Hicham Boussefiane se dit prêt à devenir leader du FC Malaga    Khalil Boubhi : La pandémie impactera considérablement les contrats sportifs    Les six grands principes de la doctrine d'intervention de la CGEM    L'AMMC rappelle aux émetteurs les règles et recommandations en matière de communication financière    Progression du PNB de la CFG Bank au premier trimestre    L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne    A Madagascar et à travers l'Afrique, la ruée controversée vers l'artemisia    Vote à distance: La Chambre des conseillers décide de développer une application électronique    238 ONG subventionnées par le programme Moucharaka Mouwatina    Webinaires sportifs : Raccourcir les distances et enrichir les compétences    Sara Bellali : Le Maroc a exploité toutes ses ressources matérielles et humaines.    Etude sur les conséquences de la pandémie du Covid-19 sur la profession de la médecine dentaire    Une étude confirme l'efficacité modeste d'un antiviral contre le Covid-19    Une plongée virtuelle au cœur du patrimoine culturel d'Essaouira    Colère en Malaisie après l'abandon des poursuites contre Riza Aziz    Le Réseau des journalistes contre la peine de mort appelle le Maroc à abolir cette peine cruelle    S.M le Roi accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr    Quel nouveau modèle économique pour le Maroc d'après Covid-19 ?    Naïf Aguerd proche d'un accord avec l'OGC Nice ?    Coronavirus : 27 nouveaux cas, 7433 au total, dimanche 24 mai à 16h    Mohamed Taabouni, le plus performant d'une génération dorée    Quel nouveau modèle économique pour le Maroc d'après Covid-19 ?    Aïd Al Fitr célébré dimanche au Maroc    Roumanie : Le président de l'EMSI Kamal Dissaoui distingué    Coronavirus : 74 nouveaux cas confirmés au Maroc, 7.406 cumulés, samedi à 16h    Vidéo. Pakistan : 97 morts dans un crash d'avion    David Keene… Comment l'Algérie finance la propagande de sécession aux Etats-Unis    Coronavirus : 43 nouveaux cas, 7375 au total, samedi 23 mai à 10h    Achraf Bencharki plus près que jamais de Trabzonspor    Au temps du confinement, l'expression artistique se réinvente    Nos Vœux    L'ONU lance une initiative mondiale contre la désinformation    Un club chinois s'intéresse à Younès Belhanda    La CAN 2021 toujours sans visibilité…    Nizar Baraka: il est temps de redéfinir les priorités nationales    «REC» de Paco Plaza et Jaume Balaguero: un thriller viral!    La crise et après…    Le porteur de feu (L'Igniphore)    Lire Evelyne ou le djihad?    Israël…Gaza… Les Palestiniens    «Le législateur devrait insérer le télétravail pour une application claire et sans ambiguïtés»    508 mesures proposées par la CGEM et ses fédérations    A quoi sert une frontière?    Déconfinement: Les députés pointent l'absence de vision    Kamal Moummad, «The Man Behind the Scene»    Venezuela: Trump perd la partie…    Confinement et ramadan, un duo gagnant pour la télé!    DOC-Covid19 : Les principaux textes législatifs en un seul clic!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Insolite : Rituel cosmique
Publié dans Libération le 24 - 08 - 2019

Plus de 1.500 pèlerins vêtus de blanc ont accueilli lundi dans les montagnes bulgares du Rila leur Nouvel an "spirituel" par une danse rituelle exécutée en cercles concentriques qui devait les brancher au rythme de l'espace.
Les adeptes de la "Fraternité blanche universelle", venus de divers pays, se réunissent chaque année sur le site des Sept lacs du massif du Rila, dans le sud-ouest de la Bulgarie, pour pratiquer la "paneurythmie", un mélange de mouvements de gymnastique et de danse méditative.
A 2.100 mètres d'altitude, sur fond de pâtures vertes, de ciel bleu et d'eaux scintillantes d'un lac de montagne, les pèlerins - entièrement vêtus de blanc - ont exécuté leur lent ballet rituel pendant plus d'une heure, au son de chants et de violons. Cette fraternité ésotérique, qui combine des éléments du christianisme avec des pratiques spirituelles asiatiques, a été fondée en 1897 par le Bulgare Peter Deunov et insiste sur l'amour fraternel, la vie saine en harmonie avec la nature et la pensée positive.
L'Eglise catholique la qualifie de secte, tant en Bulgarie qu'en France.
Deunov, connu aussi comme Maître Beinsa Douno, menait ses adeptes aux Sept lacs de Rila dès les années 1930, estimant que l'énergie cosmique y était la plus puissante au 19 août. Bannie sous le régime communiste en Bulgarie, la Fraternité blanche est actuellement enregistrée dans ce pays comme une religion à part.
"La paneurythmie associe musique et mouvement (...). Avec ces exercices, nous entrons en contact avec les mondes physique, spirituel et divin", estime Ventsislav Kuninsky, un ingénieur âgé de 59 ans et adepte de la Fraternité blanche depuis 30 ans.
Ce mouvement estime avoir des dizaines de milliers d'adeptes, notamment en France, en Belgique et en Suisse, mais aussi au Canada, au Mexique et à la République démocratique du Congo.
"Pour moi, c'est un ressourcement, un retour à la nature, une voie vers la force et un retour aux émotions du coeur alors qu'aujourd'hui nous sommes devenus très raisonneurs, nous pensons que tout est +ratio+", décrit Ralitsa Kovacheva, 40 ans, qui a découvert les enseignements de Deunov il y a cinq ans.
Une étude en Bulgarie publiée en 2013 a établi l'effet bénéfique des mouvements de la paneurythnmie pour renforcer la résistance physique, réduire les réactions agressives et dépressives, et promouvoir l'optimisme.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.