Hicham Boussefiane se dit prêt à devenir leader du FC Malaga    Khalil Boubhi : La pandémie impactera considérablement les contrats sportifs    Les six grands principes de la doctrine d'intervention de la CGEM    L'AMMC rappelle aux émetteurs les règles et recommandations en matière de communication financière    Progression du PNB de la CFG Bank au premier trimestre    L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne    A Madagascar et à travers l'Afrique, la ruée controversée vers l'artemisia    Vote à distance: La Chambre des conseillers décide de développer une application électronique    238 ONG subventionnées par le programme Moucharaka Mouwatina    Webinaires sportifs : Raccourcir les distances et enrichir les compétences    Sara Bellali : Le Maroc a exploité toutes ses ressources matérielles et humaines.    Etude sur les conséquences de la pandémie du Covid-19 sur la profession de la médecine dentaire    Une étude confirme l'efficacité modeste d'un antiviral contre le Covid-19    Une plongée virtuelle au cœur du patrimoine culturel d'Essaouira    Colère en Malaisie après l'abandon des poursuites contre Riza Aziz    Le Réseau des journalistes contre la peine de mort appelle le Maroc à abolir cette peine cruelle    S.M le Roi accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr    Quel nouveau modèle économique pour le Maroc d'après Covid-19 ?    Naïf Aguerd proche d'un accord avec l'OGC Nice ?    Coronavirus : 27 nouveaux cas, 7433 au total, dimanche 24 mai à 16h    Mohamed Taabouni, le plus performant d'une génération dorée    Quel nouveau modèle économique pour le Maroc d'après Covid-19 ?    Aïd Al Fitr célébré dimanche au Maroc    Roumanie : Le président de l'EMSI Kamal Dissaoui distingué    Coronavirus : 74 nouveaux cas confirmés au Maroc, 7.406 cumulés, samedi à 16h    Vidéo. Pakistan : 97 morts dans un crash d'avion    David Keene… Comment l'Algérie finance la propagande de sécession aux Etats-Unis    Coronavirus : 43 nouveaux cas, 7375 au total, samedi 23 mai à 10h    Achraf Bencharki plus près que jamais de Trabzonspor    Au temps du confinement, l'expression artistique se réinvente    Nos Vœux    L'ONU lance une initiative mondiale contre la désinformation    Un club chinois s'intéresse à Younès Belhanda    La CAN 2021 toujours sans visibilité…    Nizar Baraka: il est temps de redéfinir les priorités nationales    «REC» de Paco Plaza et Jaume Balaguero: un thriller viral!    La crise et après…    Le porteur de feu (L'Igniphore)    Lire Evelyne ou le djihad?    Israël…Gaza… Les Palestiniens    «Le législateur devrait insérer le télétravail pour une application claire et sans ambiguïtés»    508 mesures proposées par la CGEM et ses fédérations    A quoi sert une frontière?    Déconfinement: Les députés pointent l'absence de vision    Kamal Moummad, «The Man Behind the Scene»    Venezuela: Trump perd la partie…    Confinement et ramadan, un duo gagnant pour la télé!    DOC-Covid19 : Les principaux textes législatifs en un seul clic!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Finalisation des plans de transfert des compétences de l'administration centrale vers les régions
Publié dans Libération le 24 - 08 - 2019

Le nouveau modèle de développement, que S.M le Roi a appelé à concrétiser dans les discours Royaux prononcés à l'occasion de la Fête du Trône et de l'anniversaire de la Révolution du Roi et du peuple, s'appuie sur «une vision Royale dont nous sommes fiers, car elle caractérise notre pays par son approche participative et inclusive de toutes les idées, opinions et orientations au sein de la société», a indiqué, jeudi à Rabat, le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani.
Ces deux discours Royaux ont comporté des questions importantes, notamment «la préparation des contours du nouveau modèle de développement et la mise en place d'une nouvelle génération de stratégies sectorielles», a dit Saad Dine El Otmani à l'ouverture du Conseil de gouvernement, soulignant que le gouvernement a repris ses réunions hebdomadaires en invoquant les Hautes orientations Royales contenues dans ces deux discours.
Il a, dans ce cadre, noté, la détermination de S.M le Roi à mettre en place un nouveau modèle de développement qui «s'affirmera comme authentiquement marocain». Le Souverain a déterminé le cadre général de ce modèle et les étapes de son développement et a annoncé que l'examen de ce sujet vital sera confié à la commission spéciale sur le modèle de développement, a-t-il ajouté. La participation des différentes parties dans l'élaboration de tels projets illustre «la vision prospective nationale» qui va servir à accueillir le nouveau modèle de développement, a-t-il poursuivi.
