Covid-19 au Maroc: le dernier bilan par région    Audit en cours pour déterminer les causes exactes    Covid-19: le point sur la situation aux Etats-Unis, nouvel épicentre de la pandémie    «Mon Dieu gardez moi de mes amis, Quant à mes ennemis je m'en charge»    Les réserves des centrales syndicales    L'artiste marocain Marcel Botbol meurt du coronavirus    Fonds spécial: la contribution du groupe Centrale Automobile Chérifienne    El Youbi: “On s'attend à un aplatissement de la courbe de l'épidémie, à condition…”    OCP: Un Chiffre d'affaires de plus de 54 MMDH en 2019    Coronavirus : Le vrai du faux sur l'épidémie au Maroc ce mercredi 1 avril 2020    Sancho, le digne héritier de CR7 à United?    Le CCM divertit les citoyens marocains en période de confinement    «Quand on vit de lecture et d'écriture, on s'habitue à la solitude»    La musique: Ce langage universel qui a sorti le monde de sa boule!    Assurances automobiles : La FMSAR s'organise pour garantir le renouvellement    Soyons des acteurs réactifs et encourageons les propositions positives    Mali: Des législatives entre terrorisme et coronavirus…    ADM : chiffre d'affaires en hausse de 8% à fin 2019    Coronavirus : L'Arabie saoudite appelle à reporter les plans du hajj    Fadel Iraki, le cofondateur du “Journal Hebdo”, n'est plus    La Fondation de Salé pour la culture et les arts reporte toutes ses activités    Coronavirus : A quand une audition des responsables gouvernementaux marocains ?    Fadel Iraki, mécène et acteur du monde culturel et des médias, homme d'affaires et d'engagements, s'est éteint    Le Gadem pense fort aux socio-économiquement isolés ou plus vulnérables    Institut national des sciences de l'archéologie et du patrimoine : Les filières d'enseignement et de recherche publiées au BO    Pour amortir le choc économique dû au coronavirus : Bank of Africa annonce ses mesures de soutien aux ménages et entreprises    Un projet terroriste déjoué en Tunisie    UE: 1 nouveau naturalisé sur 10 est Marocain    Covid-19 : les composantes parlementaires mobilisées pour répondre aux exigences de la situation actuelle    La CNDP prolonge le moratoire sur la reconnaissance faciale    La production dans la construction en hausse de 3,6% dans la zone euro    Décès du docteur et militant Ahmed Bourra    Les commissions de contrôle des prix sur le qui-vive    Détermination du gouvernement à protéger les citoyens contre le coronavirus    Les éboueurs en première ligne à Fès    Du rêve au report : La course d'obstacles de Tokyo-2020    Les Jeux olympiques de 2020 auront lieu le 23 juillet 2021    Les Mondiaux d'athlétisme repoussés à 2022    L'activité des ports de Mohammedia, Agadir et Jorf Lasfar n'est pas affectée par la pandémie    Les marchands non financiers pronostiquent une stabilité de leur activité au premier trimestre    Ça ne va pas si mal que ça pour nos étudiants au Canada    La musique au temps du coronavirus, un refuge qui apaise les esprits    Les éditeurs multiplient les initiatives pour garder le contact avec les lecteurs    Liga: Real Madrid va finalement baisser les salaires de ses stars    Covid-19: la Bundesliga ne reprendra pas avant cette date    WAC-EST: Le TAS fixe une nouvelle date    Ligue des champions: le Wydad et le Raja disent «niet» à la CAF    La demande explose pour les banques alimentaires new-yorkaises    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Signature d'un partenariat sino-marocain de co-marketing dans le domaine du tourisme
Publié dans Libération le 10 - 09 - 2019

Le Maroc et la Chine ont signé, vendredi à Rabat, un partenariat de quo-marketing dans le domaine du tourisme visant à accroître la visibilité de la destination Maroc en Chine, notamment via des campagnes publicitaires digitales.
Paraphé par le directeur général de l'Office national marocain du tourisme (ONMT), Adel El Fakir, et le président du l'agence de tourisme chinoise en ligne "C Trip", Liang Jian zhang, ce partenariat, qui s'étale sur trois ans, permettra aux deux entités d'unir leurs moyens et leurs compétences pour développer le tourisme chinois au Maroc.
S'exprimant à cette occasion, M. El Fakir a précisé que cet accord, qui s'inscrit dans le cadre de la stratégie de développement et de conquête de nouveaux marchés internationaux de l'ONMT, a pour objectifs d'accueillir quelque 500.000 touristes chinois par an et d'assurer une visibilité maximale de la destination Maroc.
Il a également mis en avant la position du marché chinois au niveau mondial, notant que l'offre touristique du Maroc, à travers sa richesse et sa culture, répond parfaitement aux attentes et aux besoins des touristes chinois, rapporte la MAP.
Pour sa part, M. Liang a affirmé que cet accord marque une nouvelle ère dans le partenariat entre le Maroc et la Chine et vise à promouvoir la destination Maroc au niveau du continent africain auprès des touristes chinois.
Il a également souligné que "C trip" connaît une forte expansion au niveau de la Chine et de l'Asie grâce à la diversité de son offre, rappelant que le tour-opérateur entend, à travers ce partenariat, renforcer le flux des touristes chinois au Maroc, grâce à sa stratégie marketing.
"Nous disposons d'une plateforme en ligne qui permet aux voyageurs et aux leaders d'opinion de partager leurs expériences, notamment celles qui reflètent la richesse du Maroc, auprès des touristes chinois", a-t-il ajouté.
Bénéficiant d'une connaissance pointue de ses clients et de leurs habitudes de consommation, "C Trip" est, avec ses 300 millions d'utilisateurs actifs, la plus grande agence de voyages en ligne chinoise avec plus de 30.000 employés et réalise un chiffre d'affaires de plus de 4 milliards de dollars.
Avec une population de 1,4 milliard d'habitants, dont 150 millions sillonnent chaque année le monde, la Chine constitue un marché à très haut potentiel pour le tourisme marocain. Le nombre de voyageurs en provenance de la Chine a connu une croissance importante ces dernières années, passant de 10.000 en 2015 à quelque 132.000 en 2018.
Cette montée en puissance du marché chinois est, en grande partie, due à la levée du visa décidée suite à la visite de S.M le Roi Mohammed VI en mai 2016 en Chine, laquelle a été suivie par une stratégie spécifique de l'ONMT qui s'est traduite par de multiples actions de promotion auprès des professionnels et du public.
Auparavant, M. Liang s'est entretenu avec le ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l'Artisanat et de l'Economie sociale, Mohamed Sajid, sur les moyens de développer les flux touristiques entre les deux pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.