Vidéo : revivez l'humiliation du Barça contre le Bayern (C1)    Haja El Hamdaouia met un terme à sa carrière (VIDEOS)    D'où viennent les 1306 cas de Covid-19 enregistrés vendredi au Maroc?    Casablanca: tentative de kidnapping dans un bus à Hay Hassani    Météo: jusqu'à 45 degrés ce vendredi au Maroc    Nomination des membres du conseil de l'ANRE    Casa-Settat: Le Conseil de la région examine le PDR    Finances publiques: Principaux points du BMSFP de la TGR    Explosion à Beyrouth: Pont aérien humanitaire de l'UE    France: Une autre mosquée incendiée à Lyon    Botola Pro D1: Report de trois matches de la 22è journée    Distribution des aides marocaines aux victimes de l'explosion du port de Beyrouth    Casablanca se barricade peu à peu !    Covid-19 : Des joueurs Wydadis contaminés    Rentrée scolaire au Maroc : les écoles privées au bout du rouleau ?    Le Maroc devient le cinquième pays africain le plus touché    Covid – Casablanca – Préfecture d'Anfa – Des mesures de restrictions instaurées dès aujourd'hui    Cinéma : L'actrice égyptienne Shwikar n'est plus    Transfert: Arsenal réalise un joli coup    Tindouf: l'affaire du détournement de l'aide humanitaire continue de faire réagir    Vaccin anti-Covid-19: l'UE conclut un accord pour l'achat de 300 millions de doses    Tout savoir sur l'exemption des personnes touchées par la pandémie des impôts et redevances dus à la commune    Titrisation : La constitution du FT Immo LV prévue le 2 septembre    Le trafic de 720 chardonnerets avorté à Fqih Bensaleh    Transport routier: 153 MDH destinés au renouvellement du parc automobile (2020)    Covid-19: Le vaccin d'AstraZeneca sera prêt au 1er trimestre 2021    Sahara marocain: L'ambassade du Maroc à Pretoria promeut la doctrine nationale    L'EN de cyclisme en stage de préparation à Ifrane    Kamala Harris se rêve en première vice-présidente noire des Etats-Unis    Des cas de contamination au Covid-19 enregistrés parmi le personnel judiciaire    Les divagations d'Alger mises à nu par l'UE    Célébration du 41ème anniversaire de la récupération d'Oued Eddahab    Les collectivités territoriales dégagent 3,7 MMDH d'excédents budgétaires au premier semestre    L'Autorité nationale de régulation de l'électricité voit le jour    La 22ème journée de la Botola au conditionnel    Entrée en vigueur du protocole de traitement à domicile des patients asymptomatiques    Annulation des Mondiaux juniors de taekwondo    Comment Sharon Stone a frôlé la mort à trois reprises    Des milliers de fans réunis à Abidjan un an après la mort de DJ Arafat    Dwayne Johnson, acteur le mieux payé de Hollywood    Une première dans l'histoire du Maroc!    «A Taste of Things to Come» exposé à Séoul    Il y a 41 ans, la récupération de Oued Eddahab    Lahcen Bouguerne libère la voix des femmes    L'avenir du monde arabo-musulman est indissociable de celui de la cause palestinienne    USA-Afrique: Peter Pham reçu par le Président tchadien    Terreur dans les camps de Tindouf : Une nouvelle vague de répression du Polisario    COVID-19 : Décès de l'artiste populaire Abderrazak Baba, un pionnier de la dakka marrakchia    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Il n'y a toujours pas de champion entre le WAC et l'EST
Publié dans Libération le 01 - 08 - 2019

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a rendu publique mercredi "une décision partielle"
dans laquelle il a annoncé
l'annulation de la décision
rendue le 5 juin par le Comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) qui avait demandé au Wydad de Casablanca et à l'Espérance de Tunis (EST) de rejouer la finale retour de la Ligue des champions d'Afrique 2018/2019.
