L'émir de Qatar reçoit Wali Bank Al-Maghrib    Aéroport Mohammed V: Arrestation d'un Sénégalais faisant l'objet d'un mandat d'arrêt international    Météo: les prévisions de ce mardi    Bolsonaro, roi Salmane, Mahmoud Abbas, ... félicitent le roi à l'occasion de l'indépendance du royaume    Coupe du Trône: Hay Mohammadi en ébullition après la victoire du TAS    « Ach Waqe3 » : l'actualité décryptée par Jamal Berraoui    Coupe du Trône : sacre historique du TAS    Décès du journaliste et militant Mustapha Iznasni    Nouzha Bouchareb participe au Salon Al Omrane Expo MDM à Paris    Google fête l'indépendance du Maroc    Forum euro-méditerranéen d'Essaouira: Maryam AIT MOULAY remporte «Prix pour Jeunes Leaders»    Le BCIJ arrête deux présumés terroristes à Rabat    23.000 candidats aux concours des enseignants-cadres à Tanger    Les participants au 12ème Forum MEDays adoptent la Déclaration de Tanger    Sous la pression de la rue, Mohamad Safadi renonce à devenir Premier ministre du Liban    La réalisation des grands projets d'infrastructures nécessite près de 600 milliards de DH    L'expérience marocaine dans le secteur minier présentée en Chine    Le Onze national accroché par la Mauritanie    Coupe du Trône : Le HUSA et le TAS pour l'ultime acte    Euro 2020 : Allemagne et Pays-Bas décrochent leur qualification    Devoxx 2019 : Les développeurs en conlave à Agadir    Le Premier secrétaire s'entretient avec l'ambassadrice de l'UE au Maroc    Driss Lachguar reçoit une délégation du gouvernement de la jeunesse marocaine    Sao Tomé-et-Principe réaffirme son appui au Plan d'autonomie    Bouillon de culture    Nouvelle édition du Salon du livre de l'enfant et de la jeunesse    Le grand maître du cinéma européen, Costa Gavras, à la rencontre des étudiants marocains    Taekwondo. La sélection marocaine ne rentrera pas les mains vides du tournoi international de Paris    L'élection de Mohamed Boudra à la CGLU met le Maroc sous le feu des projecteurs    Le chanteur malien Salif Keita interpelle son président et tacle Macron... sans langue de bois    Belle performance en finale de l'élève Fatima Zahra Akhyar    Venise sous les eaux : Nouvelle marée haute dangereuse attendue ce dimanche    La finale de la Coupe de Trône : Le Tihad de Casablanca vs le Hassania d'Agadir    Le PPS et la Loi de Finances 2020    Lutte ouvrière!    L'œuvre de Hamid Douieb sous la loupe    L'alliance Renault-Nissan à la recherche du temps perdu    Mohamed Abdennabaoui : L'indépendance du pouvoir judiciaire est devenue une réalité    Nous sommes tous concernés par le diabète    Risques routiers: Renault Maroc sensibilise les écoliers!    Liban: sous la pression de la rue, un ex-ministre renonce à devenir Premier ministre    Province de Jerada : Activation du plan provincial de lutte contre le froid    Vandalisme sportif : Arrestation de 10 personnes à Salé    « Engagement et citoyenneté 2.0 », table ronde pour entamer la 5ème édition du Forum euro-méditerranéen des Jeunes Leaders d'Essaouira    Eliminatoires CAN 2021 : Triste match nul pour les Lions de l'Atlas    Les révélations fracassantes de Jamie Lee Curtis    Vidéo : L'école marocaine vue par The Tberguig !    Kamal Hachkar rend hommage à Neta Elkayam    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Il n'y a toujours pas de champion entre le WAC et l'EST
Publié dans Libération le 01 - 08 - 2019

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a rendu publique mercredi "une décision partielle"
dans laquelle il a annoncé
l'annulation de la décision
rendue le 5 juin par le Comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) qui avait demandé au Wydad de Casablanca et à l'Espérance de Tunis (EST) de rejouer la finale retour de la Ligue des champions d'Afrique 2018/2019.
