L'ancien roi Juan Carlos 1er prend le chemin de l'exil    120 MMDH seront injectés dans l'économie    ONSSA: Franc succès pour l'opération Aid Adha    La vidéo des vols de moutons à Casablanca fait un tapage en Inde    Mise à jour de la 19ème et 20ème journée de la Botola Pro D1: Le fauteuil de leader en jeu    Ligue des Champions: voici le règlement des 8es    Football: le gardien de but Iker Casillas annonce sa retraite    Gare aux sceptiques !    Covid-19 : Des mesures préventives à Tanger-Assilah et à Fès    Safaâ Baraka, une jeune réalisatrice qui marque le pas    Vidéo : Ce ministre se lance dans un un tour de France à vélo en solo pour défier le coronavirus    Beyrouth : la ville dévastée par des explosions dans son port    US Open: pourquoi Nadal ne défendra pas son titre    Covid-19. Une deuxième vague s'attaquerait-elle aux jeunes ?    Explosions à Beyrouth: le roi Mohammed VI a écrit au président Aoun    Liban : des tonnes de nitrate d'ammonium à l'origine des explosions    4 nouveaux cas de Covid-19 dans un club de Ligue 1    Twitter. #SoisUneFemme, le hashtag contre le sexisme au quotidien    Innovation : Al Akhawayn partenaire du projet EM4FIT    Beyrouth: au moins 100 morts et plus de 4000 blessés (nouveau bilan)    Via agence ou mobile, Cash Plus simplifie l'ouverture d'un compte de paiement    Expérience client multicanale : Eqdom lance son service de crédit en ligne    Des mesures préventives à Tanger-Assilah et à Fès    Covid-19 : le Vietnam attaqué par une souche encore plus virulente    Liberté religieuse: L'Algérie au ban de la communauté internationale    La CAF dévoile le calendrier des finales des compétitions interclubs    Bataille d'Oued Al-Makhazine : Une épopée lumineuse dans les annales de la résistance nationale contre les convoitises étrangères    L'intensification des échanges commerciaux bénéficie économiquement aux femmes    Les délais de paiement, un problème posé avec acuité    Tikhanovskaïa, une femme ordinaire devenue égérie pour bouleverser le Bélarus    US Round Up du mardi 4 août – Microsoft/TikTok, Recensement 2020, NYC Restaurants, Sean Penn & Leila George    Bernal frappe fort à moins d'un mois du Tour    L'Espanyol demande à LaLiga d'annuler sa relégation    Un Banksy vendu aux enchères au profit d'un hôpital de Bethléem    Mel Gibson complètement remis du coronavirus    Pour congés écourtés ou annulés, mais pas que...    Accident mortel à Tamri    Au Bac, le taux dé réussite a frôlé les 80%    Le Discours de la clarté et de l'espérance    Maroc-Etats-Unis: une nouvelle année de collaboration fructueuse    La sculpture de Farid Belkahia s'ouvre sur l'espace public    Traite d'êtres humains : 151 cas en 2019    Le drapeau marocain mis à l'honneur dans le nouveau clip de Beyoncé    Le discours du Trône constitue une feuille de route claire pour le présent et l'avenir    Le lièvre soulevé par l'USFP suscite le débat    Début de la 100ème édition du festival de Salzbourg, sous restrictions à cause de la pandémie    «L'Oriental et la Méditerranée au-delà des frontières», un beau-livre de l'agence de l'Oriental    Redwan El Asmar lance «Samhili»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La quête d'un équilibre défensif
Publié dans Libération le 14 - 10 - 2019

L'équipe nationale, remaniée, n'a pas su gagner un match à sa portée (1-1), sans oublier de se faire des frayeurs.
On s'était promis de ne pas rehausser le niveau du pessimisme en cas de contre-performance face à la Libye, du moins pas au-delà du niveau normal d'inquiétude, mais il faut convenir que l'équipe nationale n'a pas fait grand-chose, vendredi soir, pour la confiance de son environnement, en dépit d'un stade incandescent et un public oujdi en feu, qui a fait honneur à sa réputation, plaidant ainsi pour la très bonne idée de s'évader de Marrakech.
A vrai dire, le match nul face à la Libye est beaucoup plus bête et cruel qu'infamant, puisque le Onze national a encaissé le but égalisateur sur corner, par le plus marocain des Libyens, Sanad El Ouarfali (42'), juste avant la fin de la meilleure première mi-temps, depuis l'arrivée du nouveau sélectionneur, récompensée là aussi par l'ouverture du score, sur coup de pied de coin, signée Jawad El Yamiq (20'). Mais si la prestation des Nationaux a exposé quelques nouveautés, elle sanctionne également des errements dans de nombreux domaines : Bounou qui commet une grossière erreur en ratant sa prise de balle sur le but égalisateur. Erreur qui rappelle celle de Munir contre le Burkina Faso. A cela s'ajoutent des manquements au niveau de l'efficacité offensive, la solidité défensive, sans oublier la créativité au milieu. Il y en a eu, donc, pour toutes les lignes.
Plus de présence dans
la surface adverse
Offensivement, d'un point de vue individuel, l'affaire a été plutôt claire : Sans Ziyech, Hakimi et Boufal, il ne se passe pas grand-chose et aucun des joueurs présents n'a été irrésistible dans le dernier geste. Mais collectivement, les Nationaux, déployés en 4-2-3-1, ont fait montre de nouvelles prédispositions. A commencer par cette faculté à se projeter en nombre dans la surface de réparation (voir capture 1). Autre nouveauté, la recherche rapide de la profondeur dès la récupération du ballon. Pour preuve, les Marocains ont effectué 3,37 passes en moyenne vendredi, contre 4,56 face au Niger. Un constat corroboré par un plus grand pourcentage de passes longues (10,46 % contre 7,96 %). Enfin, impossible de passer à côté de la maladresse des Nationaux puisqu'ils n'ont cadré que 5 de leur 17 tirs. Mais ça, ce n'est pas nouveau.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.