La déconcentration administrative: un enjeu de démocratie    PAM: Les dissidents reportent le congrès    Début de semaine mitigé    Le marché pétrolier en ébullition    L'Boulevard 2019: La relève sur un tremplin    Tremplin 2019: Une 19e édition et un esprit toujours aussi bon enfant    Skhirat: 1ère réunion du comité de pilotage de la 3e phase de l'INDH    Suivez en direct: PSG vs Real Madrid et Atlético Madrid vs Juventus    Salon du livre du Saguenay–Lac-Saint-Jean : Le marocain Mustapha Fahmi primé    OCP renforce sa position de leader en Asie    Le déficit de liberté économique, une menace pour la démocratie    Insolite : Héritage dépensé    Pedro Sanchez : J'espère que les Espagnols donneront une majorité plus large au Parti socialiste    News    Dakar salue l'engagement infaillible de S.M le Roi en faveur de la paix et de la sécurité en Afrique    Liverpool chute, l'Ajax carbure et le Barça s'en tire à bon compte    Djorkaeff à la tête de la Fondation Fifa    Le Onze national des locaux attendu aujourd'hui à Alger    Amadou Ba : Le soutien à l'intégrité territoriale du Maroc est une constante de la diplomatie sénégalaise    Des centaines de poissons morts asphyxiés en bordure de l'Oued Massa    L'accès des enfants réfugiés à la scolarisation, une initiative assurément louable    Le Maroc et le Danemark scellent un nouveau partenariat dans le domaine de la statistique    Les produits du terroir jouent un rôle clé dans le développement agricole durable    Le développement de la flotte de RAM, un prérequis pour mieux servir le tourisme national    Le Festival international du film de femmes à Salé lance la nouvelle saison culturelle    Mouna Fettou: Nous avons besoin d'une véritable industrie cinématographique    Le Maroc invité d'honneur du Festival d'Helsinki de la musique sacrée    Trump annonce un durcissement « substantiel » des sanctions contre l'Iran    Tourisme : La tendance positive du début d'année se confirme    U.S. Seeks to Heighten Scrutiny of Foreign Investment in Tech, Infrastructure, Data    Brexit : le risque d'un « No-deal » est très réel    Assemblée Générale Ordinaire de la FRMF    Rapport de la Cour des comptes : Tamek tire à boulets rouges sur Jettou    Maroc-France. Appel à projet pour l'enseignement des soft skills à l'université    Guaido poursuivi pour ses liens présumés avec des narco-trafiquants    Mur à Sebta. Vox se fait remonter les bretelles par le PP    Meknès. Le Barbe et l'Arabe-Barbe à l'honneur    Moga Festival ou l'avant-garde de la musique électronique    Quel gouvernement pour le PLF 2020?    Incendies: Fermeture de milliers d'écoles en Indonésie et en Malaisie    La « Cour suprême » de Facebook pourra annuler les décisions de Mark Zuckerberg    Sahara : A quoi joue l'Espagne ?    Le Professeur Rachid Yazami reçoit à Paris le Prix de l'Investisseur arabe    Tourisme à Essaouira : Des progrès notables, mais encore des efforts à fournir    Le Maroc invité d'honneur du festival d'Helsinki de la musique sacrée    Météo: le temps qu'il fera ce mercredi    Divers    Ligue des champions: Raja et Wydad proches de la phase de poules    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Finalisation des plans de transfert des compétences de l'administration centrale vers les régions
Publié dans Libération le 24 - 08 - 2019

Le nouveau modèle de développement, que S.M le Roi a appelé à concrétiser dans les discours Royaux prononcés à l'occasion de la Fête du Trône et de l'anniversaire de la Révolution du Roi et du peuple, s'appuie sur «une vision Royale dont nous sommes fiers, car elle caractérise notre pays par son approche participative et inclusive de toutes les idées, opinions et orientations au sein de la société», a indiqué, jeudi à Rabat, le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani.
Ces deux discours Royaux ont comporté des questions importantes, notamment «la préparation des contours du nouveau modèle de développement et la mise en place d'une nouvelle génération de stratégies sectorielles», a dit Saad Dine El Otmani à l'ouverture du Conseil de gouvernement, soulignant que le gouvernement a repris ses réunions hebdomadaires en invoquant les Hautes orientations Royales contenues dans ces deux discours.
Il a, dans ce cadre, noté, la détermination de S.M le Roi à mettre en place un nouveau modèle de développement qui «s'affirmera comme authentiquement marocain». Le Souverain a déterminé le cadre général de ce modèle et les étapes de son développement et a annoncé que l'examen de ce sujet vital sera confié à la commission spéciale sur le modèle de développement, a-t-il ajouté. La participation des différentes parties dans l'élaboration de tels projets illustre «la vision prospective nationale» qui va servir à accueillir le nouveau modèle de développement, a-t-il poursuivi.
