Edito : Vérités    Perturbations sur les réseaux : Les précisions de Maroc Telecom    Industrie agroalimentaire La 2ème édition de «The FoodEshow» du 9 au 12 mars    Infantino reçu à Rabat par Bourita    Une Maison de l'Histoire du Maroc pour construire un avenir de paix    Yassine Regragui: Les Marocains font de plus en plus confiance aux nouveaux modes de paiement    Le Maroc fait l'évènement à Genève    Le Hirak algérien exprime l'exaspération d'une population qui étouffe dans un système politique opaque aux institutions démocratiques factices    Biden et Trudeau vantent "l'extraordinaire amitié" américano-canadienne pour clore l'ère Trump    Des responsables palestiniens louent le soutien Royal aux établissements éducatifs de Palestine    Une Université des jeunes à Al-Hoceima pour soutenir les initiatives de participation citoyenne    Mort de Maradona: La justice convoque des experts pour déterminer d'éventuelles responsabilités    Invaincu 527 minutes,Yassine Bounou bat un record historique à Séville    Le WAC entame la Ligue des champions par une victoire à Luanda    Woods victime de fractures ouvertes à une jambe dans un accident de la route    Argentine et Mexique réclament un accès mondial aux vaccins contre la Covid-19    En Espagne, les arrivées du Royaume-Uni, du Brésil et d'Afrique du Sud restreintes jusqu 'à mi-mars    Amnesty International dénonce les méthodes répressives qui ciblent les militants du Hirak depuis deux ans    «Lettres du Maghreb»: Des discussions de haute facture    "Pelé" sur Netflix, redécouverte du footballeur, fenêtre sur l'homme    Gérard Depardieu, entre ombre et lumière    Le dirham s'apprécie face au dollar    Météo: les villes où il va pleuvoir au Maroc à partir de jeudi    Les relations de la DGAPR et tous les établissements pénitentiaires avec les instances représentatives des avocats établies dans le cadre de la loi    Nouveau Hyundai Creta : encore plus audacieux    Economie : la longue marche vers le rétablissement    Il y a fort à faire pour une justice électorale et pour le renforcement du pluralisme politique    Exposition : Une rétrospective « Saladi » au Musée de Bank Al-Maghrib    CAN U20 Mauritanie : Un derby maroco-tunisien en quart de finale    Nouvelle publication : Tibu Maroc documente son programme «Intilaqa»    Des responsables palestiniens saluent le soutien constant de SM le Roi aux établissements éducatifs en Palestine    Selon une nouvelle note secrète de la CIA, une guerre des clans mine le régime algérien et conduira à son effondrement    Le football féminin et africain au menu de la visite de Gianni Infantino au Maroc    Mission réussie pour le Wydad, Al Ahly tombe    La classe politique évoque « un non-événement »    Algérie : Le Hirak exprime l'exaspération d'une population qui étouffe, selon le Monde    Le fiduciarisme face au sécularisme    Amnesty International dénonce une «stratégie délibérée» pour «écraser la dissidence»    Un pari réussi en temps de pandémie !    L'Institut français de Tanger-Tétouan reprend ses activités    L'Europe doit se défaire de la logique du professeur et de l'élève dans sa relation avec le voisinage sud, déclare Nasser Bourita    Centrale Danone : une vingtaine de nouveaux produits "fortifiés"    Retrait de la liste grise de l'UE : quelles conséquences pour le Maroc ?    Campagne de vaccination : le Maroc reçoit 1 million de doses de vaccins supplémentaire cet après-midi    Nasser Bourita s'entretient avec Arancha Gonzalez Laya    Les Etats-Unis persistent et signent    Vaccination anti-Covid : Pourquoi il faut donner la priorité aux personnes en situation de handicap    Multilinguisme entre défis et opportunités    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Agentis construira et équipera des hôpitaux publics en Côte d'Ivoire
Publié dans Libération le 21 - 05 - 2019

La société marocaine Agentis, spécialiste de la distribution de dispositifs médicaux, paramédicaux et matériels de bloc opératoire, a signé, vendredi à Abidjan, un protocole d'accord avec l'Etat de Côte d'Ivoire pour la construction et l'équipement d'hôpitaux publics.
