Procès à distance : 6.001 détenus bénéficiaires    Une «violation» du droit international    Le tourisme sort de sa coquille!    Hong Kong se soulève contre un projet loi imposé par Pékin…    Les Marocaines ont pris part activement à l'élan mondial de lutte contre la pandémie    Journée nationale de l'enfant    Néo-confinement ou déconfinement?    Maroc, de quoi avons-nous peur?    Coronavirus : 24 nouveaux cas, 7.556 au total, mardi 26 mai à 10h    Noussair Mazraoui toujours dans le viseur de la Lazio    Le géant indien SMG s'installe à Tanger Automotive City    Coronavirus: L'OMS suspend les essais cliniques de l'hydroxychloroquine    Ces activités qui profitent de la crise    VH et MFM lancent un grand concours et une expo à vocation solidaire    Omar Elabdellaoui dans le viseur du Bétis et du Galatasaray    Amine Benchaib évoluera au Sporting de Charleroi    En pleine crise du Covid-19, les cerises marocaines se renforcent à l'export    Espagne/Foot : reprise du championnat prochainement    Article 1062390    Aides alimentaires: Un agent d'autorité épinglé pour détournement    France: La demande du CFCM aux mosquées    Aid El Fitr: Le Roi gracie 483 détenus    Officiel : La date du Aïd Al Fitr désormais connue    Les partis interpellés par l'après-Covid-19    Justice: L'agenda de l'après- confinement    La saison des best-sellers est ouverte    Sanaa Akroud: Dans "Myopia", j'ai donné la parole aux femmes    "Mon livre solidaire", une opération qui joint l'utile à l'agréable    Bundesliga : L'apprenti Haaland défie le maître Lewandowski    "El Mundo" salue les efforts du Maroc dans la lutte contre le Covid-19    Aide alimentaire aux nécessiteux de Béni Mellal    Levée du confinement des fonctionnaires de la DGAPR    Une carrière en Liga se précise pour Jawad El Yamiq    Les administrations publiques prochainement ouvertes au public    La FLDF appelle à la mise en place d'une approche genre du processus de soutien aux ménages    Pour Sapress et Sochepress, les conditions d'une reprise de la publication des journaux en papier ne sont pas réunies    Forte participation au concours de déclamation du Coran à distance    Vote à distance: La Chambre des conseillers décide de développer une application électronique    Webinaires sportifs : Raccourcir les distances et enrichir les compétences    L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne    A Madagascar et à travers l'Afrique, la ruée controversée vers l'artemisia    238 ONG subventionnées par le programme Moucharaka Mouwatina    Le Réseau des journalistes contre la peine de mort appelle le Maroc à abolir cette peine cruelle    Vidéo. Pakistan : 97 morts dans un crash d'avion    Un club chinois s'intéresse à Younès Belhanda    Le porteur de feu (L'Igniphore)    Lire Evelyne ou le djihad?    Confinement et ramadan, un duo gagnant pour la télé!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Indice des prix des actifs immobiliers demeure orienté à la baisse
Publié dans Libération le 23 - 08 - 2019

L'Indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) demeure orienté à la baisse à fin juin 2019. Il s'agit du deuxième trimestre consécutif de baisse pour cet indice qui a affiché un recul de 0,6%.
« Cette diminution a concerné l'ensemble des catégories de biens, avec des taux de 0,4% pour le résidentiel, de 0,8% pour le foncier et de 1,5% pour les biens à usage professionnel », selon les chiffres publiés par Bank Al-Maghrib et l'Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC).
En ce qui concerne le nombre de transactions, il ressort que celui-ci a affiché une diminution de 7,3% au deuxième trimestre après une baisse de 12,3% relevée au trimestre précédent.
« Cette variation reflète des baisses de 3% pour le résidentiel, de 19,3% pour les terrains et de 15% pour les biens à usage professionnel », ont souligné BAM et l'ANCFCC dans une note sur la tendance globale du marché immobilier au cours du deuxième trimestre 2019.
A titre de rappel, l'IPAI avait enregistré une baisse de 0,7% au premier trimestre 2019, recouvrant des replis de 1,1% pour les prix du résidentiel et de 0,4% pour ceux du foncier ainsi qu'une hausse de 0,9% pour ceux des biens à usage professionnel.
Commentant l'évolution du volume des transactions, BAM et ANCFCC avaient fait état dans une précédente note de « la diminution de 12,7% traduisant des baisses de l'ensemble des catégories, avec des taux de 13,4% pour les biens résidentiels, de 12,2% pour les terrains et de 8,5% pour les actifs à usage professionnel ».
Par catégorie d'actifs, il apparaît que les prix des biens résidentiels ont diminué de 0,4% au deuxième trimestre, reflétant des baisses respectives de 0,3% et de 1,1% de ceux des appartements et des maisons, alors que les prix des villas ont affiché pour leur part une légère hausse de 0,2%.
S'agissant de l'évolution des transactions dans cette rubrique, les données recueillies font état de la baisse de 3% traduisant celles de 2,6% des ventes d'appartements et de 11,6% des maisons, les acquisitions de villas ayant en revanche augmenté de 2,4%.
Du côté du foncier, il ressort de l'analyse du marché que les prix des terrains ont diminué de 0,8%. Dans le même sens, les transactions se sont repliées de 19,3%.
A noter qu'en raison des baisses de ceux des locaux commerciaux et des bureaux de 1,6% et 1% respectivement, l'analyse du marché fait apparaître une diminution des prix des biens à usage professionnel de 1,5% au deuxième trimestre.
Soulignons que « le nombre de transactions a également affiché un recul de 15%, avec des replis de 16,6% pour les locaux commerciaux et de 5,9% pour les bureaux », a-t-on relevé de même source.
L'évolution trimestrielle du marché immobilier par ville fait ressortir une augmentation des prix de 1,4% à Casablanca et de 0,2% à Marrakech, alors que ceux-ci ont baissé au niveau de Rabat et de Tanger respectivement de 1,4% et 1,9%.
En glissement annuel, les prix des actifs immobiliers ont baissé de 0,9%, avec des diminutions de 0,3% pour les biens résidentiels, de 1,9% pour les terrains et de 1,4% pour les biens à usage professionnel.
Concernant le nombre de transactions, la note de BAM et de l'ANCFCC indique qu'il a affiché un repli de 8% globalement, de 4,4% pour les biens résidentiels, de 20,1% pour les terrains et de 10,5% pour les biens à usage professionnel.
Par catégorie d'actifs, les prix du résidentiel se sont dépréciés de 0,3% en glissement annuel, selon les chiffres étudiés suite aux baisses de 0,2% pour les appartements, de 1% pour les maisons et de 1,5% pour les villas.
« Pour ce qui est des transactions, leur nombre a reculé de 4,4% traduisant les replis de 4,1% pour les appartements, de 5,4% pour les maisons et de 11% pour les villas », a fait remarquer la note.
De même source, il est aussi indiqué que les prix du foncier ont connu une baisse de 1,9% et le nombre de transactions s'est contracté de 20,1%.
Retenons enfin, en ce qui concerne le commercial, que « les prix ont diminué de 1,4%, avec des baisses de 1% pour les locaux commerciaux et de 4,3% pour les bureaux».
« De même, les transactions ont enregistré un recul de 10,5% attribuable à la baisse de 14,7% des ventes de locaux commerciaux, celles portant sur les bureaux », ayant, à l'inverse, augmenté de 18,1% », a relevé la note.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.