Loi de finances rectificative: séance commune du Parlement ce mercredi    Adoption en Conseil de gouvernement du projet de loi de finances rectificative    Vacances d'été: les horaires à éviter sur les autoroutes du Maroc    La mosquée Hassan II cherche un exploitant pour ses hammams    Stress test: Les banques marocaines toujours résilientes    4 terroristes présumés arrêtés à Nador    Covid-19: Inquiétude chez les élus américains    Covid19: 186 nouveaux cas ce mardi à 10h00    Plus de 45.000 MRE regagnent leur pays de résidence    Abderrahmane El Youssoufi raconté par son compagnon de route    Le monde arabe en 2033 [Analyse]    Si Abderrahmane et Marie-Hélène El Youssoufi ont fêté avec le TAS un sacre attendu depuis 80 ans    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : Une vie et un destin hors du commun    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : Les principaux chantiers et réformes économiques à l'actif du gouvernement El Youssoufi    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : La culture, une source d'intérêt majeure pour El Youssoufi    Renard: «j'ai conseillé à Achraf d'accepter le transfert à l'Inter»    Futsal: Hicham Dguig prolonge jusqu'en 2024    Tensions sino-américaines en mer de Chine    Hausse du SMIG : Voici ce que vous devez savoir    Les villes-hôtes candidates se mettent au travail    Biennale de Danse en Afrique du 22 au 27 mars 2021    51e FNAP: la ville ocre vibre aux rythmes des arts Populaires    Maroc/Covid-19: les fonctionnaires de trois prisons reconfinés    BDS – Défendre une cause c'est bien, respecter les avis des autres c'est mieux    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : Le père fondateur de la presse ittihadie    Milouda: Une leçon de vie écrite aux couleurs de l'espoir    La Fondation du Forum d'Assilah annonce son programme d'activités culturelles et artistiques d'été    Le président brésilien annonce sa contamination au Covid-19    Le prince Moulay El Hassan décroche son bac    Le Wydad entame sa préparation collective à Agadir    Les mosquées ouvriront leurs portes    La Chambre des conseillers: adoption en commission d'un projet de loi édictant des mesures spécifiques à l'état d'urgence sanitaire    Coronavirus : quel impact sur les congés    Officiel: la date de réouverture des mosquées au Maroc    Qui est Driss Isbayene, le nouvel ambassadeur du Maroc au Mali ?    Le Marocain Aziz Krir remporte le titre    Côte d'Ivoire : Drogba brigue le poste de président de la FIF    Hamza Mehimdate, un photographe émotionnel    Les températures resteront élevées pendant plusieurs jours : La canicule s'installe !    Mauritanie : l'ex-président convoqué devant une commission d'enquête    L'Égypte, la France, l'Allemagne et la Jordanie avertissent Israël contre ses projets d'expansion    CGEM/PPS : rencontre autour du développement économique et social    COVID-19. Pour qui roule l'OMS?    Immigration clandestine: baisse des arrivées sur les côtes espagnoles    Les États-Unis n'accorderont pas de visas aux étudiants étrangers si les cours sont en ligne    Adil Bouaouad en quête de « rédemption »    « Derb Mila » à Casablanca embelli par des fresques murales    1.107 cas de triche au bac détectés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les usagers d'Instagram pourront désormais dénoncer la désinformation
Publié dans Libération le 19 - 08 - 2019

Après le cyber-harcèlement, Instagram s'attaque à la désinformation. Il y a quelques semaines, nous vous avions expliqué que la célèbre application propriété de Facebook, avait mis à disposition de ses utilisateurs des outils leur permettant de lutter contre le cyber-harcèlement, un fléau qui s'amplifie de manière exponentielle (pour plus de détails, voir notre édition du jeudi 11 juillet). Dès la fin du mois courant, Instagram partira en croisade contre les fake news.
Effectivement, en quelques clics, les usagers d'Instagram pourront désormais signaler des publications qu'ils estiment être de la désinformation. Objectif ? Attirer l'attention de fact-checkers indépendants pour qu'ils puissent la vérifier, a expliqué une porte-parole de Facebook, qui contrôle le réseau social. Et d'assurer : « Nous investissons lourdement pour limiter la propagation de fausses informations sur toutes nos plateformes ».
S'agissant des publications Instagram qui seront signalées, elles ne seront a priori pas effacées si elles ne violent pas le règlement du réseau. En revanche, elles ne seront plus visibles via la fonction "explore" ou en faisant une recherche à l'aide d'un mot-dièse.
Pour sa part, Facebook, propriétaire d'Instagram depuis 2012 pour près d'un milliard de dollars, ambitionne dans les années à venir, de faire appel à l'intelligence artificielle pour que cette nouvelle technologie serve à détecter les publications fausses avant même qu'elles ne soient signalées par des humains.
Si la firme de Mark Zuckerberg s'implique autant, ce n'est vraiment pas le fruit du hasard. C'est en réalité en réaction à des accusations la visant en 2016, en l'occurrence, de ne pas avoir pris au sérieux assez tôt les tentatives de désinformation d'officines russes proches du Kremlin pour influer sur la présidentielle américaine de 2016 en faveur de Donald Trump. Des faits d'ailleurs reconnus par Facebook.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.