire pour la construction et l'équipement d'hôpitaux publics.
Le contrat signé, dont le montant se chiffre à 59 milliards de FCFA, soit près de 100 millions de dollars US, porte notamment sur la construction et l'équipement de deux Centres hospitaliers régionaux (CHR) de niveau 2 dans les villes d'Aboisso (120 km au sud-est d'Abidjan) et Adzopé (105 km au nord d'Abidjan).
L'accord englobe également la construction de cinq pôles d'excellence dans des centres de santé situés dans les villes d'Abengourou (imagerie médicale), de Daoukro et de Séguéla (services d'urgence), de Toumodi (traumatologie) et de Bouna où sera mis en place un noyau chaud comprenant un laboratoire, un bloc opératoire, un service d'urgence, une maternité et une pédiatrie.
Les travaux de construction, dont le lancement est prévu pour très bientôt, s'étaleront sur une durée de 16 mois.
Agentis n'en est pas à son premier coup d'essai en Côte d'Ivoire, l'opérateur marocain ayant déjà assuré la construction du tout premier Centre de radiothérapie et d'oncologie médicale du pays qui a ouvert officiellement ses portes au public en 2017.
Intervenant à cette occasion, le PDG d'Agentis Adil Mesfioui a relevé que le contrat signé renseigne sur la confiance "renouvelée" à l'endroit d'Agentis, si ce n'est une "reconnaissance" de l'expertise et du professionnalisme qu'a développé l'opérateur marocain dans la réalisation de telles œuvres.
Il a assuré de l'engagement de la société marocaine à réaliser les œuvres de haute portée sociale dont elle a la charge, "selon les règles de l'art et dans les délais requis" surtout que les établissements sanitaires en question s'inscrivent dans le cadre du programme social du gouvernement dit "PS Gouv".
Il a, par ailleurs, affirmé que l'accord conclu avec l'Etat ivoirien est un nouvel exemple de la coopération Sud-Sud, préconisée par SM le Roi Mohammed VI et le président Alassane Ouattara, deux grands leaders "qui ont compris que le salut de l'Afrique ne peut venir que de l'Afrique et de ses fils".
Pour sa part, le ministre ivoirien de la Santé et de l'Hygiène publique Aouélé Eugène Aka a souligné que l'accord signé arrive à point nommé pour renforcer le dispositif sanitaire ivoirien à l'horizon 2020, après les efforts consentis pour améliorer l'offre sanitaire depuis la sortie de la crise post-électorale.
Louant l'importance du protocole signé avec Agentis, l'officiel ivoirien s'est réjoui d'une "première" au vu de la taille de l'engagement financier pris, des innovations inhérentes au volet technique et des délais de réalisation convenus.
De son côté, l'ambassadeur du Maroc en Côte d'Ivoire Abdelmalek Kettani a affirmé que l'accord d'aujourd'hui consacre l'excellence des relations denses et distinguées liant les deux pays, ajoutant qu'il s'agit d'un contrat "très important" qui montre l'engagement de l'Etat ivoirien à développer le système de santé.
"Agentis a été choisie pour son expertise et son sérieux, confirmés après la réalisation du Centre national d'oncologie médicale et de radiothérapie Alassane Ouattara. Aujourd'hui, c'est une nouvelle marque de confiance que l'Etat ivoirien accorde à l'opérateur marocain", a enchaîné le diplomate marocain.
"On se félicite de voir notre expertise nationale, technique et financière, reconnue par un pays frère et ami qu'est la Côte d'Ivoire", a-t-il poursuivi.
Le Maroc et la Côte d'Ivoire, a encore dit Abdelmalek Kettani, sont animés par une volonté commune d'avancer ensemble vers l'émergence et la réalisation des objectifs de développement tels qu'envisagés par les deux chefs d'Etat, S.M le Roi Mohammed VI et le président Alassane Ouattara.
L'accord a été signé par le PDG d'Agentis, le ministre ivoirien de l'Economie et des Finances, son homologue de la Santé et de l'Hygiène publique outre le secrétaire d'Etat ivoirien chargé du Budget et du Portefeuille de l'Etat.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.