Par ailleurs, le chef du gouvernement a rappelé l'appel de S.M le Roi à mettre en place une nouvelle génération de stratégies sectorielles, précisant que cela relève de «la responsabilité du gouvernement» qui va leur accorder l'intérêt qu'elles méritent, en tirant profit des expériences accumulées et de l'évaluation des différentes stratégies sectorielles et politiques publiques.
Concernant la réduction des disparités sociales et territoriales, Saad Dine El Otmani a exprimé la détermination du gouvernement à continuer l'exécution des différentes politiques et mesures qui permettent de réaliser cet objectif et d'innover à ce niveau dans l'avenir. Il a aussi mis l'accent sur la nécessité de s'intéresser à la classe moyenne, au monde rural, à l'agriculture, aux jeunes, à l'emploi et à la formation professionnelle qui sont tous des points essentiels évoqués par le discours Royal du 20 août.
Il a également abordé le chantier de la régionalisation avancée et de la déconcentration administrative, considéré comme l'un des plus grands chantiers sur lesquels travaille le gouvernement. «Nous avons commencé le travail et nous sommes fiers que le gouvernement a pu élaborer la charte de la déconcentration, actuellement dans ces dernières phases, pour établir les schémas directeurs qui représentent une carte de transfert des compétences de l'administration centrale aux administrations régionales», a-t-il fait savoir.
Dans ce même contexte, le chef du gouvernement s'est félicité de la mobilisation des différents départements, sachant que le comité directeur chargé de l'exécution de la charte de la déconcentration administrative a tenu plusieurs réunions, approuvé divers schémas directeurs et va organiser prochainement une réunion pour approuver d'autres schémas, selon un planning prédéfini, afin d'avoir une carte claire et complète et passer à une deuxième phase de transfert graduel et de délégation d'un nombre de compétences durant les années 2020 et 2021.
Dans ce cadre, il a annoncé, que le gouvernement qui a commencé à travailler sur le chantier de la régionalisation avancée et de la déconcentration, est parvenu aujourd'hui aux phases finales pour la mise en place des plans directeurs relatifs au transfert des compétences de l'administration centrale aux administrations régionales.
Saad Dine El Otmani a souligné que le comité de pilotage pour la mise en oeuvre de la charte de déconcentration a tenu plusieurs réunions et adopté plusieurs plans directeurs, annonçant la tenue prochaine de ce comité pour l'adoption de divers plans directeurs, a indiqué Mustapha El Khalfi, porte-parole du gouvernement, lors d'un point de presse à l'issue de la réunion hebdomadaire du Conseil.
Le chef du gouvernement a souligné qu'il y a du temps pour entamer le transfert de plusieurs attributions ou la délégation d'autres, sur les deux prochaines années 2020 et 2021, de manière progressive, ajoutant qu'à partir de la fin de cette année, sera entamé le transfert des premières compétences aux directions régionales, conformément à une nouvelle architecture (administrations régionales communes).
Saad Dine El Otmani a expliqué que cette nouvelle architecture sera annoncée dans les prochains mois, notant que cela va constituer un tournant dans l'administration marocaine, car, à côté des conseils régionaux, il y aura également des directions régionales dotées d'attributions leur permettant de négocier avec les régions, et par conséquent assurer un suivi des programmes, mettre en place des plans au niveau régional, et prendre en compte les spécificités de chaque région.
Il a exprimé dans ce contexte la fierté du gouvernement du soutien de S.M le Roi Mohammed VI, «un soutien pratique, moral et politique qui fait de ces chantiers, un chantier national par excellence», notant qu'il aura un impact sur les autres chantiers à savoir la justice territoriale et l'intérêt accordé aux régions et zones n'ayant pas profité par le passé du fruit du développement, et donnera aussi une grande impulsion aux programmes sociaux au niveau régional.
En parallèle, «nous nous intéresserons aux ressources humaines au niveau régional et à l'allocation de ressources financières nécessaires pour le transfert de compétences à ces régions», a-t-il ajouté.
Il a tenu à préciser que toutes les administrations ont accompagné ce projet, en remerciant les administrations centrales, notamment le ministère délégué chargé de la Réforme de l'administration, le ministère de l'Intérieur, le ministère de l'Economie et des Finances et le secrétariat général du gouvernement qui constituent le comité de pilotage, présidé par la présidence du gouvernement.
Saad Dine El Otmani n'a pas manqué de lancer un appel à tous pour la mobilisation en vue de réussir ces chantiers stratégiques pour le pays ciblant en premier lieu le citoyen et l'amélioration de ses conditions de vie et des prestations offertes, ainsi que l'efficacité de l'administration pour répondre à ses besoins.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.