Rendement décroissant des principaux impôts de l'Etat    Compteur coronavirus : 2.391 nouveaux cas et 35 décès en 24H    Casablanca: prolongation des restrictions, sauf pour les écoles    Mission accomplie pour l'hôpital des FAR au camp Zaatari    Boris Johnson échappe à une fronde dans son camp    La Botola Pro D1 promet un sprint " show "    La liste de Halilhodzic. Première cape de Munir El Haddadi    Calcio : L'Inter et l'Atalanta carburent d' entrée    Hassan Bargach : « Nous espérons vivement une ouverture partielle des frontières aériennes le 10 octobre »    Nasser Bourita : Le dialogue inter-libyen a transformé une impasse de plusieurs années en un véritable élan    Un policier soupçonné d'escroquerie    L'ONDE lance une dynamique nationale pour contrer l'exploitation sexuelle des enfants    Une première intervention chirurgicale dans le cadre d'une convention entre l'UNHCR et le CNOM    Passation d'un marché public: la direction de Tamek s'explique    Maroc. A quoi sert encore le Parlement ?    UFC: Abu Azaitar se retire de son combat!    WAC. El Haddad out Lakhal in !    Reprise. Les PME naviguent à vue    CDH : le Maroc affirme sa position contre le racisme    Guergarat: N'en déplaise à l'APS, l'ONU a bel et bien rappelé le polisario à l'ordre    Laâyoune: ouverture d'une enquête judiciaire    Halilhodzic dévoile son nouveau staff technique (PHOTO)    Maroc : le déficit budgétaire maîtrisé, selon la Cour des Comptes [Document]    Mali: La junte militaire fait appel à un Premier ministre civil    Covid-19, quel impact sur les populations ?    Les entreprises anticipent une baisse moyenne de 32% de leurs revenus    Bank Of Africa s'en sort bien au premier semestre    Google investit dans la presse mondiale    Soutien financier aux artistes : les clarifications d'El Ferdaous    «L'écrivain est sauveur du livre, cette ‘'créature en voie de disparition»    Festival international du film d'auteur de Rabat : Une 25ème édition digitale consacrée à la mémoire de Touria Jabrane    Loin des projecteurs, El Miloudi Chaghmoum souffre en silence!    Les résultats du «programme exceptionnel» sèment la discorde!    Le roi Mohammed VI a écrit au président chinois    Que veut cacher le PAM ?    Inwi : Nadia Fassi-Fehri quitte la présidence    Colors of Africa. Ces photographes qui renouvellent le portrait...    Maroc : le confinement a favorisé l'achat en ligne [Etude]    Deux Belgo-marocaines nommées ministres dans le nouveau gouvernement fédéral belge    Vote : Des astronautes livrent une leçon de civisme aux abstentionnistes    Botola Pro / 27ème journée : Une journée « remue-ménage » !    Othmane El Firdaous craque sous le pression du PJD    Voici le temps qu'il fera ce jeudi    Allemagne: Le Bayern remporte la Supercoupe    Rencontre : AfricaDev Sessions débat des infrastructures et de logistique    Vaccins anti-covid: la France à la recherche de 25.000 volontaires    Marrakech : enfin une bonne nouvelle pour le tourisme    Subventions au profit des artistes: Said Mosker a pris une décision    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Maroc Telecom affiche un RNPG en hausse
Publié dans Libération le 23 - 07 - 2019

Acquisition de 100% de Tigo Tchad, cession de 8% des actions de l'Etat dans le capital d'IAM et lancement du projet de construction d'un câble sous-marin optique («West Africa») destiné à développer la connectivité Internet des filiales sub-sahariennes à partir de fin 2020. Tels sont les principaux faits qui ont marqué le premier semestre 2019 à Maroc Telecom qui vient de publier ses derniers résultats financiers.
Des résultats semestriels au-dessus des objectifs annoncés, fait observer l'opérateur télécoms historique, marqués par une forte progression de la base clients du groupe de +3,9% qui atteint près de 63 millions de clients et la poursuite de la croissance des revenus au Maroc à +1,4%, grâce notamment à l'Internet mobile.
Malgré la forte intensité concurrentielle, l'opérateur télécoms «réalise au premier semestre 2019 des résultats supérieurs aux objectifs, notamment grâce au succès du haut débit sur l'ensemble de ses marchés», a fait savoir le président du Directoire du groupe, Abdeslam Ahizoune.
« La profitabilité s'améliore de façon significative grâce aux efforts d'optimisation des coûts qui permettent de compenser la pression fiscale sectorielle croissante dans certains pays de nos filiales », s'est-il réjoui.
Soulignons qu'à fin juin 2019, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 17,844 millions de dirhams, ce qui s'est traduit par une hausse de 0,8% (à change constant). Ce, « grâce à la croissance de ses activités au Maroc, qui compense l'impact défavorable de la baisse des terminaisons d'appel mobile et du revenu entrant international dans les filiales », a-t-il indiqué.
Le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) du groupe s'est élevé pour sa part à 9,409 millions de dirhams en progression de 6,2% tandis que le taux de marge d'EBITDA s'est amélioré de 2,1 pt pour atteindre le niveau élevé de 51,5%.
Selon l'opérateur, le résultat opérationnel (EBITA) ajusté consolidé du groupe s'est établi à 5,862 millions de dirhams au titre du premier trimestre, correspondant à une progression de 5,8%, soutenue par la hausse de l'EBITDA. Alors que le taux de marge d'EBITA atteint 32,9%, en hausse de 2 pt (+1,7pt à base comparable.
Soutenus par la bonne performance des activités de l'opérateur au Maroc, le résultat net ajusté s'est établi à 3,485 millions de dirhams et le résultat net ajusté part du groupe à 3,022 millions de dirhams. Ce qui représente une progression respective de 1,5% et 1,8%, à base comparable.
Sous les effets conjugués de la hausse de l'EBITDA et de l'optimisation des investissements, Maroc Telecom note que les flux nets de trésorerie opérationnels ajustés ont affiché une hausse de 35,4% pour atteindre 5,728 millions de dirhams.
De son côté, la dette nette consolidée du groupe s'est établie à 21 milliards de dirhams, en hausse de 22,8% sur un an. La raison de cette évolution : les «décaissements liés aux paiements des licences en filiales, l'acquisition de Tigo Tchad, le versement des dividendes à l'ensemble des actionnaires du groupe Maroc Telecom ainsi que l'impact de l'application de la norme IFRS16», explique l'opérateur.
Signalons enfin que le groupe a annoncé qu'il maintenait ses perspectives 2019.
Sur la base des évolutions récentes du marché et dans la mesure où aucun nouvel événement exceptionnel majeur ne viendrait perturber l'activité du groupe, Maroc Telecom prévoit un chiffre d'affaires stable, un EBITDA stable et un CAPEX d'environ 15% du chiffre d'affaires (hors fréquences et licences).
En tant qu'acteur engagé dans la transformation digitale en Afrique, le Groupe assure poursuivre «ses efforts d'investissements afin de relever les défis de l'ère du numérique par le développement des infrastructures de connectivité de dernière génération», a annoncé Abdeslam Ahizoune.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.