Par ailleurs, le chef du gouvernement a rappelé l'appel de S.M le Roi à mettre en place une nouvelle génération de stratégies sectorielles, précisant que cela relève de «la responsabilité du gouvernement» qui va leur accorder l'intérêt qu'elles méritent, en tirant profit des expériences accumulées et de l'évaluation des différentes stratégies sectorielles et politiques publiques.
Concernant la réduction des disparités sociales et territoriales, Saad Dine El Otmani a exprimé la détermination du gouvernement à continuer l'exécution des différentes politiques et mesures qui permettent de réaliser cet objectif et d'innover à ce niveau dans l'avenir. Il a aussi mis l'accent sur la nécessité de s'intéresser à la classe moyenne, au monde rural, à l'agriculture, aux jeunes, à l'emploi et à la formation professionnelle qui sont tous des points essentiels évoqués par le discours Royal du 20 août.
Il a également abordé le chantier de la régionalisation avancée et de la déconcentration administrative, considéré comme l'un des plus grands chantiers sur lesquels travaille le gouvernement. «Nous avons commencé le travail et nous sommes fiers que le gouvernement a pu élaborer la charte de la déconcentration, actuellement dans ces dernières phases, pour établir les schémas directeurs qui représentent une carte de transfert des compétences de l'administration centrale aux administrations régionales», a-t-il fait savoir.
Dans ce même contexte, le chef du gouvernement s'est félicité de la mobilisation des différents départements, sachant que le comité directeur chargé de l'exécution de la charte de la déconcentration administrative a tenu plusieurs réunions, approuvé divers schémas directeurs et va organiser prochainement une réunion pour approuver d'autres schémas, selon un planning prédéfini, afin d'avoir une carte claire et complète et passer à une deuxième phase de transfert graduel et de délégation d'un nombre de compétences durant les années 2020 et 2021.
Dans ce cadre, il a annoncé, que le gouvernement qui a commencé à travailler sur le chantier de la régionalisation avancée et de la déconcentration, est parvenu aujourd'hui aux phases finales pour la mise en place des plans directeurs relatifs au transfert des compétences de l'administration centrale aux administrations régionales.
Saad Dine El Otmani a souligné que le comité de pilotage pour la mise en oeuvre de la charte de déconcentration a tenu plusieurs réunions et adopté plusieurs plans directeurs, annonçant la tenue prochaine de ce comité pour l'adoption de divers plans directeurs, a indiqué Mustapha El Khalfi, porte-parole du gouvernement, lors d'un point de presse à l'issue de la réunion hebdomadaire du Conseil.
Le chef du gouvernement a souligné qu'il y a du temps pour entamer le transfert de plusieurs attributions ou la délégation d'autres, sur les deux prochaines années 2020 et 2021, de manière progressive, ajoutant qu'à partir de la fin de cette année, sera entamé le transfert des premières compétences aux directions régionales, conformément à une nouvelle architecture (administrations régionales communes).
Saad Dine El Otmani a expliqué que cette nouvelle architecture sera annoncée dans les prochains mois, notant que cela va constituer un tournant dans l'administration marocaine, car, à côté des conseils régionaux, il y aura également des directions régionales dotées d'attributions leur permettant de négocier avec les régions, et par conséquent assurer un suivi des programmes, mettre en place des plans au niveau régional, et prendre en compte les spécificités de chaque région.
Il a exprimé dans ce contexte la fierté du gouvernement du soutien de S.M le Roi Mohammed VI, «un soutien pratique, moral et politique qui fait de ces chantiers, un chantier national par excellence», notant qu'il aura un impact sur les autres chantiers à savoir la justice territoriale et l'intérêt accordé aux régions et zones n'ayant pas profité par le passé du fruit du développement, et donnera aussi une grande impulsion aux programmes sociaux au niveau régional.
En parallèle, «nous nous intéresserons aux ressources humaines au niveau régional et à l'allocation de ressources financières nécessaires pour le transfert de compétences à ces régions», a-t-il ajouté.
Il a tenu à préciser que toutes les administrations ont accompagné ce projet, en remerciant les administrations centrales, notamment le ministère délégué chargé de la Réforme de l'administration, le ministère de l'Intérieur, le ministère de l'Economie et des Finances et le secrétariat général du gouvernement qui constituent le comité de pilotage, présidé par la présidence du gouvernement.
Saad Dine El Otmani n'a pas manqué de lancer un appel à tous pour la mobilisation en vue de réussir ces chantiers stratégiques pour le pays ciblant en premier lieu le citoyen et l'amélioration de ses conditions de vie et des prestations offertes, ainsi que l'efficacité de l'administration pour répondre à ses besoins.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.