L'Espagne retrouve l'espoir dans la gestion de la pandémie    Coronavirus : Le Maroc prélève 3 milliards de dollars de sa Ligne de précaution auprès du FMI    BVC: les sociétés du Masi devraient verser près de 19,3 MMDH de dividendes    Fort impact sur les Marocains résidant en Espagne    A l'heure de la pandémie, la Pologne adopte le vote par correspondance…    Le Wisconsin vote en pleine pandémie    Aicha Lablak: «La priorité aux questions en liaison avec l'état d'urgence sanitaire»    Un concours à distance pour dénicher les jeunes talents de Taroudant et Tata    Coronavirus : 83% des entreprises en arrêt total de travail selon une étude    Coronavirus : 58 nouveaux cas confirmés au Maroc, 1.242 au total, mercredi à 10h    Avis Locafinance : une flotte de véhicules à disposition du personnel soignant    Recherche Covid-19 : Les pays les plus actifs selon le Coronavirus Research Index    Coronavirus : Autoroutes du Maroc applique les dernières recommandations    Confinement : l'Institut du monde arabe se virtualise et lance #LImaALaMaison    Casa-Settat : Un groupe de promoteurs immobiliers se mobilise    Mobilité, logements et restauration assurés : Une chaîne de solidarité au profit du corps médical de Marrakech    En collaboration avec GE Healthcare : Ford produira 50.000 ventilateurs respiratoires dans son usine du Michigan    Grâce à la campagne : 24 élèves du douar Islane bénéficient de tablettes numériques    La récession de l'économie mondiale anticipée par Coface    Ahmed Ghazali : «Nous anticipons un réel effondrement des indicateurs d'activité»    Une œuvre conçue en plein confinement : «Guelssou feddar», un nouveau single de la chanteuse Bouchra    Amnesty International appelle l'Algérie à libérer les prisonniers d'opinion    Tanger: Mobilisation pour la place d'Espagne    Remaniement partiel : El Firdaouss nommé ministre de la Culture, Amzazi porte-parole du gouvernement    Pour une application stricte de l'obligation du port du masque    L'engouement culturel à l'ère du confinement    Session du printemps : Les parlementaires en mode crise    Mesures exceptionnelles pour le bon déroulement des travaux de la session parlementaire    Le port des masques de protection est obligatoire depuis hier    City n'aura pas recours au chômage partiel    Youssef El Arabi : Le plus important est de rester à la maison pour empêcher la transmission du virus    Journée internationale du sport : TIBU Maroc annonce plusieurs actions    Le Premier secrétaire à la Fondation Fkih Titouani    Driss Lachguar : La grâce Royale est hautement noble et humaine    « Les Casques bleus ne sont pas le remède, mais ils tiennent une place dans la lutte contre le Covid-19 »    Secousse tellurique de magnitude 3,2 dans la province de Figuig    Rooney : Les joueurs de foot en Angleterre sont des cibles faciles    Quand le poème se fait consolation au temps du coronavirus    Confiné en famille, Michel Drucker se rend utile    Le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire de la LDC    EST-WAC : le TAS rendra son verdict le 29 mai    Coronavirus : 40 marocains bloqués aux Maldives    Coronavirus : la France devrait connaître en 2020 sa plus forte récession depuis 1945    Un symbole de la mobilisation du monde sportif en faveur des valeurs de solidarité    Quelle leçon nous apprend l'Histoire!    Football : Les clubs marocains dans le flou total    Assistance aux familles de nos compatriotes décédés en France et en Belgique    Grâce Royale au profit de 5.654 détenus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'insoutenable quotidien des saisonnières marocaines en Espagne
Publié dans Libération le 23 - 07 - 2019

La situation des saisonnières en Espagne a fortement marqué la dernière étape de la Caravane Ouverture des frontières (La Caravana Abriendo Fronteras), dont l'objectif est de tenir des rassemblements dans différentes villes espagnoles, en soutien à plusieurs causes des droits humains (situation des ouvrières étrangères en Espagne, Flottille de la liberté pour la solidarité avec le peuple palestinien …).
Lors de la dernière étape organisée le week-end dernier, cette caravane a fait escale à Huelva, dont les champs accueillent des milliers de saisonnières pour la collecte des fruits. Des femmes vulnérables, généralement sans mari et avec des enfants à charge.
L'affaire des abus sexuels et de viol commis sur elles par les superviseurs de la cueillette des fraises en Espagne a été mise au grand jour pour la première fois en avril 2018 par la version allemande du site Buzzefeed News. Des saisonnières marocaines ont porté plainte pour harcèlement sexuel et tentative de viol.
Le collectif Mujeres 24 h (Femmes 24 heures) qui a pris part à cette caravane a critiqué les traitements dégradants et les conditions d'exploitation que certaines entreprises de Huelva imposent à des travailleurs étrangers dont la majorité sont des femmes (90% des travailleurs étrangers dans les champs de cette ville andalouse sont des femmes).
Ce collectif dénonce le fait de priver ces femmes de leur passeport et de leur salaire jusqu'à l'approche de la fin de la saison de collecte. Cette mesure vise à contrôler leur liberté de mouvement jusqu'à ce qu'elles soient libérées de leurs obligations contractuelles. Il dénonce également le fait d'allonger les journées de travail sans payer les heures supplémentaires.
Les personnes participantes à cette caravane ont eu l'occasion d'entendre les témoignages des travailleuses migrantes. Certaines d'entre elles ont dissimulé leur identité devant les caméras, de sorte qu'elles ne soient pas identifiées et s'exposer ainsi aux critiques de leurs familles auxquelles elles cachent leur véritable situation.
«Toutes ces femmes, originaires du Maroc et du Sénégal, ont une histoire commune : elles sont venues à la recherche d'une vie meilleure, avec l'idée de travailler. Toutes ont été victimes d'entrepreneurs qui ne payent pas ce qu'ils promettent et les rejettent quand ils n'en ont plus besoin. Mais elles ont également trouvé la solidarité dans leur environnement», ont indiqué les organisateurs de la Caravane Ouverture des frontières.
Il convient de rappeler qu'un protocole général de coopération pour l'accompagnement des saisonnières agricoles marocaines recrutées dans la province de Huelva a été signé en avril dernier à Séville.
La signature de ce protocole est «une preuve de l'intérêt que la Fondation trois cultures de la Méditerranée, le gouvernement andalou et l'Association patronale partagent pour le développement d'activités favorisant la participation et l'intégration sociale, économique et culturelle de la communauté marocaine travaillant dans la société andalouse», a souligné à l'époque un communiqué du gouvernement andalou. Et la même source de relever «le grand engagement» du gouvernement marocain pour offrir les meilleures conditions possibles aux ouvrières agricoles, à travers le programme IntegrArte, mis en place par la Fondation avec le concours des autorités marocaines».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.