La déconcentration administrative: un enjeu de démocratie    PAM: Les dissidents reportent le congrès    Début de semaine mitigé    Le marché pétrolier en ébullition    L'Boulevard 2019: La relève sur un tremplin    Tremplin 2019: Une 19e édition et un esprit toujours aussi bon enfant    Skhirat: 1ère réunion du comité de pilotage de la 3e phase de l'INDH    Suivez en direct: PSG vs Real Madrid et Atlético Madrid vs Juventus    Salon du livre du Saguenay–Lac-Saint-Jean : Le marocain Mustapha Fahmi primé    OCP renforce sa position de leader en Asie    Le déficit de liberté économique, une menace pour la démocratie    Insolite : Héritage dépensé    Pedro Sanchez : J'espère que les Espagnols donneront une majorité plus large au Parti socialiste    News    Dakar salue l'engagement infaillible de S.M le Roi en faveur de la paix et de la sécurité en Afrique    Liverpool chute, l'Ajax carbure et le Barça s'en tire à bon compte    Djorkaeff à la tête de la Fondation Fifa    Le Onze national des locaux attendu aujourd'hui à Alger    Amadou Ba : Le soutien à l'intégrité territoriale du Maroc est une constante de la diplomatie sénégalaise    Des centaines de poissons morts asphyxiés en bordure de l'Oued Massa    L'accès des enfants réfugiés à la scolarisation, une initiative assurément louable    Le Maroc et le Danemark scellent un nouveau partenariat dans le domaine de la statistique    Les produits du terroir jouent un rôle clé dans le développement agricole durable    Le développement de la flotte de RAM, un prérequis pour mieux servir le tourisme national    Le Festival international du film de femmes à Salé lance la nouvelle saison culturelle    Mouna Fettou: Nous avons besoin d'une véritable industrie cinématographique    Le Maroc invité d'honneur du Festival d'Helsinki de la musique sacrée    Trump annonce un durcissement « substantiel » des sanctions contre l'Iran    Tourisme : La tendance positive du début d'année se confirme    U.S. Seeks to Heighten Scrutiny of Foreign Investment in Tech, Infrastructure, Data    Brexit : le risque d'un « No-deal » est très réel    Assemblée Générale Ordinaire de la FRMF    Rapport de la Cour des comptes : Tamek tire à boulets rouges sur Jettou    Maroc-France. Appel à projet pour l'enseignement des soft skills à l'université    Guaido poursuivi pour ses liens présumés avec des narco-trafiquants    Mur à Sebta. Vox se fait remonter les bretelles par le PP    Meknès. Le Barbe et l'Arabe-Barbe à l'honneur    Moga Festival ou l'avant-garde de la musique électronique    Quel gouvernement pour le PLF 2020?    Incendies: Fermeture de milliers d'écoles en Indonésie et en Malaisie    La « Cour suprême » de Facebook pourra annuler les décisions de Mark Zuckerberg    Sahara : A quoi joue l'Espagne ?    Le Professeur Rachid Yazami reçoit à Paris le Prix de l'Investisseur arabe    Tourisme à Essaouira : Des progrès notables, mais encore des efforts à fournir    Le Maroc invité d'honneur du festival d'Helsinki de la musique sacrée    Météo: le temps qu'il fera ce mercredi    Divers    Ligue des champions: Raja et Wydad proches de la phase de poules    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Guinée-Bissau réaffirme son soutien constant et inconditionnel à la marocanité du Sahara
Publié dans Libération le 24 - 08 - 2019

Le gouvernement de la République de Guinée-Bissau a réitéré son "soutien constant et inconditionnel" à l'intégrité territoriale du Maroc, à la marocanité du Sahara et au plan d'autonomie comme seule solution au différend autour du Sahara marocain, indique un communiqué conjoint rendu public à l'occasion de la visite de travail dans le Royaume de la ministre des Affaires étrangères et des Communautés de la Guinée-Bissau, Suzi Carla Barbosa.
Le gouvernement bissau-guinéen a également réitéré son "plein appui" au rôle joué par les Nations unies en tant que "cadre exclusif et consensuel" pour atteindre une "solution durable" à ce différend, souligne le communiqué conjoint publié au terme des entretiens qu'a eus, jeudi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, avec son homologue bissau-guinéenne. Lequel a salué, jeudi, "l'amitié sincère, la solidarité permanente et le soutien mutuel" dans les relations unissant le Royaume du Maroc et la République de Guinée-Bissau.
"Depuis la visite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en Guinée-Bissau en 2016, nos relations ont connu un développement important à la fois en termes de formations, d'actions de solidarité, ou d'actions de soutien humanitaire", a-t-il souligné lors d'un point de presse conjoint à l'issue de ses entretiens avec Suzi Clara Barbosa.
La visite d'aujourd'hui a été l'occasion d'examiner les moyens permettant d'identifier les secteurs et les actions visant à saisir tout le potentiel de la relation entre les deux pays, a indiqué le ministre qui s'est accordé avec son homologue bissau-guinéenne, à travailler sur la tenue prochaine de la Commission mixte bilatérale.
Ces entretiens ont également permis de marquer la position du Maroc quant au soutien du processus de stabilisation en Guinée-Bissau, a indiqué Nasser Bourita qui a exprimé le vœu du Maroc de voir ce processus mené à terme, pour permettre ainsi au peuple bissau-guinéen de "disposer d'institutions stables, légitimes", qui peuvent répondre à ses aspirations, affirmant par la même son soutien à toutes les actions entreprises à cet égard au niveau sous-régional.
