Dans les faits, l'Union Européenne a tranché : le Sahara est marocain    Le président comorien a reçu un message du roi Mohammed VI    Les exportations auraient reculé de 25,1% au deuxième trimestre de 2020    Coronavirus : 114 nouveaux cas, 14.329 cas au total, lundi 6 juillet à 10h    WAFASALAF lance le « SALAF CLICK »    France : le nouveau gouvernement dévoilé ce lundi    Comment se déroule la réouverture des salles de sport au Maroc? (VIDEO)    Safi: les autorités ne badinent pas avec le confinement    La Bourse de Casablanca démarre en territoire positif    Coronavirus : 114 nouveaux cas confirmés au Maroc, 14.329 au total    Abdelmajid Tebboun. Tout le monde doit s'excuser à l'Algérie    Des femmes célibataires veulent légaliser le concubinage    Kanye West. Un rappeur à l'assaut de la Maison Blanche    Babioles à 5 milliards DH    Casablanca : Lydec reprend la distribution des factures d'eau et d'électricité    Vers un retour d'Ounajem au Wydad ?    Registre social unifié : Nouveau calendrier    Voici le temps qu'il fera ce lundi    Idiotorial : L'ovalie a son virus    Pour les joueurs, un été intense avant une année dense    Les autorités marocaines rejettent la réponse d'Amnesty International    "Jemâa El Fna en live" Quand les artistes de la place subjuguent le public par des spectacles virtuels à distance    L'Oriental fashion show, une édition digitale inédite    Les Instituts Cervantès au Maroc lancent la seconde partie du cycle du cinéma en ligne "Clásicos contigo"    L'ambassadeur de Chine à Rabat salue l'initiative Royale en faveur des pays africains    La responsabilité de l'Algérie dans les violations des droits de l'Homme dans les camps de Tindouf établie à l'ONU    Rapatriement de 290 Marocains bloqués au Canada    Le WAC et le Raja pas du tout tentés pas des matches au stade Père Jégo    L'Algérie veut que se tienne des élections en Libye    Le Maroc accueillera le premier Canopy by Hilton en Afrique du Nord    Le Parlement et le HCP renforcent leur coopération    Macron s'exprimera à l'occasion du 14 juillet, une première    Coronavirus dans le monde : zones reconfinées en Espagne, le Maroc enregistre son bilan le plus lourd depuis mars    Chelsea, Manchester United et Arsenal victorieux    Hong Kong: c entre Londres et Pékin    NordinAmrabat testé positif au Coronavirus !    Raja Jeddaoui, la star du 7e art arabe n'est plus    Phraséologie humaniste, Horreur impérialiste    Coronavirus : la région de Marrakech-Safi est la plus touchée ce dimanche    Nabil Benabdallah: «Se départir des velléités colonialistes»    Des ministres gaffeurs!    La Fédération appelle à des assises nationales sur la presse et les médias    Covid-19 : l'actrice égyptienne Raja Al Jadawi n'est plus    Un organisme de l'ONU établit la responsabilité de l'Etat algérien dans les camps de Tindouf    Message du roi Mohammed VI au président de l'Algérie    Ragaa El-Guiddawi emportée par le Coronavirus    Le trauma colonial algérien encore vivace, le président Tebboune réclame des excuses françaises    Un organisme de l'ONU pointe la responsabilité du régime algérien dans les violations des droits de l'homme aux camps de Tindouf    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





El Hadji Diouf Jouer la CAN en Egypte est une chance !
Publié dans Libération le 26 - 06 - 2019


L'ancien champion
sénégalais est l'une des
légendes invitées par la Confédération africaine de football à cette Coupe d'Afrique des nations Total 2019. El Hadji Diouf revient pour
cafonline.com sur ses meilleurs moments
à la CAN
Qu'attendez-vous de cette CAN Total 2019 ?
"J'attends que les stades soient remplis. Un stade plein pousse le joueur à donner le meilleur de lui-même pour montrer au monde son talent. Avec des stades vides, on n'a pas envie. Je fais un appel au peuple égyptien à venir nombreux au stade."
Que ressent-on quand on est joueur participant à une Coupe d'Afrique des nations ?
"Personnellement, j'étais venu laisser mon empreinte, pour qu'on parle toujours de moi lorsqu'on évoque la CAN. C'est comme cela que les joueurs doivent le prendre. Les joueurs doivent être des soldats pour leur nation. Jouer en Egypte est une chance d'être dans d'aussi bonnes conditions. Il y a de bons stades, de bons terrains d'entraînement et les gens aiment le football."
Le Sénégal va-t-il enfin concrétiser les promesses et remporter la CAN Total 2019 ?
"Le Senegal a de très bons joueurs mais il faut maintenant trouver l'équilibre pour avoir une très bonne équipe. On a déjà vu des équipes avec de bons joueurs qui n'arrivent pas à jouer ensemble. La CAN, ça se gagne avec les tripes. Il faut souffrir et penser au pays pour écrire la plus belle page du football sénégalais. Chaque année, on fait partie des favoris et on a une génération dorée mais on ne gagne pas le trophée."
Qui sera le joueur à suivre lors de cette CAN ?
"Il y en a quatre selon moi. Hakim Ziyech du Maroc. Il est très fort techniquement. C'est l'un des meilleurs joueurs. Les gens ont l'habitude de parler de Salah et Mané mais ce qu'a fait Ziyech avec l'Ajax, c'est fort ! Pour Salah et Mané, le duel continue comme lorsque je jouais contre Eto'o et Drogba. Les deux jouent pour Liverpool, ont marqué 22 buts, etc. Pour être Ballon d'or l'année prochaine, il faut gagner la CAN. Enfin, celui qui a le moins joué cette saison, Riyad Mahrez. Il est frais et on sait que quand l'Algérie joue bien, c'est dangereux."
Quel est ton meilleur souvenir à la CAN ?
"C'est au Mali bien sûr ! C'était ma première CAN et nous étions allés en finale. J'ai été élu meilleur joueur de la CAN."
Te souviens-tu de ton premier but à la CAN ?
"Oui c'était en 2002 contre la RDC à Bamako (NDLR : victoire 2-0)."
Qui est ton idole dans l'histoire de la CAN ?
"Le premier c'est Jules-François Bocandé. Je voulais être comme lui, adulé par les Sénégalais, quelqu'un qui faisait tout pour son pays. C'était un vrai Lion de la Teranga. Il incarnait le Sénégal. Il m'a poussé à être encore meilleur en 2002. Mon autre idole, c‘est Hossam Hassan ! Petit, je le regardais et ce qu'il faisait sur un terrain de football, c'était fabuleux. C'était un gagneur, un combattant."
Quel serait le conseil à donner aux jeunes joueurs africains aujourd'hui ?
"Il faut aimer le football et de jouer. Ce qui m'a fait mal, c'est de voir 5 équipes africaines aller en Coupe du monde en Russie et aucune n‘a passé le premier tour. Aujourd'hui, l'Afrique doit montrer le beau football, pas qu'en Europe ou en Amérique latine. L'Afrique doit joueur un football champagne."
Comment a évolué le football africain selon toi ?
"Les infrastructures sont encore meilleures aujourd'hui et je dis bravo à la CAF d'avoir déplacé la CAN de janvier à juin. Cela a permis aux joueurs africains d'être plus constants dans leurs clubs. Si la CAN avait lieu en décembre ou janvier, Mohammed Salah, Sadio Mané ou Aubameyang ne seraient pas les meilleurs buteurs de Premier League. L'organisation est meilleure aujourd'hui."


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.