Amical : Les Aigles de Carthage s'inclinent face aux Lionnes de l'Atlas    Festival international des nomades : la 17ème édition aura lieu du 19 au 21 mars à M'hamid El Ghizlane    Protection de l'enfance : Le DTIPE est là pour « renforcer » les programmes existants, dixit El Othmani    Casablanca : Arrestation d'un individu impliqué dans une agression à l'arme blanche    CAN Futsal 2020: A quelle Heure et quelle chaîne Maroc- Libye    Marathon international de Marrakech : Les athlètes marocains survolent la compétition    Tan-Tan : Enquête à l'encontre de deux individus pour faux et usage de faux    Coronavirus : Le ministère de la santé appelle à la vigilance    Hausse significative du trafic aérien à l'aéroport de Dakhla    Dans sa galerie à Rabat : La Banque populaire expose les «Parcours croisés» de Moa et Kim Bennani    Le PPS au parlement    La Mauritanie à l'honneur    Angola: Le scandale Isabel dos Santos…    Samir Belfkih brigue la présidence du PAM    Tesla: de 0 à 100 milliards en moins de 17 ans    Algérie : le crash d'un avion militaire fait deux morts    Liga: Le Real prend les rênes devant le Barça    Procès en destitution: La défense de Trump tente de parer les révélations de Bolton    Le RNI à l'écoute des Marocains de l'Afrique subsaharienne    Le Roi Mohammed VI ordonne le rapatriement des Marocains dans la région de Wuhan    Benchamach recadre sévèrement Ouahbi pour son parallèle douteux entre le référentiel du PJD et la Commanderie des croyants    Taroudant : 6 mois de prison ferme pour l'instituteur qui a violenté son élève de 8 ans    Bruno Le Maire attendu au Maroc le 31 janvier    Le Mexique refoule 2.300 Honduriens entrés avec une caravane humaine    Brexit: Ce qui va changer au 1er février    Enfin des explications sur la faiblesse de la croissance économique    Othman Benjelloun réitère l'engagement du secteur bancaire à soutenir les PME    Relance du crédit aux entreprises : les nouvelles mesures de BAM    Voici le temps qu'il fera ce mardi 28 janvier    LDC Afrique-Coupe de la CAF: Le programme de la dernière journée    Brexit: Le divorce bientôt consommé    Sauvez le KACM : Le Kawkab a cessé de briller    Bachir Dkhil : La marocanité du Sahara est irréversible    Les bergers afghans menacés par la sécheresse due au changement climatique    Larache à l'heure du soixantenaire de l'Union Socialiste des Forces Populaires    Présentation du livre "La Déclaration universelle des droits de l'Homme: lectures et éclairages"    Les prix des produits de consommation ne cessent d'augmenter depuis une décennie    Forte hausse des exportations des produits agroalimentaires entre 2010 et 2018    La Mongolie ferme sa frontière terrestre avec la Chine    Partenariat entre l''éducation nationale et Math&Maroc    L'ONEE et Taqa Morocco signent les contrats relatifs à la rénovation des unités 1 à 4 de la Centrale thermique de Jorf Lasfar    Le hacker portugais Rui Pinto révèle avoir été derrière les "Luanda Leaks"    Kobe Bryant étoile filante de la NBA    L'exposition "Mains de lumière" rend hommage à l'artiste peintre Malika Agueznay    Grand chelem pour la jeune Billie Eilish aux Grammy Awards    Bouillon de culture    Scène culturelle: la guerre des communiqués…    Edito : Triste déballage    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tous les bienfaits santé du poivre
Publié dans Libération le 22 - 05 - 2019

Piquant, mais pas seulement ! Le poivre réveille les assiettes et se révèle aussi un partenaire de choix pour rester en bonne santé et bien digérer.
Noir, blanc ou vert, le poivre est le fruit du poivrier, le Piper nigrum (de la famille des Pipéracées), une liane dont la culture remonte à l'Antiquité et sur laquelle poussent des grappes de 20 à 30 baies. Seules celles issues des variétés nigrum, cubeba et longum ont légalement droit à l'appellation de poivre. Piper longum produit l'espèce longue, et Piper cubeba donne le "cubèbe", rond et doté d'une petite queue, d'où son surnom de "poivre à queue".
Au fait, ce que l'on appelle communément le "poivre gris" n'existe pas! Il s'agit en fait d'un mélange de grains noirs et blancs, ou "déclassés". Les vertus thérapeutiques de cette épice sont connues de longue date. Elle est utilisée en médecine chinoise mais surtout en médecine ayurvédique, dont elle constitue un pilier. L'un des principaux remèdes de cette dernière, le trikatu, associe par exemple le poivre au gingembre.
C'est la pipérine - l'alcaloïde d'où provient le côté piquant du poivre - qui lui confère ses propriétés médicinales. "De nombreuses études ont démontré que cette substance possédait des vertus à la fois anti-inflammatoires et antibactériennes", précise Aminata Andrieux, naturopathe spécialisée en micronutrition.
Connue pour soulager les douleurs dentaires ou encore l'arthrite, la pipérine est également un bon antioxydant. Elle stimule, par ailleurs, la production d'endorphines, ce qui en fait un antidépresseur naturel, parfait pour redonner le moral en cas de coup de blues passager. Et la liste de ses qualités ne s'arrête pas là.
"Le poivre augmente la production de salive, les sécrétions gastriques et l'activité des enzymes pancréatiques", explique notre experte. L'intérêt ? Il est multiple : il facilite la digestion, limite les ballonnements, lutte contre les nausées et la constipation occasionnelle.
Comme toutes les épices, il parfume les plats et limite ainsi l'utilisation de sel, qui favorise l'hypertension. Et il agit aussi sur les graisses, qui ralentissent la digestion. Attention en revanche à ne pas en consommer trop si on est sujet aux hémorroïdes ou aux brûlures d'estomac, car il peut être irritant.
Le poivre présente enfin la particularité de favoriser l'assimilation des nutriments, mais aussi des vitamines, minéraux et principes actifs contenus dans les aliments qu'il accompagne. Il est en particulier intéressant de le consommer couplé au curcuma car il booste l'assimilation de la curcumine, un puissant antioxydant qui prévient le vieillissement cellulaire et stimule le système immunitaire. Un atout de poids car la curcumine, prise seule, est mal assimilée par l'organisme.
Comment le consommer ?
En fin de cuisson : concassé dans un mortier ou bien moulu à la minute, on l'utilise en fin de cuisson (sur feu vif notamment) car la chaleur lui fait perdre son goût délicat et le rend amer.
En tisane : portez à ébullition 25 cl d'eau. Eteignez le feu avant d'y ajouter 20 grains de poivre. Laissez infuser à couvert puis filtrez. En plus de ses propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires, cette tisane facilite la digestion. Facultatif : vous pouvez ajouter une touche de miel à la préparation pour en adoucir le goût.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.