Marché des changes: le dirham quasi-stable face à l'euro    Coronavirus au Maroc-Situation à 10h: 136 nouveaux cas, 15.464 au total    L'acteur marocain Abdeladim Chennaoui n'est plus    Météo: le temps prévu ce samedi 11 juillet au Maroc    Coronavirus : 136 nouveaux cas, 15.464 cas au total, samedi 11 juillet à 10h    7 destinations insolites à visiter cet été    Dialogue social: un 2ème round aura lieu    Laftit reçoit les professionnels du tourisme aujourd'hui    Covid19: 115 nouveaux cas au Maroc, ce vendredi à 10h00    Loi de finances rectificative: Benchaâboun présente son deal    Le plan de relance au menu d'un sommet européen    Tourisme : la Tunisie et l'Egypte prennent de l'avance sur le Maroc    Nasser Bourita : L'accès au territoire national, une opération exceptionnelle    Erdogan provoque les chrétiens    Examen du PLFR en commission à la Chambre des représentants    La chimère des espaces verts : Casablanca à l'agonie    Athlétisme: Drôle de meeting et un gros bug à Zurich    Real Madrid: Marcelo indisponible trois semaines    Une série de réunions de la DTN pour développer le football national    Huiles végétales, sucre et produits laitiers font grimper les prix mondiaux des produits alimentaires    L'OMDH préoccupé par les relations du Maroc avec Amnesty International    Musée Mohammed VI d'Art moderne et contemporain    Reprise des activités à la Maison de la culture de Béni Mellal    "Papicha" au Festival du cinéma arabe de Séoul    Le Cameroun n'a pas encore donné son accord officiel pour la tenue du dernier carré de la C1    Votre quotidien Al Bayane en kiosque dès ce lundi 13 juillet    Mohamed Benabdelkader : La réforme du système judiciaire passe par l'amélioration des conditions de travail des magistrats    Driss Guerraoui porté à la présidence du Réseau Afrique des maisons de la francophonie    Exceptionnelle pour les frontières et progressive pour les mosquées : La vraie réouverture se fait désirer    Association nationale des médias et éditeurs: Nouvelle vague d'adhérents    Adoption de projets de loi sur les établissements de crédit et la CCG    Enseignement: Il est temps de mettre en œuvre le système de la loi cadre    Alaa Eddine Aljem présente son « Miracle du saint inconnu » à Séoul    RAM: voici le programme des vols exceptionnels à partir du 15 juillet    Les ministres arabes se félicitent des efforts déployés par le Maroc    Mahi Binebine, Giosuè Calaciura, Souad Labbize boycottent la cérémonie de remise    US Round Up du vendredi 10 juillet – DeSantis, De Niro , Mode & Covid19, NBA, Hôpitaux    Benzema élu joueur du mois en Espagne    Alerte météo: la canicule se poursuit dans ces villes du Maroc    Champions League: voici les affiches des quarts (PHOTO)    Messages de condoléances du Roi Mohammed VI au Roi d'Arabie Saoudite et au Président ivoirien    Gims raconte son « Malheur Malheur »    Le Maroc intègre la communauté andine en tant que membre observateur    Bus de Casablanca. Le PJD agent commercial d'Erdogan    Le roi Mohammed VI a envoyé un message au roi Salmane    Le président ivoirien a reçu un message du roi Mohammed VI    De nouveaux bains de sang évités en Tunisie    Guerre mémorielle autour de l'ancienne basilique Sainte-Sophie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Régionalisation avancée et mise en œuvre d'une stratégie visant la préservation de l'identité des MRE
Publié dans Libération le 26 - 06 - 2019

Le chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani, a affirmé, lundi à Rabat, que l'Exécutif est déterminé à mettre en œuvre la Charte de déconcentration administrative en vue d'accompagner le chantier de la régionalisation avancée, en tant que choix irrévocable et un cadre permettant de réaliser les objectifs du développement socioéconomique global et durable.
Répondant à une question centrale sur "La déconcentration administrative et la gouvernance territoriale", posée lors de la séance mensuelle consacrée à la politique générale à la Chambre des représentants, M. El Otmani a appelé les différents départements ministériels à prendre une série de mesures visant à intégrer les dispositions liées à la déconcentration administrative dans leurs budgets et à renforcer la coordination entre les services centraux et territoriaux en la matière.
Pour l'Exécutif, la déconcentration administrative est perçue comme globale et intégrée, a-t-il indiqué, relevant que le but n'est pas seulement de transférer certaines compétences et attributions relevant du pouvoir central vers les services déconcentrés, mais d'effectuer une transformation au niveau de la structure du système administratif marocain, en conférant à ces services des prérogatives dans le domaine de la gestion financière.
L'objectif est, aussi, de promouvoir l'investissement, d'élaborer et de mettre en œuvre des programmes sectoriels et de gérer les ressources humaines en vue de rompre définitivement avec le régime de la concentration et de la prise de décision au niveau central, a précisé le chef du gouvernement, notant que ces administrations verront leur action se limiter aux fonctions stratégiques qui consistent à élaborer la vision des politiques publiques, dont la mise en place au niveau territorial se fera à travers les services décentralisés.
Il a, également, indiqué que le gouvernement a adopté le décret n° 2.19.40 fixant le modèle du schéma directeur de la déconcentration administrative, inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Charte nationale de la déconcentration administrative, faisant observer que l'application de cette Charte se fait progressivement, conformément à une feuille de route mise en place à cet effet, dans un délai ne dépassant pas trois ans (2020-2022).
Par ailleurs, le gouvernement veille à la mise en œuvre d'une stratégie visant la préservation de l'identité des Marocains du monde et la protection de leurs droits, ainsi que la consolidation de leur contribution dans le développement de leur pays, a indiqué le chef du gouvernement.
En réponse à une question centrale autour de "La politique gouvernementale pour promouvoir la condition des Marocains du monde", posée dans le cadre de la séance mensuelle relative à la politique générale à la Chambre des représentants, M. El Otmani a souligné que l'intérêt que porte le gouvernement à cette question est axé sur la préservation de l'identité nationale des Marocains du monde et la protection de leur droit et leur intérêt dans leur pays d'accueil, outre la conservation des liens avec leur pays d'origine, ajoutant que cette stratégie nationale a été élaborée conformément à leurs aspirations et attentes, tout en prenant en considération les transformations socioéconomiques et politiques des pays d'accueil.
Le gouvernement tend, dans le cadre de cette stratégie, à mettre en œuvre une série de programmes, d'initiatives et de mesures relatives essentiellement à la promotion de l'aspect éducatif, tout en développant des programmes dédiés à l'apprentissage de la langue arabe et de la culture marocaine, notant qu'environ 75.000 élèves d'origine marocaine et résidant à l'étranger bénéficient, chaque année, du programme d'enseignement de la langue arabe et de l'apprentissage de la culture marocaine, supervisé par 524 enseignants, cinq inspecteurs et un coordinateur éducatif.
Les programmes et initiatives menés par le gouvernement concernent, également, l'amélioration des services juridiques et administratifs offerts aux Marocains résidant à l'étranger (MRE) et la protection de leurs droits légitimes, en écoutant leurs doléances afin de les guider et les orienter et en les sensibilisant quant aux procédures juridiques et administratives en vigueur, a-t-il ajouté.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.