La 1ère partie du PLF 2020 adoptée en première commission par la Chambre des représentants    Dakhla : Akhannouch préside l'ouverture d'un salon sur l'aquaculture    Comment Donald Trump s'est embourbé dans l'affaire ukrainienne    Nouveau Mitsubishi L200. La robustesse pour devise    CNDH : Aucune trace de torture sur les détenus du hirak du Rif    La justice américaine se prononce sur les fouilles d'ordinateurs et appareils aux frontières    Halilhodžić s'exprime sur le cas Hamdallah    Vivo Energy Maroc et Myher Holding co-actionnaires dans la société Sopétrole    Othman Benjelloun et Leila Mezian, primés «Personnalités visionnaires» à Washington    Coupe de la CAF: Groupes équilibrés pour la RSB et le HUSA    Le Raja et le Wydad s'inclinent    L'autre facette de l'Homme des temps modernes    L'international espagnol David Villa annonce sa retraite    Les jeunes du PPS et de l'Istiqlal montrent la voie du changement    Mustapha Bakkoury désigné président du comité de pilotage de l'initiative «Desert to Power»    Couverture sanitaire universelle : Rabat accueille une session de formation sur l'expérience marocaine    Casablanca : Arrestation d'un Algérien pour vol par effraction dans un établissement hôtelier    L'ancien président Lula quitte la prison…    Marrakech accueille la 3ème Conférence de la Femme Africaine    Hommages et rayonnement    FIESAD2019: «Men Po» de la Chine remporte le Grand prix    Les nouveautés du Forum euro-méditerranéen des Jeunes Leaders    Wafa Assurance. L'acquisition de Pro Assur finalisée au Cameroun    Un mal pour un bien    Une délégation de Bayt Al Hikma reçue au siège du Parti à Rabat    Le groupement parlementaire du PPS scandalisé par une «mesure discriminatoire»    Tournoi Omnium VI: Banco pour Maha Haddioui !    Boeing espère la fin de l'immobilisation au sol du 737 Max avant fin décembre    Lancement du Forum euro-méditerranéen des Jeunes Leaders à Essaouira    Forum MEDays : le président sénégalais arrive à Tanger    Radio Sol, une nouvelle radio axée « musique et divertissement »    Lancement du Fonds de l'eau de Sebou, un projet pionnier !    Alsa en situation d'oligopole ?    Nouvelle arrestation pour le BCIJ à Guelmim    Une forte délégation marocaine à Johannesburg pour présenter les atouts du Royaume    Le marocain SGTM entame la réalisation d'une embouchure aux environs d'Abidjan    Trois artistes blessés dans une attaque au couteau lors d'un spectacle à Ryad    Insolite : Voler une voiture de gendarmerie    Comment cultiver le stress positif    La pneumonie, tueuse d'enfants    Dernière rentrée de 2019 pour les Bleus    Sterling écarté de l'équipe d'Angleterre    La Supercoupe d'Espagne s'installe en Arabie Saoudite pour trois ans    Lors de l'émission «Décryptage» de MFM Radio    Guerre des chefs à la tête du Polisario    Les films à voir absolument une fois dans sa vie    "Les Marocains" de Leila Alaoui atterrissent à Séville    "Lire Casablanca", une invitation à comprendre le développement urbain de la métropole    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Adam" en lice pour le Tanit d'or des Journées cinématographiques de Carthage
Publié dans Libération le 23 - 10 - 2019

img class="responsive" style="display:none" src="https://www.libe.ma/photo/art/grande/38592915-33606923.jpg?v=1571752078" alt=""Adam" en lice pour le Tanit d'or des Journées cinématographiques de Carthage" title=""Adam" en lice pour le Tanit d'or des Journées cinématographiques de Carthage" / img class="not-responsive" src="https://www.libe.ma/photo/art/default/38592915-33606923.jpg?v=1571752175" alt=""Adam" en lice pour le Tanit d'or des Journées cinématographiques de Carthage" title=""Adam" en lice pour le Tanit d'or des Journées cinématographiques de Carthage" width="708" /
Le long-métrage marocain "Adam" de Mariam Touzani a été retenu pour participer à la compétition officielle des 53èmes Journées cinématographiques de Carthage (JCC), prévues du 26 octobre au 2 novembre prochain.
Produit en 2019, le film, qui réunit un grand nombre d'acteurs dont Loubna Azabal, Nisrine Erradi, Douae Belkhaouda, Aziz Hattab et Hasna Tamtaoui, relate l'histoire d'Abla, mère d'une fillette de 8 ans, qui tient un magasin de pâtisseries marocaines dans la Médina de Casablanca. Quand Samia, une jeune femme enceinte frappe à sa porte, Abla est loin d'imaginer que sa vie changera à jamais. Il s'agit d'une rencontre fortuite du destin, de deux femmes en fuite et d'un chemin vers l'essentiel.
Parmi les films en lice pour le Tanit d'or de cette compétition figurent "Abou Leila" de l'Algérien Amin Sidi-Boumediene, "Atlantique" de la Sénégalaise Mati Diop, "Certified Mail" de l'Egyptien Hishem Saqr, "Entre deux frères" du Syrien Joud Said, "Haifa street" de l'Irakien Mohanad Hayal, "Noura rêve" de la Tunisienne Hinde Boujemaa, "You will die at twenty" du Soudanais Amjad Abu Alala, "Pas d'or pour Kalsaka" du Burkinabé Michel K. Zongo et "In Search" de la Kényane Beryl Magoko.
Deux autres films marocains ont également été sélectionnés pour prendre part à "Carthage Pro", un espace dédié à la créativité et la découverte de nouveaux talents dans le cadre des JCC. Il s'agit du film "MICA" d'Ismail Ferroukhi et du long-métrage documentaire "Mensonge originel" d'Asmae El Moudir qui participent du 28 au 30 octobre, respectivement aux ateliers "Takmil" et "Chabaka" qui accueillent des films de fiction et documentaires, africains et arabes, en phase de post-production ou en phase de développement, selon la direction des JCC 2019. La même source a relevé que les cinéastes et producteurs sélectionnés seront invités à Tunis et rencontreront des professionnels de l'industrie cinématographique internationale pour présenter leurs films à un jury, ajoutant que des bourses d'aide à la finition seront attribuées aux lauréats.
Lancée en 2015, la plateforme "Carthage Pro" des Journées cinématographiques de Carthage a pour mission d'établir une connexion entre les cinéastes africains et arabes et des professionnels de l'industrie mondiale, et ce à travers des ateliers et diverses activités et rencontres thématiques. Cette plateforme se compose de cinq sections en l'occurrence "Chabaka", "Takmil", les "MasterClass", "La Conférence Internationale" et "Carthage Talks".
D'après Lamia Belkaied Guiga, déléguée générale artistique de cette manifestation, pour leur prochaine session, les Journées cinématographiques de Carthage, qui verront la participation de 150 films, refléteront les tournants initiés par l'image en mutation et accompagneront cette créativité moderne sculptée par la nouvelle génération de l'ère du numérique et les avancées technologiques qu'elle porte. En s'intéressant à toutes les étapes de création de ces œuvres, de la conception à la diffusion, cette nouvelle édition mettra en avant l'extraordinaire potentiel des faiseurs d'images nourris aux nouvelles technologies, souligne-t-elle dans une note de présentation. Et de préciser que l'édition 2019 prendra le tournant numérique à bras-le-corps, en accompagnant les nouvelles tendances qui se sont manifestées ou se sont imposées au paysage cinématographique, avec un langage artistique, à la fois authentique et varié, participant ainsi pleinement à l'évolution du cinéma dans le monde.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.