Kénitra: des motards utilisent leurs armes de service pour arrêter un récidiviste    Création d'un centre d'accueil pour les MRE à Tanger    Installation des agents d'autorité nouvellement nommés    Tanger : Un centre d'accueil pour la diaspora marocaine    Remaniement: Divisions de la majorité et compétences rares    Le Japon affiche de nouvelles ambitions africaines    Fête de la Jeunesse: Fini les cérémonies officielles…    Un Conseil de gouvernement jeudi prochain    Insolite : Mystérieux bienfaiteur    La Bourse de Casablanca clôture juillet en bonne mine    Le taux moyen de remplissage des barrages avoisine les 57% au niveau de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima    Création d'entreprises : 50.135 nouvelles entités au premier semestre    Grève de 48 heures des médecins du secteur public    Equipements télécoms : Le processus d'agrément dématérialisé    Télédéclarations: la CNSS s'associe aux banques participatives    Exploration pétrolière: Jeu de chaises musicales sur le permis Anoual    En Libye, la peur de finir à la rue après avoir fui les combats    Réfugiés: Le ras-le-bol des pays voisins de la Syrie, après 8 ans de guerre    Le commerce mondial des marchandises pique du nez au troisième trimestre    Commerce: Trump vante la perspective d'un accord « fantastique » avec Londres après le Brexit    Gibraltar autorise le pétrolier iranien à partir malgré la tentative américaine de blocage    Hong Kong, passerelle entre Pékin et le monde, malgré l'essor économique chinois    Les utilisateurs d'Instagram pourront bientôt signaler les « Fake News »    Taux négatifs    Coupe arabe Mohammed VI des clubs champions : L'IRT décidé à franchir le tour préliminaire    Fouzi Lekjaa Objectif : Qualifier l'EN au Mondial et au dernier carré de la CAN    Coupe du Trône : Tirage au sort fatal pour au moins sept clubs de la D1    Championnat de Portugal : Adel Taarabt renoue avec Benfica jusqu'en 2022    Kitesurf : Dakhla à l'heure de la 5ème édition de «Dakhla Downwind Challenge»    Athlétisme : Des records du monde en danger    Neymar convoqué pour les prochains matches amicaux du Brésil    Vahid Halilhodzic prend officiellement les commandes de la sélection nationale    De nouveaux ambassadeurs du Qatar et de la Finlande à Rabat    Myrtilles : Cet aliment miracle réduit le risque d'Alzheimer et d'infarctus    Augmentation du nombre de bénéficiaires de l'Entraide nationale    Divers    Fès: L'UEMF s'allie à l'Ecole polytechnique    La Marine Royale saisit 4 tonnes de chira au large d'Assilah    Vol de médicaments de l'hôpital multidisciplinaire d'Azrou : Un récidiviste interpellé    Tanger : Deux arrestations dans une affaire de coups et blessures ayant entraîné la mort d'une personne    Réhabilitation du cimetière juif d'El Jadida    Le film culte "Apocalypse Now" ressort dans une nouvelle version    Depuis sa cellule, MHD rend un hommage déchirant à Dj Arafat    Une MasterClass pour former les musiciens en herbe    Casablanca: Où sont les autorités et la Cour des comptes?    «Le festival Bab Souss» du 23 au 25 août    Pour présenter ses vœux de l'Aïd Al Adha : Karima Skalli lance «Alhawa rachiki»    Fast and furious : Hobbs et Shaw assurent l'intérim    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Régionalisation avancée et mise en œuvre d'une stratégie visant la préservation de l'identité des MRE
Publié dans Libération le 26 - 06 - 2019

Le chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani, a affirmé, lundi à Rabat, que l'Exécutif est déterminé à mettre en œuvre la Charte de déconcentration administrative en vue d'accompagner le chantier de la régionalisation avancée, en tant que choix irrévocable et un cadre permettant de réaliser les objectifs du développement socioéconomique global et durable.
Répondant à une question centrale sur "La déconcentration administrative et la gouvernance territoriale", posée lors de la séance mensuelle consacrée à la politique générale à la Chambre des représentants, M. El Otmani a appelé les différents départements ministériels à prendre une série de mesures visant à intégrer les dispositions liées à la déconcentration administrative dans leurs budgets et à renforcer la coordination entre les services centraux et territoriaux en la matière.
Pour l'Exécutif, la déconcentration administrative est perçue comme globale et intégrée, a-t-il indiqué, relevant que le but n'est pas seulement de transférer certaines compétences et attributions relevant du pouvoir central vers les services déconcentrés, mais d'effectuer une transformation au niveau de la structure du système administratif marocain, en conférant à ces services des prérogatives dans le domaine de la gestion financière.
L'objectif est, aussi, de promouvoir l'investissement, d'élaborer et de mettre en œuvre des programmes sectoriels et de gérer les ressources humaines en vue de rompre définitivement avec le régime de la concentration et de la prise de décision au niveau central, a précisé le chef du gouvernement, notant que ces administrations verront leur action se limiter aux fonctions stratégiques qui consistent à élaborer la vision des politiques publiques, dont la mise en place au niveau territorial se fera à travers les services décentralisés.
Il a, également, indiqué que le gouvernement a adopté le décret n° 2.19.40 fixant le modèle du schéma directeur de la déconcentration administrative, inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Charte nationale de la déconcentration administrative, faisant observer que l'application de cette Charte se fait progressivement, conformément à une feuille de route mise en place à cet effet, dans un délai ne dépassant pas trois ans (2020-2022).
Par ailleurs, le gouvernement veille à la mise en œuvre d'une stratégie visant la préservation de l'identité des Marocains du monde et la protection de leurs droits, ainsi que la consolidation de leur contribution dans le développement de leur pays, a indiqué le chef du gouvernement.
En réponse à une question centrale autour de "La politique gouvernementale pour promouvoir la condition des Marocains du monde", posée dans le cadre de la séance mensuelle relative à la politique générale à la Chambre des représentants, M. El Otmani a souligné que l'intérêt que porte le gouvernement à cette question est axé sur la préservation de l'identité nationale des Marocains du monde et la protection de leur droit et leur intérêt dans leur pays d'accueil, outre la conservation des liens avec leur pays d'origine, ajoutant que cette stratégie nationale a été élaborée conformément à leurs aspirations et attentes, tout en prenant en considération les transformations socioéconomiques et politiques des pays d'accueil.
Le gouvernement tend, dans le cadre de cette stratégie, à mettre en œuvre une série de programmes, d'initiatives et de mesures relatives essentiellement à la promotion de l'aspect éducatif, tout en développant des programmes dédiés à l'apprentissage de la langue arabe et de la culture marocaine, notant qu'environ 75.000 élèves d'origine marocaine et résidant à l'étranger bénéficient, chaque année, du programme d'enseignement de la langue arabe et de l'apprentissage de la culture marocaine, supervisé par 524 enseignants, cinq inspecteurs et un coordinateur éducatif.
Les programmes et initiatives menés par le gouvernement concernent, également, l'amélioration des services juridiques et administratifs offerts aux Marocains résidant à l'étranger (MRE) et la protection de leurs droits légitimes, en écoutant leurs doléances afin de les guider et les orienter et en les sensibilisant quant aux procédures juridiques et administratives en vigueur, a-t-il ajouté.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.