Hyperpuissance    Article 1062726    Echanges extérieurs: Tout baisse, sauf l'alimentaire    Les Etats-Unis s'embrasent    France: C'est l'heure de la reprise économique    Foot: LaLiga fixe le calendrier de reprise    Lettre à l'éditeur de The Lancet    Salé: Les derniers malades de Covid-19 quittent l'hôpital    La démocratie locale…reportée    Moto GP: le Grand Prix du Japon annulé    Ronaldo: «Messi est bien sûr le numéro 1»!    Un fidèle en amitié et en militantisme    Mendyl, direction Bordeaux?    L'Amérique et ses démons    Covid-19 : Voici les nouvelles règles à respecter pour reprendre l'avion !    Turquie-Grèce: Bruits de bottes à la frontière…    Assurance: le groupe Holmarcom opère la fusion de ses deux filiales    Coronavirus : le ministère de la Santé lance l'application «Wiqaytna »    Coronavirus : la CNT tire la sonnette d'alarme    Maroc Telecom lance sa solution de paiement mobile    Coronavirus : 12 nouveaux cas, 7.819 au total, lundi 1 juin à 10h    Trump met fin au partenariat des Etats-Unis avec l'OMS    Tanger: La plaque commémorative de la Rue Abderrahmane El Youssoufi saccagée    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Taïa: «Le Covid-19 a créé une misère plus mortelle que le virus»    Avis de tempête sur l'avenir professionnel des jeunes    Le Groupe Renault annonce la suspension du projet d'augmentation de ses capacités au Maroc    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    Le plan de relance proposé par la CGEM, un référentiel extrêmement riche    La Hongrie tord le cou à la propagande du Polisario    Le Maroc dans le peloton des pays relativement peu touchés par le Covid-19    Saad Dine El Otmani exclut tout recours à une politique d'austérité    Publication des cadres de référence du baccalauréat    La Cour d'appel de Marrakech en ordre de bataille contre le coronavirus    Le Yémen réitère son soutien à notre intégrité territoriale    Ursula von der Leyen dit "Shukran" au Maroc    Epidémies... Ces romanciers qui ont tout vu !    L'acteur égyptien Hassan Hosni s'est éteint à l'âge de 89 ans    Le gouvernement à l'écoute des syndicats    Hong Kong: Le Parlement chinois adopte sa «loi sur la sécurité»…    Pillages et échauffourées aux Etats-Unis malgré des couvre-feux    Hicham Sabir, une étoile montante de l'écriture…    La coupe du Trône, un cadeau d'adieu avant l'heure    Danielle Skalli tire sa révérence    À quoi sert la littérature en période de confinement?    Affaire Radès : L'appel du Wydad examiné aujourd'hui par le TAS    La Premier League dans la dernière ligne droite vers une reprise    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le président de la Chambre des représentants rencontre le corps diplomatique arabe accrédité à Dublin
Publié dans Libération le 25 - 06 - 2019

En marge de la visite de travail et d'amitié qu'il effectue à Dublin, le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, accompagné de l'ambassadeur du Maroc à Dublin Lahcen Mahraoui, s'est réuni avec les membres du corps diplomatique arabe accrédité auprès de la République d'Irlande.
La rencontre, qui s'est déroulée à la Résidence du Maroc à Dublin, était une occasion de faire l'état des lieux de la scène politique arabe et d'avoir un échange de points de vue sur les développements récents de la question palestinienne. L'initiative qui a rendu possible cette rencontre est d'autant plus opportune qu'elle a été prise dans un pays connu pour son appui actif à la cause palestinienne. Ce même pays qui a organisé récemment une rencontre mettant autour de la table l'Egypte, la Jordanie, et la Palestine du côté arabe, et la France, l'Espagne, la Suède, la Bulgarie et Chypre du côté européen; un pays qui est tout aussi conscient du rôle joué et de la responsabilité assumée à l'égard de cette question par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, en sa qualité de Président du Comité Al Qods.
Lors de cette rencontre, le président de la Chambre des représentants a rassuré qu'en dépit de l'éclatement des rangs à l'échelon arabe et islamique, la cause palestinienne ne perd rien de sa sacralité et demeure le maillon qui fédère les arabes et les musulmans là où d'autres malentendus de conjoncture peuvent les diviser. Il a émis l'espoir que les chancelleries arabes dans des pays épris de justice tels que l'Irlande deviendront des relais de rapprochement pour les Etats qu'elles représentent, et ce quelles que soient les différences de perspectives politiques conjoncturelles qui peuvent subsister entre ceux-ci.
En se réjouissant de l'occasion qui leur a été donnée de rencontrer le Président de la Chambre des Représentants et d'avoir cet important échange avec lui, le groupe des ambassadeurs arabes à Dublin s'est engagé à multiplier les démarches auprès des responsables irlandais en faveur de la question palestinienne et des autres dossiers arabes d'intérêt commun.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.