Deux jalons de taille pour marquer la réunion du Conseil de sécurité    Driss Lachguar, hôte de la Fondation Lafqui Titouani    Le Polisario recherche désespérément son chef    La généralisation de la protection sociale, un levier d'intégration de l'informel    Maroc-Afrique : Un potentiel économique prometteur    La Bourse de Casablanca ouvre proche de l'équilibre    La main tendue du Maroc au Liban    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec le rival saoudien    Super League: ce qu'en pense Infantino    Les services de la sûreté d'Errachidia à pied d'oeuvre dans la lutte contre le trafic de drogue    Journée internationale des monuments et des sites: Un riche programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    Chambre des représentants : un projet de loi relatif au blanchiment des capitaux adopté en commission    Tchad : le président Idriss Déby Itno tué au front    Décès de l'ancien vice-président américain Walter Mondale à l'âge de 93 ans    Espagne: le « passeport sanitaire » bientôt lancé    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mardi 20 avril    Objectifs de développement durable: lutte contre la malnutrition, un enjeu majeur    La cour constitutionnelle statue sur le nouveau quotient électoral    Avec un financement MCA : 11 millions de dollars pour la zone industrielle de Bouznika    Botola Pro D1 : la valse habituelle des entraîneurs continue    Acteur majeur dans le secteur immobilier au Maroc, Sarouty place ses engagements sociétaux au cœur de sa stratégie    Développement du transport scolaire : Le Groupe Alsa Transport et la province de Rhamna unissent leurs efforts    Aïd Al Adha: 8 millions de têtes d'ovins et de caprins seront identifiées, selon Akhannouch    Casablanca : Dès qu'il fréquente le milieu de l'escroquerie, la police l'épingle    Essaouira : Un sororicide sur fond d'héritage    Ouezzane : Un mauvais voisinage finit dans le sang    Khénifra/Service des urgences : une vidéo publiée sur internet fait réagir la Direction régionale de la Santé    Ukraine : Washington dénonce l'«escalade» de Moscou en mer Noire    Secousse tellurique de 3,8 degrés dans la province de Driouch    La terre a tremblé dans cette province du Maroc    La COVID-19 ravage les camps de Tindouf et touche le personnel de l'ONU    Météo: le temps prévu ce mardi 20 avril au Maroc    SM le Roi félicite M. Patrice Talon à l'occasion de sa réélection Président de la République du Bénin    Cette semaine en Liga...    "Jazirat Al Kanz": La saison 6 démarre ce mardi à 22h45 sur 2M    Open d'Espagne de Taekwondo:Achraf Mahboubi médaillé d'or    Création de la Super League: La colère d'Alexandre Ceferin, président de l'UEFA    Le Maroc et le Danemark veulent élaborer un agenda post-pandémie    Arrivée à Beyrouth du 2è lot des aides alimentaires    Jubantouja est inspiré du Roi de la Mauritanie Juba II    Le 1er dictionnaire espagnol-arabe de football, présenté en ligne mardi prochain    Un riche programme de sensibilisation et de vulgarisation autour des valeurs historiques de Rabat    FRMF: Ammouta nouveau coach des U23, Fathi Jamal intègre la DTN    Afrique de l'Ouest et centrale : Le Programme alimentaire mondial appelle à éviter une catastrophe alimentaire    José Mourinho viré de Tottenham    VIDEO// Le danseur et chorégraphe belgo-marocain Sidi Larbi Cherkaoui en direct sur Info Soir de 2M    Patrimoine: Lancement d'un programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    Culture : Le Programme des éliminatoires de la 2è édition de la Ligue Nationale d'Improvisation Théâtrale Nojoum    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





S.M le Roi représenté par Abdelkrim Benatiq aux obsèques d'Etienne Tshisekedi
Publié dans Libération le 04 - 06 - 2019

Le ministre délégué chargé des Marocains résidant à l'étranger et des Affaires de la migration, Abdelkrim Benatiq, a représenté Sa Majesté le Roi Mohammed VI, samedi à Kinshasa, à la cérémonie officielle des obsèques d'Etienne Tshisekedi, le père de l'actuel président de la République Démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi.
