Al Boraq sur la bonne voie    Elalamy : Le Maroc ne ménagera aucun effort pour continuer le développement de son industrie automobile    BTI Bank signe une convention avec la Confédération Marocaine de TPE-PME    Trafic de drogues : Gros coup de filet de la DGSN à Tan-Tan    ‘‘Lire Casablanca'', une référence sur l'histoire architecturale et urbanistique de Dar El Beida    Marrakech fête le 30ème anniversaire de la Convention internationale des droits d'enfants    Bourita reçoit Jean-Yves Le Drian à Rabat    Le film « Adam » fait un beau parcours à l'international    Inzegane : Arrêté pour avoir fait chanter une jeune fille    Secousse tellurique de magnitude 3,1 dans la province de Midelt    Le FIFM célèbre le parcours de quatre grandes figures du cinéma international    La Tunisie instaure des cours d'éducation sexuelle, une première dans le monde islamique    Futsal: la sélection marocaine des personnes de petite taille affronte l'Egypte    Communiqué du Bureau politique du PPS    La CMR finalise sa stratégie de transformation digitale 2020-2024    Le 19 novembre décrété «Journée du Maroc à Los Angeles»    Amnesty: Le modèle économique de Facebook et Google est une « menace » pour les « droits humains »    Mali. Peine de mort prononcée pour l'homme qui a tué un imam    Le départ de Mustapha Iznasni : des témoignages    Nouvelle distinction pour Auto Hall    Le Maroc s'achète 36 hélicoptères Apache AH-64E américains    Affaire ukrainienne: Un ambassadeur dit avoir « suivi les ordres » de Trump    Le roi saoudien appelle l'Iran à renoncer à son « idéologie expansionniste »    Hay Mohammadi: accueil triomphal pour l'équipe du TAS    «La formation un maillon parmi tant d'autres pour structurer la filière musicale»    Badr Hari organise le mariage secret de Ronaldo à Marrakech    48es Assises de l'Union internationale de la presse francophone : Latifa Akharbach anime une table ronde    Immobilier. Toujours pas de corrélation entre transactions et prix    Ce vendredi, alerte météo dans plusieurs provinces du royaume    Accidents de la circulation : 9 morts et 1.711 blessés en périmètre urbain la semaine dernière    PLF 2020, M. Benchaaboun nu parmi les loups…    Edito : Modèle    Le Maroc que nous voulons...    Billetterie en ligne : Le Raja et guichet.ma, champions de la transformation numérique du sport    Difficulté d'accès au financement : le constat choquant du HCP    Driss Lachguar : Il est nécessaire de doter les femmes des compétences scientifiques et d'encadrement    La bonne opération du Onze national à Bujumbura    L'EN des locaux déroule face à la Guinée    La SGM et l'Université Mohammed V scellent un partenariat    Les joueurs de basketball au Maroc s'organisent    Habib El Malki et Fatiha Saddas élus au Conseil de l'Alliance progressiste    Le Maroc a choisi la voie du libéralisme et de l'ouverture    Les prix des actifs immobiliers repartent à la hausse    Los Angeles se met à l'heure marocaine    Les nouveautés en matière de géologie du quaternaire en débat à Kénitra    La richesse du patrimoine culturel africain célébrée à Mohammédia    Nouvelle édition du Festival international des écoles de cinéma de Tétouan    Les fonds envoyés à l'étranger par les résidents de l'UE en hausse à 35,6 milliards d'euros en 2018    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ligue des champions d'Afrique : Le TAS renvoie le dossier aux organes compétents de la CAF
Publié dans Libération le 02 - 08 - 2019

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a déclaré, mercredi, que le Comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) n'était pas habilité à se prononcer sur le sort du match retour de la finale de la Ligue des champions d'Afrique de football 2018/2019, renvoyant le dossier aux organes compétents de la CAF.
Le Comité exécutif de la CAF avait demandé le 5 juin au Wydad de Casablanca (WAC) et à l'Espérance de Tunis (EST), de rejouer sur un terrain neutre le match retour de la finale de la Ligue des champions d'Afrique.
"La Formation du TAS en charge de cette affaire a considéré que le Comité exécutif de la CAF n'était pas compétent pour ordonner que la finale retour soit rejouée et a décidé d'annuler la décision attaquée", indique un communiqué du Tribunal arbitral du sport, basé à Lausanne.
"Concrètement, il appartient désormais aux organes compétents de la CAF de se pencher sur les incidents survenus dans le stade de Radès le 31 mai 2019, de prendre le cas échéant toute sanction disciplinaire adéquate, et, en conséquence, de décider si le match retour de la Ligue des champions CAF 2018/19 doit être rejoué ou non", précise le TAS.
La Formation du TAS, ayant annulé la décision du Comité exécutif de la CAF pour des raisons formelles, a décidé de renvoyer aux organes compétents de la CAF les questions de la répétition du match retour de la finale et de la procédure disciplinaire actuellement en cours devant la CAF, cette dernière n'étant pas de la compétence du TAS dans le cadre de la présente procédure d'arbitrage, fait observer le communiqué.
La Formation du TAS continuera ses délibérations relatives aux requêtes de l'EST et préparera une sentence finale, tout en tenant compte de toute décision éventuelle prise par la CAF dans cet intervalle, ajoute le communiqué.
Le match sera rejoué après la Coupe d'Afrique des nations (CAN) sur un terrain hors Tunisie, avait indiqué à la presse le conseiller du président de la CAF, Hédi Hamel, en précisant que l'EST devra restituer le trophée et les médailles qui lui ont été remis. Disputée au stade olympique de Radès (banlieue de Tunis), cette finale avait connu une fin chaotique suite à l'injustice dont l'arbitre de la rencontre, le Gambien Bakary Gassama, s'est rendu coupable en refusant d'accorder le but égalisateur du WAC inscrit par Walid Karti à la 59ème minute pour un supposé hors-jeu sans qu'il y ait possibilité de recourir à la VAR défaillante pour en confirmer la parfaite régularité. Le WAC, qui avait concédé le nul lors de la finale aller (1-1) disputée à Rabat, était alors mené au score (1-0) suite à un but marqué à la 41ème minute par Youssef Belaili. Après une longue interruption, le referee a jugé que l'EST pouvait être proclamée vainqueur. Une réunion d'urgence a été par la suite convoquée par le président de la CAF, Ahmad Ahmad, «pour débattre des issues réglementaires à réserver à cette rencontre».
Le 5 juin, la Confédération africaine de football avait décidé, au terme d'une réunion d'urgence de son Comité exécutif à Paris, de faire rejouer le match entre le WAC de Casablanca et l'Espérance de Tunis comptant pour la finale retour de la Ligue des champions d'Afrique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.