Edito : Tout va bien !    Médecine : Drôles de carabins !    Chasse et pêche, le Maroc en force en Sologne    Jésus, une grande figure biblique du Coran/Episode 25 La naissance, le développement du christianisme, du vivant de Jésus et après sa mort    Musiques sacrées du monde: Concert «engagé» de Marcel Khalifa    Tourisme: Le Marrakech du Rire fait grimper le baromètre    Essaouira accueille les états généraux des entreprises citoyennes    L'agriculture peut aussi rafraîchir la planète    Le Onze national à pied d'œuvre au Caire    L'équipe ghanéenne espère renouer avec le sacre africain    Bulletin de la CAN    Comité des 24 des Nations unies    Le bureau de la Chambre des représentants tient sa réunion hebdomadaire    Bouillon de culture    Dormir devant la télévision fait grossir    Divers    Le marché mondial du luxe poursuit sa progression, tiré par la Chine    Hausse attendue de la production dans l'industrie au deuxième trimestre    Moussem de Tan-Tan Les tentes marocaines et mauritaniennes reflètent la richesse du patrimoine culturel commun    Saïdia accueille le 11ème Salon régional du livre    Canticum Novum transporte le public fassi aux confins des musiques anciennes    Quand « L'Opinion » publiait les résultats du bac …    OPV Maroc Telecom : Une vague bienvenue de liquidités pour la Bourse de Casablanca    Les œuvres de Linda Bougherara à Dar Moulay Ali à Marrakech    «Valeurs humaines », exposition de Soly Cissé à la Galerie 38 de Casablanca    Jossour se produira à l'IF de Marrakech    Nicolas Sarkozy sera jugé pour corruption    Maroc/FADES : Signature de deux accords de financement    Il fait l'actu : Mohcine Jazouli, ministre délégué chargé de la Coopération africaine    Meurtre de Khashoggi. Le chef de l'ONU lance une enquête internationale    CAN-2019. Les pays qui y participent pour la première fois    Trump lance sa campagne pour 2020 sur un air de 2016    un groupe marocain compte racheter le club français FC Sochaux    Succession de May : Boris Johnson en position de force    En pleine tension avec l'Iran, Trump contraint de changer de ministre de la Défense    OPV de Maroc Telecom. Les précisions du wali de Bank Al-Maghrib    L'ASMEX: Une nouvelle feuille de route à horizon 2025    Femmes, l'éternel défi    Doukkali : Le Maroc soigne les immigrés, en situation régulière ou pas    CAN-2019 : Arrivée des Lions de l'Atlas en Egypte    Championnat du monde de Muay Thai, le 22 juin à Marrakech    Sahara : Hilale «corrige» un responsable algérien    Réguler le Net, un impératif    Francophonie parlementaire: El Malki donne le la    Mise en place des mesures d'accompagnement pour faciliter le déplacement et le séjour des supporters du Onze national    Démantèlement à Tétouan d'une cellule terroriste    Amazon détrône Google comme marque la plus puissante    La Gendarmerie royale et la Guardia Civil se réunissent à Agadir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Divers
Publié dans Libération le 23 - 05 - 2019


Arrestation
Le service préfectoral de la police judiciaire de Tanger a procédé, mardi soir, sur la base d'informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), à l'arrestation de trois individus en possession de 8.395 comprimés psychotropes.
L'arrestation des mis en cause intervient dans le cadre des efforts soutenus déployés par les services de sûreté pour lutter contre le trafic des psychotropes, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), ajoutant que les suspects ont été interpelés en flagrant délit de possession de comprimés psychotropes, notamment ceux de type ecstasy (1.000 comprimés).
Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent en vue d'élucider les circonstances exactes de cette affaire, selon la même source.
Conférence
‘'La migration au Maroc et ailleurs : Dynamiques locales, globales et transnationales'' est le thème de la sixième conférence annuelle des sciences sociales, qui se tiendra les 25 et 26 mai à Ifrane. Initiée par l'Université Al Akhawayn, cette édition a pour objectif d'élargir la compréhension du phénomène de la migration, qui constitue l'un des ''enjeux incontournables et cruciaux de notre temps''.
La rencontre réunira des chercheurs de toutes les branches des sciences sociales, qui apporteront leurs contributions à l'enrichissement des connaissances sur le phénomène migratoire et les enjeux qui en découlent, autant au Maroc qu'ailleurs dans le monde.
Les échanges s'articuleront autour de l'histoire de la migration, les itinéraires migratoires, les migrations et la vie familiale, le travail migratoire, la fuite des cerveaux, les communautés issues de la migration, les réfugiés et les personnes déplacées, la migration dans la vie politique et les représentations de la mobilité humaine.
D'autres thèmes seront également soumis au débat, dont ‘'genre et migration'', ‘'identité et migration'', ‘'migration et question religieuse'', ‘'migration et intégration sociale'', ‘'migration et droits humains'', ‘'migration et sécurité internationale'', ‘'migration et changements climatiques'' et ‘'migration, mondialisation et dynamiques transnationales''.
La veille de la conférence, la Faculté des humanités et des sciences sociales de l'Université Al Akhawayn organisera des ateliers sur les stratégies de recherche et de publication destinées aux jeunes chercheurs en général, et aux doctorants en particulier.
D'après le rapport sur la migration internationale de l'ONU, 258 millions d'individus, ou 3,5% de la population mondiale, vivaient dans des pays autres que les leurs en 2017. Environ 25 millions d'entre eux étaient des réfugiés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.