Juan Carlos Garrido est le nouveau coach du Wydad Casablanca    Saad Lamjarred et Fnaire ont-ils plagié une chanson de Hamid Zaher ? (VIDEO)    La coopération entre les services de renseignements arabes au centre d'un forum au Caire    SUEZ remporte deux contrats dans le secteur automobile au Maroc    Habib El Malki recadre certains politiciens d'Europe    Italie : le virus en Toscane et Sicile, des ministres européens à Rome    Modèle de développement: Le forum des jeunes d'Al Akhawayn formule une série de recommandations    Casablanca: un “khettaf” percute volontairement un fourgon de police    Les souvenirs du séisme d'Agadir!    La RSB rate le leadership à Oued Zem    Autre revers cinglant pour la fantomatique «RASD»    Hamidou Zemmouri n'est plus    L'ancien président égyptien Hosni Moubarak n'est plus    Coronavirus: grosse panique chez les Marocains d'Italie    L'escalade continue    3e édition de l'Afrique du Rire    Varroc Lighting Systems Maroc obtient un nouveau prêt auprès de la BERD    Tour des championnats européens de football    Primaires démocrates : Sanders en pole position, Biden sous pression    Huawei sort la nouvelle version de son mobile pliable, à un prix très haut de gamme    6 jeunes auteurs en résidence d'écriture pour le film d'animation    Tennis : le Med Avenir du COC a rendez-vous avec son 33e tournoi incontournable    Allemagne: Une voiture fonce dans un défilé de carnaval, 30 blessés    Coronavirus : à Wall Street, pire séance en deux ans pour le Dow Jones    Thaïlande: La Cour Constitutionnelle dissout un parti d'opposition…    Alliances Développement Immobilier : Alami Lazraq franchit à la hausse le seuil de participation    Pétitions, le Parlement fait le point    Attijariwafa bank : un nouvel organigramme    Eliminatoires africaines de taekwondo : Trois Marocains sur quatre qualifiés aux JO de Tokyo    4ème édition de Oulad Mogador Music Action : Deux groupes sélectionnés    Prévisions météorologiques pour ce mardi 25 février    63ème Championnat marocain de cross-country    Insolite : Anniversaire présidentiel    Les cygnes blancs de 2020    Le DG de l'ONEE présente à Kampala le bilan positif de la présidence marocaine de l'Association africaine de l'eau    Marrakech abrite une journée nationale sur les NTI et le développement informatique    Les éditeurs marocains exposent au Salon international du livre à Mascate    Participation du Maroc à la 43ème session du CDH    Divers    Pompeo appelle le Premier ministre irakien désigné à protéger les troupes américaines    200ème but de Cavani sous les couleurs du PSG    Le Zamalek se retire du championnat égyptien    Mubawab annonce le lancement de sa nouvelle Business Unit "Mubawab Transaction"    Dounia : Un monodrame poignant sur le parcours d'une jeune femme en quête d'identité existentielle    Avec "Pinocchio", Matteo Garrone signe un conte noir pour enfants    Lancement du programme de prévention des jeunes à l'addiction au tabac et aux drogues    Parution: «Celui qui vient de l'avenir, Abdelkébir Khatibi»    Carton plein pour Saad Lamjarred et Fnaire (VIDEO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Deux ex-Premiers ministres de Bouteflika déposent leur candidature à la présidentielle algérienne
Publié dans Libération le 28 - 10 - 2019


Deux anciens Premiers ministres d'Abdelaziz Bouteflika ont déposé samedi leur dossier de candidature à la présidentielle du 12 décembre en Algérie, selon l'agence de presse officielle APS. Tous deux septuagénaires, Ali Benflis et Abdelmadjid Tebboune sont deux produits du "système" politique au pouvoir depuisl'indépendance de l'Algérie en 1962, dont l'actuel mouvement inédit de contestation demande le démantèlement. Ils font figure de favoris de l'élection présidentielle, qui est cependant contestée chaque semaine parla rue. Le pouvoir a dû annuler, faute de candidats, un premier scrutin prévu le 4 juillet. Le mouvement de contestation refuse que l'élection présidentielle soit organisée par le pouvoir, aux mains d'ex-figures des 20 ans de présidence Bouteflika, contraint à la démission en avril par la pression populaire. Agé de 75 ans, Ali Benflis se présente depuis 15 ans comme le principal opposant du président déchu, dont il fut très proche. Directeur de la 1e campagne présidentielle de M. Bouteflika en 1999, celui-ci le nomme ensuite directeur de cabinet à la présidence puis chef du gouvernement en 2000. Limogé en 2003, M. Benflis se présente contre M. Bouteflika l'année suivante puis en 2014. Il arrive à chaque fois 2e, très loin derrière le chef de l'Etat réélu avec plus de 80% des voix. De son côté, M.Tebboune, 73 ans, a été haut fonctionnaire, puis plusieurs fois wali (préfet) avant d'occuper ses premières fonctions ministérielles au début des années 90. M. Bouteflika le nommeministre de laCommunication à son arrivée au pouvoir en 1999, puis lui confie d'autres portefeuillesjusqu'en 2002.Il le rappelle au gouvernement en 2012 et lui en confie la tête enmai 2017 avant de le limoger trois mois plustard sur fond de lutte de clans dans l'entourage de M. Bouteflika. Au total, à quelques heures de l'expiration du délai, samedi à minuit (23H00 GMT), 10 personnes, selon APS, ont déposé leur dossier de candidature auprès de l'Autorité nationale indépendante des élections(Anie). L'Anie est censée offrir des garanties de sincérité au scrutin et est chargée d'examiner leur validité sous 7 jours. Le Conseil constitutionnel aura ensuite 7 jours pour dresserla liste officielle des candidats à la présidentielle. Parmi les autres candidats, se trouveAzzedine Mihoubi, du Rassemblement national démocratique (RND), pilier de la coalition ayant soutenu M. Bouteflika durant sa présidence. Abdelkader Bengrina a également déposé sa candidature,représentantElBina, petit partimembre d'une coalition islamiste, dont l'un des députés a été élu en septembre à la présidence de l'Assemblée nationale. Ancien cadre du Front de libération nationale (FLN) qui a fondé le Front El-Moustakbel, micro-parti proche du pouvoir, Abdelaziz Belaïd a aussi déposé son dossier, comme Ali Zeghdoud, président dumicroscopique Rassemblement algérien (RA) et Mourad Arroudj, ancien cadre du parti TAJ proche du pouvoir et président du parti Errafah. Lestrois autres personnes enregistrées, Abbas Djamel, décrit par APS comme un "universitaire", Ali Sakouri et Abderrezak Habirat sont pour l'instant des inconnus. Le secrétaire général du FLN, Ali Seddiki, a confirmé samedi que l'exparti unique --dont M. Bouteflika était président d'honneur-- ne présenterait pas de candidat, conspué en tant que symbole du "système". Principal parti islamiste, le Mouvement de la société pour la paix (MSP), ancien membre de la coalition proBouteflika jusqu'en 2012, ne présentera aucun candidat,faute de garantie sur "la transparence et l'intégrité du scrutin".

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.