Cette cérémonie a eu lieu en présence de nombreux chefs d'Etat et de gouvernement de pays africains, dont Denis Sassou-Nguesso, Président du Congo-Brazzaville, Edgar Lungu, Président de la Zambie, ainsi que le Président de la République centrafricaine, Faustin-Archange Touadéra, venus rendre un dernier hommage au père de la démocratie congolaise.
Etienne Tshisekedi est décédé il y a un peu plus de deux ans d'une embolie pulmonaire en Belgique, à l'âge de 84 ans.
Plus de deux ans après sa mort, à Bruxelles, le 1er février 2017, à l'âge de 84 ans, la dépouille du mythique opposant à tous les chefs d'Etat, de Mobutu Sese Seko à Joseph Kabila, a été rapatriée jeudi 30 mai. Ce qui a mis fin à une longue attente, dans un funérarium de Bruxelles, polluée par une série de tractations politiques; son corps n'ayant pas pu être préalablement rapatrié faute d'accord sur l'organisation des obsèques famille et son parti l'UDPS, et l'ancien régime de Joseph Kabila.
Arrivé en territoire congolais, le corps a d'abord été exposé au Stade des Martyrs, en plein cœur de la mégapole.
Au cours de la cérémonie en son honneur, au stade des martyrs de Kinshasa, samedi 1er juin, ses partisans, venus en nombre lui rendre un dernier hommage, ont donné de la voix à plusieurs reprises.
L'ancien président Joseph Kabila, dont la venue était un temps annoncée comme « possible » par son entourage, n'a finalement pas fait le déplacement. Aucun des opposants les plus en vue n'était non plus présent : ni Moïse Katumbi, qui a pourtant effectué un éphémère retour d'exil le 20 mai, ni Jean-Pierre Bemba, qui réside en Belgique, ni Martin Fayulu, qui était, lui, à Kinshasa. Le leader katangais Gabriel Kyungu, qui fut, comme Tshisekedi, l'un des treize parlementaires à avoir défié le maréchal Mobutu Sese Seko, était en revanche présent.
L'actuel président et fils du défunt, Félix Tshisekedi, est sorti renforcé de ces trois jours, notamment du fait de la présence de la plupart des chefs d'Etat des pays voisins. L'Angolais João Lourenço et le Rwandais Paul Kagame sont venus à Kinshasa vendredi 31 mai. Ils ont tenu une réunion tripartite avec Félix Tshisekedi, qui doit lancer un nouvel axe de coopération Luanda, Kinshasa, Kigali en matière économique et sécuritaire. Les trois chefs d'Etat se sont ensuite rendus au Stade des Martyrs, alors à moitié rempli, pour une cérémonie non prévue au programme.
Ils y ont tous trois été applaudis avant de fleurir le cercueil d'Etienne Tshisekedi, puis de quitter la capitale congolaise.
Le lendemain, le Stade des martyrs accueillait plusieurs autres voisins du président : Denis Sassou Nguesso, du Congo-Brazzaville, arrivé la veille, Faustin Archange Touadéra, de Centrafrique et Edgard Lungu de Zambie. Le président togolais Faure Gnassingbé, pourtant annoncé par la présidence, n'est pas venu. L'ancien président de l'Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro, arrivé la veille, était en revanche là et a déposé une gerbe de fleurs.
L'Ouganda était représenté par le vice-président, Edward Kiwanuka Ssekandi. Le ministre burundais des Affaires étrangères était pour sa part en ville, la veille. Parmi les neuf voisins de la RD Congo, la Tanzanie et le Soudan du Sud n'étaient donc pas représentés. Cela tranche avec l'investiture du 24 janvier dernier, où un seul chef d'Etat étranger était présent : le président Uhuru Kenyatta.
La cérémonie du 1er juin aura aussi été l'occasion pour l'archevêque de Kinshasa, Mgr Fridolin Ambongo, qui prononçait l'absoute, de s'adresser directement au président. « Il vous revient à vous et à vos collaborateurs de parachever l'idéal sociopolitique de votre père pour conduire le peuple congolais vers la terre promise […] de justice et de paix », a-t-il lancé.
Le cortège s'est ensuite dirigé vers la commune de la Nsele, dans la grande banlieue de Kinshasa, pour une dernière cérémonie, en présence de Denis Sassou Nguesso. Etienne Tshisekedi y a été inhumé, après la tombée de la nuit.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.