Le roi Mohammed VI écrit au président du Paraguay    DGSN : 65 ans d'existence et d'abnégation    L'ECONOMIE, OTAGE D'UN VIRUS    Les célébrités marocaines rendent hommage à Hammadi Ammor (PHOTOS)    Soutien à la Palestine: le chanteur Ahmed Chaouki devient la risée de la Toile (PHOTOS)    Marrakech : « Kwayria », la plateforme de promotion des jeunes talents du ballon rond (Reportage)    La Sûreté nationale célèbre son 65e anniversaire    Décès de Hammadi Ammor: les confessions touchantes de son fils (VIDEO)    Ingérence Iranienne au Sahara: Téhéran se voile la face    Maroc-Rwanda: Vers un retrait de la reconnaissance de la RASD par Kigali?    L'Egypte ouvre sa frontière avec Gaza pour évacuer des blessés    Exploration de l'espace : la Chine réussit à poser un robot sur la planète Mars    Heure légale: retour à GMT+1 le dimanche 16 mai à 02H00    Condamnation unanime de l'accueil par l'Espagne du chef du Polisario    Inde: Les exportations agricoles en hausse de 17,5% en 2020-2021    Le Gunner déchu, Matteo Guendouzi, annoncé de retour en France    Mesures restrictives: Les Marocains sont à bout    Covid-19 : L'OMS prédit un bilan plus élevé en 2021    Le mouvement "Neturei Karta" appelle à présenter les criminels de l'entité sioniste devant la CPI (WAFA)    Documentaire: Ne manquez pas "Homo Sapiens: les nouvelles origines" sur 2M, ce dimanche à 21h50    Le Roi Mohammed VI ordonne l'envoi d'une aide humanitaire d'urgence à la Palestine    Heure GMT+1 au Maroc: n'oubliez pas de régler vos montres    Innovations financières: BAM engagé pour le développement des fintechs    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Coronavirus : le Royaume-Uni accélère l'administration de la deuxième dose    Programme foot: les matchs à suivre ce week-end    E-commerce : Les nouvelles attentes des clients (étude internationale)    Une association bulgare dénonce l'accueil par l'Espagne de Brahim Ghali    Bassin hydraulique de Sebou : Un taux de remplissage des barrages de 74%    VIDEO. Casablanca: le parc de la Ligue arabe comme vous ne l'avez jamais vu    Federer estime que « les athlètes ont besoin d'une décision » sur la tenue des JO    Maroc/Météo: Temps passagèrement nuageux ce samedi 15 mai    Josep Borell : L'UE suit de près la situation des droits de l'homme en Algérie    Les confidences de Munir El Haddadi sur son choix pour le Maroc    Fiorentina : Sofyan Amrabat n'est pas satisfait    Palestiniens censurés, nouvelles conditions d'utilisation de Whatsapp... dans la "Chronique Geek" de la semaine    Le roi Mohammed VI ordonne l'envoi d'une aide humanitaire d'urgence à Gaza et en Cisjordanie    65e anniversaire des Forces armées royales : message de fidélité et de loyalisme de la famille des FAR au Roi    Afghanistan : attentat dans une mosquée près de Kaboul    Un politologue espagnol porte plainte contre Brahim Ghali    Affaire Brahim Ghali : le silence du gouvernement espagnol est «contre-productif»    Podcast: Punk, en toute transparence    Usurpation de l'identité visuelle du parlement européen : Les eurodéputés s'attaquent aux manoeuvres du Polisario    Rabat : Goethe-Institut organise une exposition autour de la migration du 17 mai au 04 juin    Israël-Palestine: L'ONU déplore l'impact "dévastateur" du conflit sur les enfants    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    "La femme dans le cinéma marocain, devant et derrière la caméra": L'hommage mérité aux comédiennes et cinéastes marocaines    La Londonienne Dua Lipa sacrée " meilleure chanteuse " aux Brit Awards    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'indicible visite de Christopher Ross dans les camps de Tindouf
Publié dans Libération le 03 - 11 - 2019


Une ONG mauritanienne des victimes du Polisario demande à l'ex-Envoyé spécial de dénoncer les graves violations des droits de l'Homme à Lahmada Quatre ans après avoir démissionné du poste d'Envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU, qu'il a occupé de janvier 2009 à avril 2017, Christopher Ross s'est rendu du 29 octobre au 1er novembre dans les camps de réfugiés sahraouis à Tindouf dans le sud algérien où il accompagnait une importante délégation de professeurs et d'étudiants de l'Université américaine de Princeton dans le New Jersey. Un déplacement de celui qui a également été ancien ambassadeur des Etats-Unis à Alger de 1988 à 1991 qui n'est pas loin de confirmer la thèse des nombreux observateurs qui accusaient le diplomate américain d'avoir un penchant pour les thèses du Polisario. En tout cas, cette visite était l'occasion pour d'ex-détenus du Polisario de rappeler à Ross et au monde les souffrances qu'ils ont subies dans ces geôles et le traitement inhumain que leur ont fait subir ses interlocuteurs d'aujourd'hui. C'est le cas de Sid'Ahmed Abdy Achleychil qui lui a adressé une lettre ouverte dans laquelle il a notamment rappelé que «le Front Polisario a exercé d'abominables violations des droits de l'Homme dans ces camps. Une terreur noire des pires régimes dictatoriaux s'y est installée. Malheureusement, des centaines de personnes ont été liquidées, séquestrées, torturées et emprisonnées pendant des années dans les terribles prisons noires d'Errachid, Guewnit Beila, Rabouni et le centre du 12 octobre». Après avoir précisé que «des dizaines voire des centaines de victimes ont témoigné de leurs atroces expériences dans ces mouroirs qui ont été cachés à l'opinion publique locale et internationale», Sid'Ahmed Abdy Achleychil a ajouté: «Votre excellence, grand connaisseur des hommes et surtout de vos amis sahraouis du Front Polisario, je suis sûr que vous ignorez ces odieux crimes». «Etant moi-même victime, ajoute-t-il, «je tiens à vous informer que vos principaux interlocuteurs du Front Polisario (Bachir Sayed, Brahim Ghali, Sid'Ahmed Lebteil, etc) ont les mains souillées de sang de centaines de victimes. Je suis secrétaire général de l'ONG «Mémoire et Justice» et «au nom des victimes, nous vous interpellons pour dénoncer les graves violations des droits de l'Homme dans les camps de réfugiés sahraouis et pour la traduction en justice de ces tortionnaires».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.