Alerte Météo : temps chaud le week-end dans plusieurs provinces du Maroc    Premier League: Manchester United renaît de ses cendres    Benzema élu joueur du mois en Espagne    Champions League: voici les affiches des quarts (PHOTO)    Serie A L'inter Milan accroché par Verone    La médina d'Asilah renoue avec l'art contemporain    Le soutien des entreprises conditionné par la conservation d'au moins 80% des déclarés    Données personnelles : la CNDP renforce son arsenal de protection    Coronavirus au Maroc-Situation à 10h: 115 nouveaux cas, 15.194 au total    25 ans déjà pour l'Université Al Akhawayn : 6.000 lauréats et un nouveau cap stratégique    La 2ème session du bac sera-t-elle annulée au Maroc ?    Devises vs Dirham: les cours de change de ce vendredi 10 juillet    L'Homme refuse d'être libre    Covid-19 : Privatisation, «dommage collatéral»    Messages de condoléances du Roi Mohammed VI au Roi d'Arabie Saoudite et au Président ivoirien    Gims raconte son « Malheur Malheur »    Bus de Casablanca. Le PJD agent commercial d'Erdogan    Casablanca: elle se fait passer pour la femme d'un policier afin d'avoir son visa    Dialogue social : Les partenaires sociaux préparent un nouveau round    Fonds Innov Invest : Un plan d'urgence pour les start-up lancé    Le Maroc intègre la communauté andine en tant que membre observateur    Prévisions météorologiques pour la journée du vendredi 10 juillet 2020    Le nouvel ordre mondial post-Covid-19: Quel positionnement pour le Maroc?    La Covid-19 est sous contrôle, mais cela ne signifie pas que le virus a disparu    Le roi Mohammed VI a envoyé un message au roi Salmane    Le Maroc rouvre partiellement ses frontières    Débat en commission parlementaire sur le projet de loi relatif au ciblage des bénéficiaires des programmes d'appui social    Préparation des prochaines échéances électorales    Débat sur la réforme du Code électoral    Saad Dine El Otmani : Relance économique et vigilance sanitaire, maîtres-mots de la prochaine étape    Lamia Chakiri, directrice régionale de la santé à Marrakech-Safi : La pandémie nous a permis d'augmenter notre capacité litière et de renforcer nos équipements    City se balade, Wolverhampton s'égare    Formation pour l'obtention de la licence A CAF d'entraîneur    La responsabilité de l'Algérie dans le détournement de l'aide humanitaire destinée aux camps deTindouf est patente    Le trompettiste Ibrahim Maalouf relaxé en appel    Le 51ème Festival national des arts populaires aura lieu en octobre    Agadir se prépare pour relancer l'activité et accueillir les touristes nationaux    Nouvelle édition en ligne des Nuits blanches du cinéma et des droits de l'Homme    Le président ivoirien a reçu un message du roi Mohammed VI    Ecriture jubilatoire    De nouveaux bains de sang évités en Tunisie    Guerre mémorielle autour de l'ancienne basilique Sainte-Sophie    Ligue des champions : Le Cameroun toujours favori pour abriter les demi-finales et la finale    De nouveaux jalons pour l'écriture poétique proposés par Salah Boussrif    Détournement de l'aide par le polisario et l'Algérie: le Parlement européen dépose un projet de résolution    Situation en Libye: le Maroc s'inquiète    Reprise de l'activité footballistique au Maroc    Talaâ Saoud Al Atlassi : Le non du Maroc au plan israélien se démarque par son réalisme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pour améliorer le goût de vos aliments, mangez assis !
Publié dans Libération le 15 - 06 - 2019

Les aliments auraient meilleur goût lorsqu'ils sont consommés assis, affirment des chercheurs américains. Rester debout serait synonyme de stress pour le corps, ce qui mettrait "en silencieux" les papilles gustatives.
De précédentes recherches ont déjà démontré que manger en marchant ou à son bureau était moins nourrissant qu'un repas pris à table, et ce pour le même apport calorique. Selon une nouvelle étude, publiée dans le Journal of Consumer Research le mois dernier, manger assis permettrait également à nos aliments... d'avoir meilleur goût ! En effet, d'après des chercheurs de l'Université de Floride du Sud (Etats-Unis), le fait d'être bien installé jouerait un rôle sur la façon dont notre système vestibulaire (responsable de l'équilibre, la posture, l'orientation spatiale) interagit avec le système sensoriel gustatif.
Pour parvenir à ces résultats, l'équipe du professeur Dipayan Biswas a demandé à 350 participants d'évaluer le goût de chips de pita. Alors qu'il s'agissait du même ingrédient, ceux qui le dégustaient debout ont attribué une moins bonne note que ceux assis sur une chaise remboursée.
De la même façon, des brownies provenant d'un restaurant local réputé ont été jugés meilleurs par les personnes installées dans leurs sièges. Lorsqu'il a été demandé au cuisinier de modifier la recette pour la rendre désagréable en bouche (en ajoutant d'avantage de sel), les résultats se sont inversés. Les participants debout n'ont pas remarqué que les gâteaux étaient davantage salés, et leur ont attribué une perception gustative plus favorable que les individus assis.
En fait, explique le chercheur, lorsque l'on est debout, la force de gravité pousse le sang vers les parties inférieures du corps. Le cœur travaille alors davantage pour le faire remonter. Le rythme cardiaque s'accélère, et active l'axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien, aussi appelé axe du stress. L'hormone du stress, le cortisol, est alors produite en quantité plus importante. Cette réaction en chaîne a pour conséquence de réduire la sensibilité sensorielle. Et donc, de modifier le goût des aliments.
Pour confirmer le phénomène, les volontaires ont été soumis à une source de stress supplémentaire. Les participants devaient tester différentes collations, tout en portant un sac. Une situation similaire à celle que l'on peut rencontrer lorsque l'on fait ses courses. Les participants, assis comme debout, ont signalé une moins bonne sensation gustative avec ce poids en plus. Cette nouvelle expérience a de nouveau mis en évidence le mécanisme sous-jacent lié au stress physique.
"Cette découverte suggère que les parents pourraient faire en sorte que les aliments sains et au goût déplaisant semblent plus acceptables pour les enfants réticents en les faisant manger debout, estime le professeur Dipayan Biswas, repris par le site Health Shots. Dans le même esprit, il pourrait être bénéfique de conserver une position debout lors de la consommation de produits pharmaceutiques ayant un goût désagréable."


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.