Ci-dessous le communiqué du TAS :
" Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a rendu une décision partielle dans le cadre de la procédure d'arbitrage entre le Wydad Athletic Club («WAC», Maroc) et l'Espérance sportive de Tunis («Est», Tunisie) concernant la décision rendue le 5 juin 2019 par le comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) ordonnant aux deux clubs de rejouer sur terrain neutre le match retour de la finale de la Ligue des champions de la CAF 2018-2019 («la décision attaquée»).
Les deux équipes avaient fait match nul 1-1 lors de la finale aller à Rabat le 24 mai 2019. Lors du match retour à Radès le 31 mai 2019, l'Espérance Tunis menait 1-0 lorsque le WAC a égalisé à la 59e minute. Toutefois, l'arbitre de la rencontre n'a pas accordé le but en raison d'un hors-jeu. Suite à des protestations des joueurs du WAC qui estimaient que le but était valable, l'arbitre a indiqué qu'il n'était pas possible de recourir à la VAR (assistance vidéo à l'arbitrage) car celle-ci ne fonctionnait pas. Le match fut stoppé pendant environ une heure. Il fut ensuite définitivement interrompu suite à la décision du WAC de ne pas reprendre la partie et l'EST fut déclarée vainqueur de la Ligue des champions de la CAF 2018-2019. Le 5 juin 2019, le comité exécutif de la CAF a toutefois ordonné aux deux clubs de rejouer le match retour de cette finale sur terrain neutre.
La décision du comité exécutif de la CAF est contestée par le WAC et l'EST qui ont chacun déposé un appel au TAS, respectivement le 14 et le 17 juin 2019. Dans ces conclusions, le WAC demande que la décision de la CAF soit annulée et remplacée par une décision 1) déclarant que le titre de vainqueur de la Ligue des champions de la CAF 2019 soit attribué au WAC et 2) allouant au WAC la prime de USD 2,5 millions due au vainqueur de la finale de la Ligue des champions de la CAF 2018-2019 ; subsidiairement, le WAC demande que le match aller du 24 mai 2019 ainsi que le match retour du 31 mai 2019 soient annulés et que le match final soit rejoué sur terrain neutre sans égard aux résultats du match aller.
De son côté, l'EST demande que la décision du comité exécutif de la CAF du 5 juin 2019 soit déclarée nulle et non avenue, subsidiairement qu'elle soit annulée, que l'EST soit déclarée vainqueur de la Ligue des champions de la CAF 2018-2019, que l'équipe puisse conserver le trophée et les médailles de la Ligue des champions de la CAF 2018/2019, et que la prime de USD 2.5 millions, qui est due au vainqueur de la finale de la Ligue des champions de la CAF 2018/2019, soit versée au club tunisien.
Une audience en présence de toutes les parties et de leurs conseils s'est tenue au siège du TAS à Lausanne le 29 juillet 2019.
La formation du TAS en charge de cette affaire a considéré que le Comité exécutif de la CAF n'était pas compétent pour ordonner que la finale retour soit rejouée et a décidé d'annuler la décision attaquée. Les appels des deux clubs sont donc partiellement admis pour cette raison. En revanche, toutes les autres conclusions prises par le WAC sont définitivement rejetées, tandis que celles de l'EST seront traitées dans la sentence finale.
Concrètement, il appartient désormais aux organes compétents de la CAF de se pencher sur les incidents survenus dans le stade de Radès le 31 mai 2019, de prendre le cas échéant toute sanction disciplinaire adéquate, et en conséquence de décider si le match retour de la Ligue des champions CAF 2018/2019 doit être rejoué ou non. La formation du TAS ayant annulé la décision du Comité exécutif de la CAF pour des raisons formelles, elle a décidé de renvoyer aux organes compétents de la CAF les questions de la répétition du match retour de la finale et de la procédure disciplinaire actuellement en cours devant la CAF, cette dernière n'étant pas de la compétence du TAS dans le cadre de la présente procédure d'arbitrage.
La formation du TAS continuera ses délibérations relatives aux requêtes de l'EST et préparera une sentence finale, tout en tenant compte de toute décision éventuelle prise par la CAF dans cet intervalle. "


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.