Il a, par ailleurs, remercié le gouvernement et l'Etat de Guinée-Bissau pour "les positions constantes" vis-à-vis de la question du Sahara marocain, notant que les deux parties ont aussi discuté des moyens de renforcer leur coordination et leur action dans les instances continentales et internationales.
En outre, les deux chefs de la diplomatie ont convenu d'entretenir le contact et de maintenir la régularité des entretiens, annonçant une prochaine réunion en septembre en marge de l'Assemblée générale des Nations unies. Tout en qualifiant le Maroc de "partenaire historique", Suzi Clara Barbosa a, de son côté, reconnu le rôle qu'a joué le Royaume en faveur de l'indépendance de son pays et les efforts qu'il continue de déployer pour sa stabilité.
"Le peuple et le gouvernement de la Guinée-Bissau soutiennent la position du Maroc dans la question du Sahara (...)", a affirmé Suzi Clara Barbosa, qui exprime "une position ferme de soutien au peuple marocain".
Exprimant ses remerciements à S.M le Roi Mohammed VI pour sa visite en Guinée-Bissau en 2016 qu'elle a qualifiée d'"opportunité qu'on a jamais pensé avoir", la ministre des Affaires étrangères et des Communautés est revenue sur les efforts déployés par le Maroc au profit des populations bissau-guinéennes en matière d'éducation, de santé, de défense et d'appui aux institutions gouvernementales pour la sauvegarde de la stabilité.
Elle a, en outre, salué la vision de S.M le Roi pour la promotion du développement humain, de la paix et de la prospérité de l'Afrique à travers une coopération Sud-Sud multiforme qui place le bien-être des populations africaines au centre de ses priorités.
Au cours de l'échange de points de vue sur les questions bilatérales, les deux ministres ont estimé que l'approfondissement continu des relations maroco-bissau-guinéennes "sert les intérêts communs des deux peuples frères".
Tout en se félicitant de la "forte dynamique" que connaissent les relations entre les deux pays depuis la visite historique de SM le Roi à Bissau, en mai 2016, les deux parties ont convenu d'élargir et de diversifier davantage cette coopération, afin que les relations maroco-bissau-guinéennes "atteignent le niveau des ambitions et des potentialités des deux pays".
Les deux ministres ont souligné les énormes opportunités économiques offertes par les deux pays et ont décidé d'intensifier leurs efforts pour développer et diversifier davantage les échanges bilatéraux et établir un partenariat économique mutuellement bénéfique, précise le communiqué. A cet égard, les deux parties ont exhorté les opérateurs économiques respectifs à multiplier les missions de prospection et à participer aux manifestations économiques et commerciales organisées par les deux pays.
Elles ont aussi convenu de dynamiser leur coopération bilatérale dans les domaines tels que l'électricité, l'agriculture, la santé, l'éducation, la pêche maritime, les infrastructures et la formation.
A cet égard, le Maroc a décidé d'augmenter de 50% le nombre des bourses d'études accordées aux ressortissants bissau-guinéens, passant de 80 à 120 bourses, fait savoir le communiqué commun publié à Rabat.
Les deux parties ont également souligné l'importance cruciale de la Commission mixte de coopération entre le Royaume du Maroc et la République de Guinée-Bissau (CMC) "en tant que mécanisme structuré permettant le renforcement de la collaboration en cours entre les deux pays et d'explorer de nouveaux domaines de coopération", a rapporté la même source, ajoutant que les deux ministres ont convenu de tenir la troisième session de la CMC à une date et un lieu convenus d'un commun accord.
A cette occasion, Nasser Bourita a "réitéré l'engagement du Royaume à continuer à apporter son appui à la Guinée-Bissau dans la mise en œuvre de ses projets de développement socioéconomique ainsi que dans la consolidation de la paix et de la stabilité dans le pays".
Au niveau multilatéral, les deux parties se sont félicitées de la convergence des points de vue sur les questions régionales, continentales et internationales et ont décidé d'harmoniser davantage leurs positions. Les deux parties ont manifesté leur volonté de renforcer la communication et la coordination stratégiques dans les différentes plateformes multilatérales, telles que l'Union Africaine (UA) et les Nations unies (ONU).
Nasser Bourita a renouvelé, à cette occasion, ses félicitations à Suzi Carla Barbosa pour sa nomination à la tête de la diplomatie bissau-guinéenne et salué la nomination du Premier ministre, Aristides Gomes.
Suzi Carla Barbosa a adressé une invitation officielle à Nasser Bourita pour effectuer une visite de travail en Guinée-Bissau, une invitation que le ministre a acceptée. Les dates de la visite seront fixées d'un commun accord par voie diplomatique, selon le communiqué.
Les deux ministres ont exprimé leur satisfaction quant au succès de cette visite qui s'est déroulée dans une "atmosphère cordiale, d'amitié et de compréhension mutuelle", relève le document, ajoutant que Suzi Carla Barbosa a profité de l'occasion pour exprimer ses profonds remerciements pour" l'accueil chaleureux et l'hospitalité" dont elle et sa délégation ont eu droit, au cours de leur séjour au Maroc.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.