Ci-dessous le communiqué du TAS :
" Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a rendu une décision partielle dans le cadre de la procédure d'arbitrage entre le Wydad Athletic Club («WAC», Maroc) et l'Espérance sportive de Tunis («Est», Tunisie) concernant la décision rendue le 5 juin 2019 par le comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) ordonnant aux deux clubs de rejouer sur terrain neutre le match retour de la finale de la Ligue des champions de la CAF 2018-2019 («la décision attaquée»).
Les deux équipes avaient fait match nul 1-1 lors de la finale aller à Rabat le 24 mai 2019. Lors du match retour à Radès le 31 mai 2019, l'Espérance Tunis menait 1-0 lorsque le WAC a égalisé à la 59e minute. Toutefois, l'arbitre de la rencontre n'a pas accordé le but en raison d'un hors-jeu. Suite à des protestations des joueurs du WAC qui estimaient que le but était valable, l'arbitre a indiqué qu'il n'était pas possible de recourir à la VAR (assistance vidéo à l'arbitrage) car celle-ci ne fonctionnait pas. Le match fut stoppé pendant environ une heure. Il fut ensuite définitivement interrompu suite à la décision du WAC de ne pas reprendre la partie et l'EST fut déclarée vainqueur de la Ligue des champions de la CAF 2018-2019. Le 5 juin 2019, le comité exécutif de la CAF a toutefois ordonné aux deux clubs de rejouer le match retour de cette finale sur terrain neutre.
La décision du comité exécutif de la CAF est contestée par le WAC et l'EST qui ont chacun déposé un appel au TAS, respectivement le 14 et le 17 juin 2019. Dans ces conclusions, le WAC demande que la décision de la CAF soit annulée et remplacée par une décision 1) déclarant que le titre de vainqueur de la Ligue des champions de la CAF 2019 soit attribué au WAC et 2) allouant au WAC la prime de USD 2,5 millions due au vainqueur de la finale de la Ligue des champions de la CAF 2018-2019 ; subsidiairement, le WAC demande que le match aller du 24 mai 2019 ainsi que le match retour du 31 mai 2019 soient annulés et que le match final soit rejoué sur terrain neutre sans égard aux résultats du match aller.
De son côté, l'EST demande que la décision du comité exécutif de la CAF du 5 juin 2019 soit déclarée nulle et non avenue, subsidiairement qu'elle soit annulée, que l'EST soit déclarée vainqueur de la Ligue des champions de la CAF 2018-2019, que l'équipe puisse conserver le trophée et les médailles de la Ligue des champions de la CAF 2018/2019, et que la prime de USD 2.5 millions, qui est due au vainqueur de la finale de la Ligue des champions de la CAF 2018/2019, soit versée au club tunisien.
Une audience en présence de toutes les parties et de leurs conseils s'est tenue au siège du TAS à Lausanne le 29 juillet 2019.
La formation du TAS en charge de cette affaire a considéré que le Comité exécutif de la CAF n'était pas compétent pour ordonner que la finale retour soit rejouée et a décidé d'annuler la décision attaquée. Les appels des deux clubs sont donc partiellement admis pour cette raison. En revanche, toutes les autres conclusions prises par le WAC sont définitivement rejetées, tandis que celles de l'EST seront traitées dans la sentence finale.
Concrètement, il appartient désormais aux organes compétents de la CAF de se pencher sur les incidents survenus dans le stade de Radès le 31 mai 2019, de prendre le cas échéant toute sanction disciplinaire adéquate, et en conséquence de décider si le match retour de la Ligue des champions CAF 2018/2019 doit être rejoué ou non. La formation du TAS ayant annulé la décision du Comité exécutif de la CAF pour des raisons formelles, elle a décidé de renvoyer aux organes compétents de la CAF les questions de la répétition du match retour de la finale et de la procédure disciplinaire actuellement en cours devant la CAF, cette dernière n'étant pas de la compétence du TAS dans le cadre de la présente procédure d'arbitrage.
La formation du TAS continuera ses délibérations relatives aux requêtes de l'EST et préparera une sentence finale, tout en tenant compte de toute décision éventuelle prise par la CAF dans cet intervalle. "


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.