De la nécessité d'investir dans la jeunesse    Jeux africains : l'Egypte domine le classement, le Maroc 4ème    Fouzi Lekjaa démissionne de la présidence de la RSB    L'orchestre philharmonique Symphonyat attendu à l'hippodrome de Casablanca    Kelaât Sraghna : Elle rend l'âme lors d'une soirée arrosée    Festival «Oued Eddahab » : Le coup d'envoi ce vendredi    Festival Tifawin : Les arts du rural en fête    Le KACM signe un contrat de haut niveau    Vers la création d'un centre sino-marocain de médecine traditionnelle    Retour en Europe : Ce passage est à éviter ce weekend    Transfert: Le PSG « intransigeant » sur le cas Neymar, selon la presse    Les ministres de tutelle veulent professionnaliser le sport dans le continent    Le cinéma sans frontières fait escale à Berkane    Des migrants privés de terre ferme, d'autres de secours    Italie: Deuxième jour de consultations pour sortir de la crise    Boris Johnson reçu par Macron, tenant de la fermeté sur le Brexit    Crise de Hong Kong: Craignant un Tian an men 2, Pékin tergiverse…    Le «grand jihad», lancé à l'aube de l'Indépendance, se poursuit    Marché immobilier : Les ventes toujours en repli    Finance climatique. Une délégation marocaine en Corée    Ces jeunes artistes marocains qui brillent de mille feux    Arrestation à Sidi Slimane d'un individu soupçonné d'assener des coups mortels à sa femme    Service militaire : Démarrage de l'incorporation des appelés    Casablanca : des têtes d'ânes découvertes à Hay Mohammadi    Maroc–Iles Fidji : Vers un partenariat mutuellement bénéfique    20 ans de règne : Un billet commémoratif de 20 DH émis par BAM    Grâce à la recharge *5 : Inwi démocratise l'achat d'applications sur Google Play Store    Fête de la Jeunesse : 443 personnes graciées    La relance sur fond de responsabilité    Edito : Révolution    Service militaire obligatoire : 900 candidats accueillis à Oujda    Accidents de la route : 30 morts et 1.615 blessés en périmètre urbain    Discours du roi. Un modèle de développement aux spécificités marocaines    La détérioration de la qualité de l'eau entrave la croissance économique    La fragile économie du lac Malawi victime du climat et de la surpêche    La propriété intellectuelle, pilier de la croissance en Afrique    Giuseppe Conte, "le Monsieur Nobody", passé de l'ombre à la lumière    Les femmes seraient diagnostiquées plus tardivement que les hommes    Ces stars qui ont vu leur carrière basculer    Le discret mais lucratif trafic de fossiles à Erfoud    Insolite : Trump ne construira pas de gratte-ciel au Groenland    Manchester United condamne des injures racistes reçues par Paul Pogba    Ligue des champions : L'Ajax accroché et Mezraoui expulsé    Ronaldo: 2018 a été l'année la plus difficile sur le plan personnel    Des enfants maqdessis visitent des sites touristiques à Tanger    Première édition du Festival international Cinéma & Littérature à Safi    L'écrivain Yann Moix provoque la polémique en se décrivant en enfant battu    Coups de feu sur le tournage du clip du rappeur Booba    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





6500 sportifs attendus aux 12èmes Jeux africains au Maroc
Publié dans Libération le 18 - 07 - 2019

Le Royaume du Maroc relève un défi de taille en organisant et en préparant, en huit mois, les 12è Jeux africains (19-31 août), a indiqué, lundi à Rabat, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Rachid Talbi Alami.
Sur une demande de l'Union africaine, le Maroc a accepté d'accueillir cet événement sportif continental majeur, a souligné M. Talbi Alami lors d'une conférence de presse dédiée à la présentation de ces Jeux, notant que les autorités concernées ont, dès lors, entamé les préparatifs des Jeux dont le taux d'avancement est supérieur à 95%.
A cet égard, le Maroc avait signé le protocole d'accord pour l'organisation des Jeux en décembre 2018 sur une demande de l'Union africaine, de l'Association des comités nationaux olympiques d'Afrique, de l'Union des Confédérations des sports africains et du Comité d'organisation des Jeux africains, à la suite du retrait de la Guinée Equatoriale, qui s'était engagée auparavant à organiser la compétition continentale, a-t-il rappelé. Le ministre a relevé que le Maroc profitera grandement des Jeux africains, précisant que les installations mises en place pour réussir cet événement permettront au Royaume de s'offrir des athlètes de haut niveau dans les différentes disciplines.
Cette édition connaîtra la participation de 6.500 athlètes et sportifs, 1.500 cadres techniques et chefs de délégations, ainsi que 2.000 volontaires qui accompagneront les participants tout au long de la compétition, soit un total d'environ 15.000 personnes, a fait savoir le ministre lors de cette conférence marquée par la présence du vice-président des Comités nationaux olympiques africains (CNOA) et du président du comité de coordination des 12è Jeux africains, Joao Manuel da Costa Alegre Afonso, du président de l'Union des confédérations sportives africaines, Ahmed Nasser, du directeur général de l'édition, Abdelatif Abbad, ainsi que certains présidents des Fédérations Royales marocaines. Il a souligné la détermination du Royaume ainsi que d'autres partenaires à faire de ces Jeux africains un tournoi qualificatif pour les Jeux olympiques ou une étape pour glaner des points dans ce sens, et ce en vue d'attirer le plus grand nombre d'athlètes distingués au niveau africain.
Rappelant que les Jeux africains "Maroc 2019" seront organisés dans les villes de Salé, Rabat, Témara, Casablanca, El Jadida, Mohammedia et Benslimane, M. Talbi Alami a expliqué que le choix a été porté sur ces villes en raison du niveau de leurs infrastructures sportives et des sites d'hébergement adéquat pour accueillir les différentes disciplines programmées.
Pour sa part, M. da Costa Alegre Afonso a indiqué que le Maroc est un pays leader dans le domaine du sport qui dispose des moyens nécessaires pour faire de ces Jeux africains une fête continentale par excellence, exprimant sa satisfaction quant à la coopération entre les différents acteurs concernés.
Cette édition comprendra 17 disciplines qualificatives aux Jeux olympiques qui se dérouleront en 2020 à Tokyo.
En marge de cette conférence, M. Abbad a passé en revue les disciplines sportives de cet événement, les villes et les centres d'hébergement mis en place par le comité d'organisation afin d'assurer toutes les commodités aux athlètes, aux délégations officielles et aux supporters des équipes participantes.
Le comité d'organisation de ces Jeux avait pris en compte le facteur de proximité lors du choix des villes qui accueilleraient les épreuves, a fait savoir le directeur général, soulignant les efforts déployés par le comité pour être à la hauteur de la confiance accordée.
A cette occasion, le comité a dévoilé la mascotte des 12èmes Jeux africains, représentant un "lion de l'Atlas", tandis que Barid Al-Maghrib a émis deux timbres-postes dédiés à cette compétition.
Les Jeux africains sont organisés tous les quatre ans. La capitale du Congo Brazzaville a accueilli la première édition en 1965 et la dernière en 2015, tandis que celle de 2023 sera abritée par le Ghana.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.