Explosions à Beyrouth : la situation économique en péril au Liban    Après la blessure de Mbappé, nouveau coup dur pour le PSG    Coronavirus : comment la Commune de Marrakech gère la situation ?    Transferts : Arda Turan de retour à Galatasaray    Météo Maroc: temps chaud ce jeudi avec des températures au dessus de la normale    Covid-19: Ottawa veut se procurer des millions de doses de vaccins    Jet Contractors: L'AMMC vise l'émission d'un emprunt obligataire    Botola : le classement général    Relance économique: Le détail du plan de travail des Finances    Explosions à Beyrouth: Une Marocaine blessée    Aïd Al Adha: Finalement peu de réclamations à l'ONSSA    Fès: Les nouvelles restrictions sanitaires déjà de rigueur    L'écrivain marocain Mohamed Adib Slaoui n'est plus    Botola Pro D1 : Deux joueurs du MAT testés positifs à la Covid-19    Opérationnalisation des Hautes Orientations Royales contenues dans le discours du Trône du 29 juillet    Le FUS, précurseur dans le trading de joueurs au Maroc    La DTN désigne 48 responsables techniques des ligues régionales    Fulham, vainqueur de Brentford, retrouve la Premier League    Message de condoléances de S.M le Roi au Président libanais    Nadal dit non à l'US Open et au calendrier infernal    Les IDME ont atteint 11 MMDH l'année dernière    Pour l'ONSSA, la Fête du sacrifice s'est déroulée dans de bonnes conditions d'hygiène et de santé animale    Pour faire face au nombre croissant des contaminations au nouveau coronavirus    Comment réduire les risques de démence    Covid-19 / Maroc: 1.283 nouveaux cas confirmés en 24 H    Le CNDH présente son mémorandum sur le nouveau modèle de développement    "Les Khettaras au Maroc .. un patrimoine écologique", nouvel ouvrage de la Fondation Miftah Essaâd    Marc-Aurèle : Le Chemin de la sagesse    La Libye cible de folies hégémoniques    Le président portugais a envoyé un message au roi Mohammed VI    Covid-19: une rentrée des classes sous le signe de l'incertitude    Explosions au Liban: Macron attendu à Beyrouth    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination ! (2e partie)    Le roi Mohammed VI a reçu un message du roi Abdallah II    SundanceTV lance son 1er concours de courts métrages dans la région MENA    L'hôtel Avanti Mohammedia mis en vente dans le cadre de la liquidation de la Samir    L'ancien roi Juan Carlos 1er prend le chemin de l'exil    Le ministère met les dernières touches au plan de relance économique    Ligue des Champions: voici le règlement des 8es    Safaâ Baraka, une jeune réalisatrice qui marque le pas    Beyrouth : la ville dévastée par des explosions dans son port    Liberté religieuse: L'Algérie au ban de la communauté internationale    Bataille d'Oued Al-Makhazine : Une épopée lumineuse dans les annales de la résistance nationale contre les convoitises étrangères    Un Banksy vendu aux enchères au profit d'un hôpital de Bethléem    Maroc-Etats-Unis: une nouvelle année de collaboration fructueuse    La sculpture de Farid Belkahia s'ouvre sur l'espace public    Traite d'êtres humains : 151 cas en 2019    Le drapeau marocain mis à l'honneur dans le nouveau clip de Beyoncé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Habib El Malki : La proclamation d'une Journée internationale de lutte contre l'islamophobie permettra de faire échec au discours de la haine
Publié dans Libération le 20 - 09 - 2019

L'initiative visant la proclamation d'une Journée mondiale de lutte contre l'islamophobie permettra de renouveler la mobilisation afin de déconstruire les discours de la haire et leur faire échec, a affirmé mercredi le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki.
Lors d'une rencontre avec les ambassadeurs des pays islamiques à Rabat, il a souligné que cette initiative se propose d'œuvrer, à partir de l'ONU et ses agences, particulièrement l'Unesco, en vue de décréter cette Journée internationale destinée entre autres à encourager le dialogue des civilisations et la tolérance.
«Ce serait l'occasion pour la communauté internationale d'appeler à la tolérance et à la coexistence, de mettre en évidence la modération de la religion islamique, et de rejeter les discours liés à l'Islam et aux musulmans, lesquels puisent leurs fondements dans l'islamophobie et la peur d'autrui», a-t-il ajouté.
Il a à cet égard relevé que cette initiative à laquelle les Parlements islamiques ont pleinement adhéré par le biais de l'Union parlementaire des Etats membres de l'Organisation de la coopération islamique (OCI), offrirait si elle devait être entérinée l'occasion de promouvoir notre mobilisation commune.
«Une telle mobilisation est essentielle pour que nous puissions nous adresser à nos amis et nos alliés, à travers des forums parlementaires ou autres, ainsi à toutes les forces et personnalités éprises des valeurs d'équité, d'ouverture, de tolérance, de paix et du désir de promouvoir le dialogue interculturel», a poursuivi Habib El Malki, également président de l'Union parlementaire des Etats membres de l'OCI.
Il a à cet égard mis l'accent sur l'importance d'œuvrer sans relâche en vue de corriger les fausses représentations concernant l'islam et les musulmans, qu'elles aient trait à la religion, à la civilisation ou à l'histoire islamique.
Il s'agit là, selon lui, d'un défi stratégique, pas seulement pour les pays musulmans, mais également pour l'ensemble de la communauté internationale. «Nous sommes appelés à inverser les tendances fondées sur la haine, l'hostilité et la confrontation, et à promouvoir un esprit de tolérance, de coopération, de coexistence et de respect des religions, des cultures et des valeurs d'autrui», a-t-il soutenu.
Le président de la Chambre des représentants a rappelé que l'initiative fait partie d'un certain nombre de mesures, dont entre autres le lancement du Prix Al-Qods pour la démocratie et la justice historique, compte tenu de l'importance de la cause palestinienne pour les peuples musulmans.
Ce prix reflète aussi une volonté de susciter un nouvel intérêt de la part de la communauté internationale pour la cause palestinienne, dans un contexte régional et international où cette question a fini par souffrir d'un manque de visibilité.
Il s'agit également de rappeler au monde entier, en particulier aux assemblées parlementaires, les droits inaliénables du peuple palestinien et de mettre en exergue la justesse de la cause palestinienne et la légitimité de la lutte des Palestiniens vivant sous occupation
Pour sa part, le directeur général de l'Organisation islamique pour l'éducation, les sciences et la culture (ISESCO), Salem Ben Mohamed Al Malek, a indiqué que le phénomène de l'islamophobie représente une menace pour la paix et la stabilité mondiales.
«Ceux qui font preuve d'hostilité envers l'Islam sont avant tout des adversaires de la paix et des droits de l'Homme, tout comme ils sont à contre-courant du consensus international sur les valeurs universelles et contre tout dialogue des cultures et toute alliance entre les civilisations», a-t-il dit.
Tout en se félicitant de la proposition visant la proclamation d'une Journée internationale de lutte contre l'islamophobie, le directeur général de l'ISESCO a affirmé que les initiatives destinées à combattre un tel phénomène méritent d'être soutenues par la communauté internationale


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.