Seule et unique voie pour le salut, la démocratie    La reprise n'est pas pour demain!    L'opération Marhaba 2020 dans l'incertitude    Vrai ou Fake sur la covid-19 au Maroc, mercredi 27 mai    Levée partielle des restrictions sur les déplacements inter-provinces pour les salariés du privé et du public    Alliance irano-vénézuélienne contre le blocus de Washington…    Hakimi a-t-il dit adieu au titre de champion?    Sahara marocain: L'Initiative d'Autonomie est la seule solution    L'épreuve du covid-19, opportunité pour innover et s'approprier les nouvelles technologies    Allons nous vers l'explosion?    L'engagement documentaire    Qu'en pensent les professionnels du secteur?    Le Maroc est le pays de l'Afrique du Nord qui « maîtrise le mieux le coronavirus »    Le sud-africain PIC prend une participation de 13% dans Aradei Capital    Agriculture: les exportations de primeurs en hausse de 8%    Super League : Reprise le six juin pour Youssef El-Arabi et consorts    Chelsea : L'algérien Saïd Benrahma pour épauler Hakim Ziyech ?    Coronavirus : 7 nouveaux cas, 7.584 au total, mercredi 27 mai à 10h    Direction Fenerbahçe pour Yassine Bounou ?    Le Covid-19 fait chuter les exportations marocaines en Barytine    Banques, télétravail, prise de température…Les décisions anti-covid 19 de la CNDP    Consultations directes entre avocats et détenus dès le 1er juin    SM le Roi, Amir Al-Mouminine, accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr    Hakimi buteur contre Wolfsburg    L'essentiel de la lutte contre les trafics illicites en 2019    HPS affiche une hausse de 16,9% des produits d'exploitation au premier trimestre    Il est grand temps de penser le Maroc d'après    Collecte record des recettes douanières    Redémarrer ou pas le Calcio ? Le championnat des réticents    ‘'Coronavirus et discours'', nouvel ouvrage de Ahmed Cherrak    Un bilan fidèle à sa courbe en dents de scie    Pour une meilleure place du monde rural dans le nouveau modèle de développement    La Premier League va voter sur l'autorisation des entraînements avec contacts    "The Last Lance" Le documentaire qui révèle toute la vérité sur Armstrong    Les stars de la musique africaine en concert virtuel    HBO mise sur son catalogue pour booster sa nouvelle plateforme de streaming    Un programme culturel intercatif avec une série d'activités à distance    Procès à distance : 6.001 détenus bénéficiaires    Hong Kong se soulève contre un projet loi imposé par Pékin…    Maroc, de quoi avons-nous peur?    VH et MFM lancent un grand concours et une expo à vocation solidaire    Aid El Fitr: Le Roi gracie 483 détenus    France: La demande du CFCM aux mosquées    Forte participation au concours de déclamation du Coran à distance    A Madagascar et à travers l'Afrique, la ruée controversée vers l'artemisia    Vote à distance: La Chambre des conseillers décide de développer une application électronique    L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne    Confinement et ramadan, un duo gagnant pour la télé!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maroc, invité d'honneur de la Foire internationale du livre de Bruxelles
Publié dans Libération le 16 - 07 - 2019


Les préparatifs de la participation du Maroc en tant qu'invité d'honneur à la 51ème édition de la Foire internationale du livre de Bruxelles ont été au centre d'une visite effectuée cette semaine par une délégation marocaine dans la capitale belge. Composée de représentants du ministère de la Culture et de la Communication et de l'Union professionnelle des éditeurs du Maroc (UPEM), la délégation marocaine a eu lors de cette visite des réunions avec les organisateurs de la foire, les autorités de la ville, ainsi qu'avec l'ambassadeur du Maroc en Belgique et au Grand Duché de Luxembourg, Mohamed Ameur. Dans une déclaration à la MAP, Latifa Moftaqir, directrice du livre, des bibliothèques et des archives au ministère de la Culture et de la Communication, a indiqué que ces réunions ont été l'occasion de faire le point sur les différents aspects liés à l'organisation, la logistique et la programmation de la participation marocaine à cette grandmesse européenne du livre et de l'édition dont la 51ème édition aura lieu du 5 au 8 mars 2020. Elle s'est félicitée du choix du Maroc comme invité d'honneur de ce salon qui permettra de mettre en avant les avancées du secteur de l'édition et du livre au Maroc et de promouvoir le rayonnement de la culture marocaine. Dans ce sens, un programme "très intéressant" sera proposé aux visiteurs du salon, a fait savoir Mme Moftaqir, notant qu'en plus des activités organisées au sein de la foire, d'autres manifestations sont prévues à l'extérieur pour toucher un public encore plus large. Pour Abdelkader Retnani, président de l'Union professionnelle des éditeurs du Maroc, les activités qui se dérouleront en dehors du salon seront principalement axées sur les quartiers et les communes qui comptent une forte communauté marocaine comme Molenbeek, le but étant d'aller à la rencontre des Marocains de Bruxelles et de leur faire découvrir la richesse du paysage littéraire marocain. Ce salon prestigieux fera figure d'une vitrine pour la riche production littéraire et culturelle marocaine, en invitant des écrivains, des romanciers et des poètes installés au Maroc et au Benelux (Belgique, Pays-Bas, Luxembourg), a-t-il souligné. Il s'agit, selon lui, de permettre à des écrivains et des écrivaines de divers horizons de présenter leurs œuvres au public, tout en veillant à réserver aux productions littéraires arabophones, amazighophones et néerlandophones une place de choix, aux côtés des productions francophones. Et d'ajouter que la participation du Maroc en tant qu'invité d'honneur à la Foire du livre de Bruxelles témoigne de l'excellence des relations séculaires qu'entretiennent le Maroc et la Belgique. Cette manifestation est devenue, en 50 ans, un événement culturel de grande envergure au cœur de l'Europe. La 50ème édition de ce rendezvous incontournable du livre et de l'édition mettait la Flandre à l'honneur. Elle avait drainé quelque 72.000 visiteurs et connu la participation de 1210 exposants et 1247 auteurs. Le Maroc y avait pris part avec plus de 300 titres exposés et une dizaine d'éditeurs. Avec un stand de 36 m2 et un positionnement central au salon, la participation marocaine a été marquée par la présence de douze écrivaines et écrivains marocains venus présenter leurs œuvres et rencontrer le public, notamment la communauté marocaine. Des rencontres pédagogiques sur l'édition marocaine, ainsi que des tables rondes avec la participation d'auteurs et de chercheurs marocains étaient également au menu.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.