Lutte contre la criminalité: La DGSN démonte les fake news    Suivez en direct le derby milanais: Ac Milan vs Inter    Tanjazz racheté par Jazzblanca    Remaniement ministériel: Mohammed VI reçoit El Othmani en audience    Meknès: arrestation de deux frères pour transfert de fonds à des combattants en Syrie et en Irak    Khalid Safir: "La fiscalité locale marocaine aux mêmes standards que dans d'autres pays"    La DGST rejette l'authenticité de deux documents qui lui sont attribués    Quasi-stagnation de l'indice des prix en août selon le HCP    Karina Sebti, nouvelle DG de Management de transition en France    Résultats financiers : Auto Hall tire son épingle du jeu en S1    Un atelier clandestin de fabrication de sacs plastiques démantelé à Mohammédia    10 millions d'écoliers, élèves et étudiants au Maroc    Japon: Pas de procès pour Ghosn avant avril 2020    BMCE Bank Of Africa dément les allégations fallacieuses de Maghreb Confidentiel et Afrique Intelligence    Mariage des mineures: Comment en venir à bout?    Brèves    Remaniement : le RNI reste dans le prochain gouvernement    Le Maroc participe à une grande opération de l'Interpol    Eclairage à Rabat sur les vertus de la médecine traditionnelle chinoise    Zidane face aux vents contraires après son pire naufrage au Real    Ligue Europa : Arsenal, Man United et Séville frappent d'entrée    Pour le Onze marocain, le chemin de Yaoundé passe en premier par Blida    Les dindes de Tnine Chtouka !    L'EMSI organise le 4ème Congrès international SysTol    Très chère 2M ! "La deuxième chaîne nous rassemble" Peut-être bien, mais à quel prix ?    Habib El Malki s'entretient avec le directeur du FNUAP pour la région arabe    Contrôle politique et autonomie des organismes publics    Divers    Tension au Congrès autour du signalement d'un lanceur d'alerte impliquant Trump    Insolite : Plus de jours fériés    U2 en concert en Inde    Les incroyables révélations de Sinéad O'Connor    L'hologramme de Whitney partira en tournée en 2020    Tension au Congrès autour du signalement d'un lanceur d'alerte impliquant Trump    Raja-Hilal Al Qods : Deux joueurs empêchés par Israël de jouer au Maroc    Il fait l'actu : Mohamed Karim Mounir, PDG de la BCP    Vidéos. L'Espagne célèbre la journée mondiale de la Paella    Alerte météo : Averses orageuses localement fortes avec chute de grêle et rafales à partir du vendredi dans plusieurs provinces    Eliminatoires CHAN 2020 : Maroc-Algérie, une confrontation fratricide à Blida    Tarik Sektioui, nouvel entraîneur de la Renaissance sportive de Berkane    Le Festival Oasis 2019 comme si vous y étiez !    Premières Assises nationales du Développement humain    Statistiques du Haut-commissariat au plan (HCP)    L'Espagne s'achemine vers la tenue d'élections législatives anticipées…    Festival International du Film de Marrakech. Cap sur l'Australie !    DJ Nicola Cruz, l'explorateur de sons    Edito : Assises    Habib El Malki : La proclamation d'une Journée internationale de lutte contre l'islamophobie permettra de faire échec au discours de la haine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Maroc Telecom affiche un RNPG en hausse
Publié dans Libération le 23 - 07 - 2019

Acquisition de 100% de Tigo Tchad, cession de 8% des actions de l'Etat dans le capital d'IAM et lancement du projet de construction d'un câble sous-marin optique («West Africa») destiné à développer la connectivité Internet des filiales sub-sahariennes à partir de fin 2020. Tels sont les principaux faits qui ont marqué le premier semestre 2019 à Maroc Telecom qui vient de publier ses derniers résultats financiers.
Des résultats semestriels au-dessus des objectifs annoncés, fait observer l'opérateur télécoms historique, marqués par une forte progression de la base clients du groupe de +3,9% qui atteint près de 63 millions de clients et la poursuite de la croissance des revenus au Maroc à +1,4%, grâce notamment à l'Internet mobile.
Malgré la forte intensité concurrentielle, l'opérateur télécoms «réalise au premier semestre 2019 des résultats supérieurs aux objectifs, notamment grâce au succès du haut débit sur l'ensemble de ses marchés», a fait savoir le président du Directoire du groupe, Abdeslam Ahizoune.
« La profitabilité s'améliore de façon significative grâce aux efforts d'optimisation des coûts qui permettent de compenser la pression fiscale sectorielle croissante dans certains pays de nos filiales », s'est-il réjoui.
Soulignons qu'à fin juin 2019, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 17,844 millions de dirhams, ce qui s'est traduit par une hausse de 0,8% (à change constant). Ce, « grâce à la croissance de ses activités au Maroc, qui compense l'impact défavorable de la baisse des terminaisons d'appel mobile et du revenu entrant international dans les filiales », a-t-il indiqué.
Le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) du groupe s'est élevé pour sa part à 9,409 millions de dirhams en progression de 6,2% tandis que le taux de marge d'EBITDA s'est amélioré de 2,1 pt pour atteindre le niveau élevé de 51,5%.
Selon l'opérateur, le résultat opérationnel (EBITA) ajusté consolidé du groupe s'est établi à 5,862 millions de dirhams au titre du premier trimestre, correspondant à une progression de 5,8%, soutenue par la hausse de l'EBITDA. Alors que le taux de marge d'EBITA atteint 32,9%, en hausse de 2 pt (+1,7pt à base comparable.
Soutenus par la bonne performance des activités de l'opérateur au Maroc, le résultat net ajusté s'est établi à 3,485 millions de dirhams et le résultat net ajusté part du groupe à 3,022 millions de dirhams. Ce qui représente une progression respective de 1,5% et 1,8%, à base comparable.
Sous les effets conjugués de la hausse de l'EBITDA et de l'optimisation des investissements, Maroc Telecom note que les flux nets de trésorerie opérationnels ajustés ont affiché une hausse de 35,4% pour atteindre 5,728 millions de dirhams.
De son côté, la dette nette consolidée du groupe s'est établie à 21 milliards de dirhams, en hausse de 22,8% sur un an. La raison de cette évolution : les «décaissements liés aux paiements des licences en filiales, l'acquisition de Tigo Tchad, le versement des dividendes à l'ensemble des actionnaires du groupe Maroc Telecom ainsi que l'impact de l'application de la norme IFRS16», explique l'opérateur.
Signalons enfin que le groupe a annoncé qu'il maintenait ses perspectives 2019.
Sur la base des évolutions récentes du marché et dans la mesure où aucun nouvel événement exceptionnel majeur ne viendrait perturber l'activité du groupe, Maroc Telecom prévoit un chiffre d'affaires stable, un EBITDA stable et un CAPEX d'environ 15% du chiffre d'affaires (hors fréquences et licences).
En tant qu'acteur engagé dans la transformation digitale en Afrique, le Groupe assure poursuivre «ses efforts d'investissements afin de relever les défis de l'ère du numérique par le développement des infrastructures de connectivité de dernière génération», a annoncé Abdeslam Ahizoune.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.