Guergarate : Fanfaronnades algéro-polisariennes, saison II    Algérie. Ça sent encore la naphtaline soviétique    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Baromètre des risques 2021 pour les entreprises : La Covid-19 en tête de liste    De nouvelles normes marocaines d'application obligatoire à partir de mars    Meilleurs employeurs au Maroc 2021 : Les inscriptions sont ouvertes    Confinement en France. Les patrons se rebiffent    Air Arabia : La ligne Casablanca-Guelmim lancée    Gilles Devendeville : « Le Maroc n'a à souffrir de la comparaison avec aucun pays sur le plan du commerce »    Air Arabia : nouvelle liaison internationale à partir de Nador    Dialogue interlibyen : La Ligue arabe salue les nouvelles avancées réalisées au Maroc    Turquie-Grèce. Erdogan met de l'eau dans son vin    Sahara. L'Afrique du Sud toujours aussi hostile au Maroc    Maroc-Israël : un accord signé pour le lancement de vols directs entre les deux pays    Le Maroc au Chan : vaincre et convaincre    La 30è édition du Rallye Aïcha des Gazelles reportée    Manchester United en huitièmes, Arsenal éliminé    Handball / Chili-Maroc (28-17) : Défaite inattendue ! A qui la faute ?    Dr Tayeb Hamdi : «les laboratoires privés ne peuvent pas détecter la nouvelle souche du coronavirus»    Casablanca: Début de la distribution du vaccin anti-coronavirus sur les régions    L'UNESCO pour le Maghreb célèbre l'éducation    Maroc: la campagne de vaccination peut (enfin) démarrer    Vaccin AstraZeneca… ce qu'il faut savoir    Cyclisme: La FRMC organise un stage de préparation à Benslimane    CAN U20: Les Lionceaux de l'Atlas visent le podium    Manifs anti-couvre-feu : La Hollande s'enflamme (vidéos)    L'Espagne doit privilégier la raison pour tirer profit des récents développements intervenus au Sahara marocain    Le gouvernement Netanyahou approuve l'accord de reprise des relations Maroc-Israël    Demi Lovato reviendra sur son overdose    Shakira vend son catalogue à un fonds d'investissement    Officiel : Biden soutient la proclamation US sur la marocanité du Sahara    Deux points de perdus et piètre prestation de l'EN face aux modestes Rwandais    Projection virtuelle du documentaire "Dans tes yeux, je vois mon pays "    Le Real reprend confiance    Nasser Bourita : Le Maroc accompagnera les parties libyennes jusqu 'à résolution de la crise    Maroc-Grande Bretagne: une amitié séculaire    Maroc: une diplomate met à nu les allégations mensongères de certaines voix dissonantes sur les réseaux sociaux    Le Maroc reçoit une première livraison du vaccin anti-Covid 19    Vaccins Vs Nouveaux variants    Accord pour la formation des équipes de travail pour prendre des mesures pratiques    Réseau FCA Morocco : La Continentale tisse sa toile à El Jadida    Séance de politique générale le 1er février sur l'appui du produit national    Calligraphe: Rihani expose ses œuvres à Sidi Moumen    L'icône du jazz sud-africain Jonas Gwangwa n'est plus    La M.N.A entre vents et marées!    Guerguarate – Sources autorisées : Situation calme et normale malgré de nouvelles vaines provocations du Polisario    Berkane : Découverte des plus anciennes gravures rupestres de l'Afrique du Nord    Première édition de «Blabl'Art» à Casablanca    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hallilhodzic face à un dilemme
Publié dans Libération le 11 - 10 - 2019

Comment utiliser le match amical prévu ce soir (19h) contre la Libye à Oujda et celui de mardi contre le Gabon au Grand stade de Tanger, pour bien préparer celui ô combien important dans un mois face à la Mauritanie, sans pour autant disposer de tous les joueurs qu'il souhaitait ? Voilà le dilemme qui se présente à Vahid Hallilhodzic au moment où il s'avance vers un premier virage périlleux sur la route du Cameroun.
Le sélectionneur de l'équipe nationale peut au moins savourer l'avantage de ne pas avoir à se coltiner des joueurs qui ne sont pas totalement impliqués dans le projet qu'il incarne. Mais son problème consistera surtout à entretenir face à la Libye une dynamique de résultat et de confiance, née d'un premier succès (1-0) à Marrakech contre le Niger, en septembre dernier.
La charnière centrale par exemple sera certainement nouvelle ou du moins peu expérimentée, par rapport aux matches précédents. En tout cas, permettre aux deux joueurs choisis de se découvrir en match apparaît donc comme une nécessité. En partant de ce principe, on peut imaginer que le duo qui débutera ce soir face à la Libye sera vraisemblablement celui qui sera choisi quelques jours plus tard contre le Gabon mais également dans un mois. Comme vous vous en doutez, à partir du moment où une charnière centrale est nouvelle, il est important qu'elle ait des repères. Et de ça, Abdelhamid, le défenseur rémois, en est conscient. «Une page est tournée avec la retraite internationale de Benatia. Maintenant nous allons devoir travailler pour reconstruire une défense», a-t-il expliqué lors du point de presse de mercredi.
Mais entre le besoin de travailler les automatismes et le forfait dans quasiment toutes les lignes de plusieurs joueurs importants à ses yeux et aux yeux de tous les observateurs, le patron de l'équipe nationale semble dans une situation inextricable. D'après le technicien bosnien, plusieurs cadres de l'EN se sont plaints de douleurs, de blessures ou tout simplement d'une fatigue soudaine. Ziyech et Hakimi qui ont ébloui la scène européenne la semaine passée en font partie, tout comme Adel Taarabt, Noussair Mazraoui, Nabil Dirar et Romain Saïss. Les cas d'Abderrazak Hamdallah et de Kévin Malcuit sont un peu plus complexes.
Si l'on en croit Vahid Hallilhodzic, le premier aurait poliment refusé de porter le maillot de l'équipe nationale. Une version que l'ex-attaquant de l'OCS a démentie illico en expliquant qu'il n'avait reçu aucune convocation. Tandis que le second aurait été, quant à lui, refroidi par les commentaires acerbes à son égard sur les réseaux sociaux alors qu'il avait finalement décidé de porter le maillot de l'EN. A vrai dire, s'il a suffi de quelques «Hatters» pour l'en dissuader, c'est que le latéral napolitain n'était pas si déterminé que cela.
Malgré tout, le manque d'expérience internationale de son effectif actuel et de ceux qu'il a appelé à la rescousse, dont Abdelkarim Baadi (HUSA), Nayef Aguerd (Dijon) et Walid El Karti (WAC), ne semble pas susciter une crainte démesurée dans l'esprit du sélectionneur. Les intégrer dans la vie de groupe sera un élément capital pour les voir briller, dixit Yassine Bounou. Le portier marocain se souvient lui aussi de ses débuts où «un certain complexe d'infériorité l'a longtemps inhibé». En outre, le sélectionneur tentera de se battre avec ses armes pour s'attaquer à un vieux serpent de mer, les défenses regroupées. Si la discipline défensive et tactique, ainsi que le courage lui sont chers, il va devoir également trouver les clés pour faire sauter le verrou des défenses basses et retranchées dans les 30 derniers mètres. Car on imagine mal les prochains adversaires du Maroc dans le groupe E (Mauritanie, Centrafrique, Burundi), prendre le jeu à leur compte et par conséquent offrir des espaces aux attaquants marocains. Et ce propos, les Nationaux comptent sur leur entraîneur pour trouver des solutions lors de ce stage et lors des rencontres amicales.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.