Le contrat signé, dont le montant se chiffre à 59 milliards de FCFA, soit près de 100 millions de dollars US, porte notamment sur la construction et l'équipement de deux Centres hospitaliers régionaux (CHR) de niveau 2 dans les villes d'Aboisso (120 km au sud-est d'Abidjan) et Adzopé (105 km au nord d'Abidjan).
L'accord englobe également la construction de cinq pôles d'excellence dans des centres de santé situés dans les villes d'Abengourou (imagerie médicale), de Daoukro et de Séguéla (services d'urgence), de Toumodi (traumatologie) et de Bouna où sera mis en place un noyau chaud comprenant un laboratoire, un bloc opératoire, un service d'urgence, une maternité et une pédiatrie.
Les travaux de construction, dont le lancement est prévu pour très bientôt, s'étaleront sur une durée de 16 mois.
Agentis n'en est pas à son premier coup d'essai en Côte d'Ivoire, l'opérateur marocain ayant déjà assuré la construction du tout premier Centre de radiothérapie et d'oncologie médicale du pays qui a ouvert officiellement ses portes au public en 2017.
Intervenant à cette occasion, le PDG d'Agentis Adil Mesfioui a relevé que le contrat signé renseigne sur la confiance "renouvelée" à l'endroit d'Agentis, si ce n'est une "reconnaissance" de l'expertise et du professionnalisme qu'a développé l'opérateur marocain dans la réalisation de telles œuvres.
Il a assuré de l'engagement de la société marocaine à réaliser les œuvres de haute portée sociale dont elle a la charge, "selon les règles de l'art et dans les délais requis" surtout que les établissements sanitaires en question s'inscrivent dans le cadre du programme social du gouvernement dit "PS Gouv".
Il a, par ailleurs, affirmé que l'accord conclu avec l'Etat ivoirien est un nouvel exemple de la coopération Sud-Sud, préconisée par SM le Roi Mohammed VI et le président Alassane Ouattara, deux grands leaders "qui ont compris que le salut de l'Afrique ne peut venir que de l'Afrique et de ses fils".
Pour sa part, le ministre ivoirien de la Santé et de l'Hygiène publique Aouélé Eugène Aka a souligné que l'accord signé arrive à point nommé pour renforcer le dispositif sanitaire ivoirien à l'horizon 2020, après les efforts consentis pour améliorer l'offre sanitaire depuis la sortie de la crise post-électorale.
Louant l'importance du protocole signé avec Agentis, l'officiel ivoirien s'est réjoui d'une "première" au vu de la taille de l'engagement financier pris, des innovations inhérentes au volet technique et des délais de réalisation convenus.
De son côté, l'ambassadeur du Maroc en Côte d'Ivoire Abdelmalek Kettani a affirmé que l'accord d'aujourd'hui consacre l'excellence des relations denses et distinguées liant les deux pays, ajoutant qu'il s'agit d'un contrat "très important" qui montre l'engagement de l'Etat ivoirien à développer le système de santé.
"Agentis a été choisie pour son expertise et son sérieux, confirmés après la réalisation du Centre national d'oncologie médicale et de radiothérapie Alassane Ouattara. Aujourd'hui, c'est une nouvelle marque de confiance que l'Etat ivoirien accorde à l'opérateur marocain", a enchaîné le diplomate marocain.
"On se félicite de voir notre expertise nationale, technique et financière, reconnue par un pays frère et ami qu'est la Côte d'Ivoire", a-t-il poursuivi.
Le Maroc et la Côte d'Ivoire, a encore dit Abdelmalek Kettani, sont animés par une volonté commune d'avancer ensemble vers l'émergence et la réalisation des objectifs de développement tels qu'envisagés par les deux chefs d'Etat, S.M le Roi Mohammed VI et le président Alassane Ouattara.
L'accord a été signé par le PDG d'Agentis, le ministre ivoirien de l'Economie et des Finances, son homologue de la Santé et de l'Hygiène publique outre le secrétaire d'Etat ivoirien chargé du Budget et du Portefeuille de l'Etat.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.