411 milliards de DH pour soutenir les plans de développement régional    Université d'été pour les jeunes chercheurs à Essaouira    Oxfam monte au créneau    L'insoutenable quotidien des saisonnières marocaines en Espagne    La Bourse de Casablanca en bonne mine    L'opposition algérienne pose des conditions au dialogue proposé par le pouvoir    Boris Johnson ultra-favori dans la course à Downing Street    Pinot maître des Pyrénées au Tour de France    Fraser-Pryce et Obiri ont fait le show au meeting de Londres    Bale sur le départ    Divers    La loi relative à la lutte contre la traite des êtres humains disséquée à Agadir    Bouillon de culture    Les arts de la rue s'invitent à Laâyoune    "Avengers: Endgame", le film aux plus grosses recettes de l'histoire    Maroc Telecom enregistre près de 63 millions de clients    Le secteur bancaire confirme sa résilience en 2018    Alerte Météo : Il va pleuvoir dans plusieurs villes au Maroc    Lekjâa convoque la famille du football marocain à Skhirat    Comicom introduit la marque indienne Mahindra au Maroc    L'Europe se prépare à une nouvelle canicule, Paris en alerte    La Jordanie réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    Football    Loi-cadre sur l'enseignement    Tenue du gala international de boxe professionnelle à El Jadida    Des centaines d'Algériens sont bloqués au Caire    Point de vue : Hanane, Reda… et tant d'autres !    Victoire de la sélection algérienne en finale de la CAN 2019    Actes de sabotage et de vandalisme à Lâayoune    El Otmani en visite à Dakhla-Oued Eddahab    Le Maroc présent à la Foire internationale du livre de Lima    Dar El Bacha accueille l'exposition « Etoffe des sens, résonnances, Serge Lutens, Yves Saint Laurent »    Festival international Jawhara : Le retour de Cheb Bilal    Proscrire la violence!    CNDH: Au nom du principe de la pluralité    Festival des huîtres de Qualidia    Avortement d'une tentative de trafic de 345 kg de chira à Bab Sebta    Ukraine: Vers une majorité absolue au Parlement du parti du président Zelensky    La colère gronde à Hong Kong après les agressions brutales de manifestants    Laâyoune : Ouverture d'une enquête…    Un vibrant hommage rendu à Husseïn Chaâbi par la ville de Laâyoune    Akhannouch promet de solliciter le portefeuille de la santé en 2021    Décès directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique Yukiya Amano    La course à Downing Street s'achève, Boris Johnson ultra-favori    BCIJ : Arrestation à Meknès d'un terroriste franco-marocain    La traite humaine nargue la loi 27-14    Une approche qui n'est pas du goût de tous    Béni Tadjit et la parade des prétendants !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





SAEDM et REALITES scellent un partenariat
Publié dans Libération le 15 - 06 - 2019

Un accord de partenariat pour le développement de la première composante résidentielle du projet du Pôle urbain de Mazagan (PUMA) a été signé récemment entre la Société d'aménagement et de développement de Mazagan (SAEDM S.A) et le groupe français REALITES Afrique.
Selon les termes de ce partenariat, les filiales du Groupe OCP et du groupe de développement territorial français REALITES décident de développer un projet commun en trois phases.
L'accord prévoit la construction et la commercialisation d'un programme mixte intégrant des logements individuels, collectifs et des commerces sur un terrain de 13 hectares au sein de PUMA, soulignent les parties signataires précisant que les travaux de la phase 1 dudit programme débuteront d'ici début 2020.
« Ce premier projet résidentiel de faible densité a été pensé autour d'une coulée verte et d'espaces paysagers, véritable poumon naturel. Il réservera à ses résidents un cadre de vie d'exception entre nature et océan avec une offre variée et qualitative », explique-t-on dans un communiqué faisant mention de 176 villas de standing sur des parcelles allant de 300 à 900 m², 50 « townhouses » sur des parcelles de 330 m², 156 appartements de standing de 55 à 150 m² ainsi que 2.000 m² de commerces.
Faire du PUMA un modèle national de ville durable, éco-conçue et solidaire, capitalisant sur les forces vives de son territoire d'accueil, et donc portée par des métiers orientés vers le savoir, l'innovation et le sport. Telle est l'ambition de ce nouveau pôle, fruit de la vision du Groupe OCP et du ministère de l'Economie et des Finances, qui mobilise un budget de 5 milliards de dirhams (consacré à l'aménagement).
D'une superficie de 1300 hectares, le pôle urbain comprend près de 200 hectares de voiries principales, 300 hectares d'espaces verts privilégiant la préservation des forêts avoisinantes et la réalisation de grandes coulées vertes.
Prévu pour accueillir, à l'horizon 2034, environ 134.000 habitants, il offre également plus de 600 hectares devant accueillir les différentes composantes du projet. A savoir: la zone résidentielle, le pôle académique, l'espace de recherche et d'innovation, les équipements touristiques, culturels et sportifs, ainsi que les zones d'activités tertiaires.
A noter que quatre facteurs majeurs d'attractivité devront intégrer le nouveau pôle qui sera développé selon les meilleurs standards internationaux de pôles urbains.
D'après le communiqué, il comprendra une ville connectée, présentée comme pionnière dans l'utilisation des nouvelles technologies au Maroc et parfaitement intégrée dans un territoire urbain et durable ; un cadre de vie d'exception, entre océan et forêt, offrant un ensemble de services et d'infrastructures de qualité ; un pôle académique reconnu permettant le développement de la recherche, du savoir et de l'innovation ainsi qu'une zone sportive.
Cette dernière, précise le communiqué, «devrait à terme contribuer à la diversification et l'extension régionales de l'offre de loisirs sportifs, la mise en place de terrains sportifs multiusages voués à la valorisation du sport de haut niveau, au repérage et à l'accompagnement de jeunes talents sportifs ».
Ainsi que le souligne la même source, «PUMA sera construit dans sa globalité autour de quatre zones centrales définies comme des noyaux urbains, accueillant des équipements de proximité et offrant des environnements maîtrisables à pied ».
Pour les promoteurs du projet, « cette ville de demain se déclinera en quatre éco-quartiers qui disposeront d'équipements et de services de proximité de même type ». Avec cette particularité : chaque quartier aura sa propre identité.
Pour rappel, SAEDM est détenue à hauteur de 51% par le Groupe OCP et 49% par la Direction des domaines de l'Etat marocain.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.