Casablanca accueille l'assemblée générale de l'Union mondiale des professions libérales    Vidéo. Mine d'art de Khouribga: quand les artistes essayent de "passer le relais"    Textile : Les deux salons ont connu un beau succès, selon l'AMITH    Barid Al Maghrib étoffe son offre digitale    Couverture alimentaire : Le Maroc a atteint « un bon niveau », selon Sadiki    Le Maroc rejoint le Réseau des Autorités de prévention de la corruption    Brexit, politique étrangère… au sommet de Bruxelles    Brèves Internationales    Un Monde Fou    Brèves    Le Parquet général suscite la polémique au Parlement    BAM : L'encours des financements par Mourabaha totalise 7,17 MMDH    Maroc PME organise la Semaine de l'entreprise dans la Région de Laâyoune-Sakia El Hamra    La 4ème Commission de l'ONU exprime son soutien au processus politique au Sahara    Bachir Edkhil : L'option référendaire est caduque    Amar Saâdani : Le Sahara est marocain    Paris Jackson arrêtée en plein cœur d'Hollywood    Quand Donald Trump s'en prend à Bruce Springsteen et Beyoncé    Les glaciers suisses ont diminué de 10% en 5 ans    Insolite : Conférence record    Clasico au Camp Nou : Valverde a "confiance" malgré les violences    Réforme de la C1 : Lampard opposé à la multiplication des matches    Liga: Duel à distance entre Real et Barça    A Madagascar, l'électricité reste un produit de luxe    Bella Hadid se livre sur son état mental    La Twittoma, ou comment les réseaux sociaux servent la bonne cause    Divers    L'ANRUR, un mécanisme d'amélioration du paysage urbain et architectural    Le jour où un des acteurs de Friends a failli être renvoyé à cause de Jennifer Aniston    Pourquoi Kate Winslet s'est fait tacler par la Reine Elizabeth II    Pitt vs Jolie : Pourquoi le couple star n'a toujours pas entériné son divorce    Jack Lang : «Trésors de l'Islam en Afrique, de Tombouctou à Zanzibar témoigne de l'histoire du Maroc»    «Pour Sama» : Le témoignage bouleversant d'une jeune mère à Alep    Le CSCA sanctionne Radio Méditerranée    Filière équine : Une stratégie créatrice de richesse    Eliminatoires CHAN 2020 : Maroc-Algérie à guichets fermés    ITF juniors au Maroc: Le RUC passe le relais au Riad    Coupe du Trône de tennis: L'ACSA pour la 9e fois    Syrie: Washington arrache une trêve à Erdogan, en vue de la création d'une « zone de sécurité »    Les violations des droits de l'Homme dans les camps de Tindouf mise à nu    Et la vie continue…dans un autre corps    Les lauréats du Prix de la culture amazighe dévoilés    Casablanca : Le groupe Akdital ouvre deux nouveaux établissements de santé    Réforme de l'enseignement. La Commission de suivi prépare sa réunion inaugurale    Loi de Finances 2020 : Benchaâboun passe l'oral devant les parlementaires    Raja. Le trésorier du club détaille le rapport financier    Météo: Le temps qu'il fera ce vendredi    Tanger : Un nouvel espace d'insertion pour les jeunes handicapés mentaux    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Zambie, un sérieux test pour l'EN avant le choc contre la Namibie
Publié dans Libération le 15 - 06 - 2019

Après le match contre la Gambie, le Onze national affrontera, ce dimanche à partir de 17h30 au Grand stade de Marrakech, son homologue zambien pour le compte d'un match amical entrant dans le cadre de la préparation de l'EN aux phases finales de la CAN 2019 qui débuteront le 21 de ce mois en Egypte.
Une rencontre qui survient après le tollé suscité par le départ d'Abderrazak Hamdallah qui a quitté, jeudi, le stage de concentration de l'équipe nationale qui se déroule au Centre national de football.
Un départ justifié par la version officielle de la FRMF qui a fait savoir via son site qu'Abderrazak Hamdallah a quitté le stage à cause d'une blessure au dos et au bassin et qu'il devait subir vendredi des examens minutieux, selon le médecin de l'équipe nationale, Abderrazak Hifti.
Voilà pour la version officielle à laquelle il faut se tenir, mais pour l'officieuse, il se laisse entendre que la guerre des clans y est pour quelque chose. L'ambiance étant bien loin d'être bon enfant au lendemain de la défaite face à la Gambie et surtout après l'histoire de ce penalty que Hamdallah voulait tirer mais que Fayçal Fajr a lamentablement raté, voyant son tir intercepté par le keeper adverse.
Abderrazak Hamdallah, qui a préféré garder le silence pour le moment, a été remplacé par l'heureux réserviste Abdelkrim Baadi, un défenseur, ce qui veut dire que la liste des 23 ne comptera en fin de compte que deux attaquants de pointe, en l'occurrence Khalid Boutayeb et Youssef Ensseyri.
Ce match face à la Zambie constituera l'ultime test avant l'entame de la Coupe d'Afrique des nations. Rencontre qui revêt une grande importance dans la mesure où l'équipe est tenue de montrer un autre visage pour faire oublier au public la pâle copie rendue lors du précédent test contre la Gambie, sanctionné comme précité sur une courte défaite par 1 à 0.
Si devant la Gambie, le sélectionneur national, Hervé Renard, avait donné du temps de jeu à l'ensemble des internationaux retenus, face à la Zambie, sérieux sparring-partner et fraîchement lauréat de la Coupe de la COSAFA, l'on ne devrait pas s'attendre à un tel scénario. Hervé Renard serait, sans aucun doute, beaucoup plus tenté par l'idée d'aligner une équipe qui aura l'allure de celle qui entamera la 32ème CAN face à la Namibie, adversaire dont le jeu offre des similitudes avec celui de la Zambie.
D'où l'importance de ce match test face à la Zambie, formation avec laquelle Hervé Renard avait remporté son premier trophée continental en 2012. Au sujet de cette rencontre, le sélectionneur national avait indiqué que la Zambie «est une équipe avec des joueurs de qualité et très rapides», ajoutant que «ce match sera très bénéfique au groupe face à une équipe de qualité en perspective du premier match du Maroc contre la Namibie lors de la CAN 2019».
A ce propos, le Onze national, qui se rendra mardi prochain au Caire à bord d'un vol spécial, évoluera dans le groupe D et après la confrontation contre la Namibie le 23 courant à 15h30 au stade Assalam, il affrontera toujours au même stade la Côte d'Ivoire et l'Afrique du Sud respectivement le 28 juin à 18h30 et le 1er juillet à 17h00. Sachant que les deux premiers de chaque groupe en plus des quatre meilleurs troisièmes se qualifieront au tour suivant. Si l'objectif de l'instance fédérale est la consécration, le sélectionneur national, lui, parle de dernier carré, ne manquant pas de reconnaître, lors de la conférence de presse d'après match contre la Gambie, que « la sélection nationale a toujours figuré parmi les favoris dans les différentes Coupes d'Afrique des nations». Davantage d'optimisme donc pour le double lauréat de la CAN en six participations, ce qui est à l'encontre de ce qu'il avait annoncé il y a deux mois dans un entretien accordé au site de la CAF, où il estimait que le Maroc ne serait pas favori, statut qu'il accordait au Sénégal et à l'Egypte, hôte de cette 32ème édition, la première à 24 équipes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.