Dakhla, capitale de l'intelligentsia africaine?    48es Assises de la presse francophone: Quand «l'empire des émotions» submerge l'information    Crise du PAM: Une réunion décisive cette semaine    Crowdfunding immobilier: Un business model "freemium"    PLF: Le compromis Benchaâboun sur l'article 9    Engie réorganise son activité au Maroc    L'OMC paralysée par Trump    Présidentielle algérienne: La diaspora vote sous tension en France    48es Assises de la presse francophone: Au pays de Roger Milla, de Manu Dibango et de «l'Afrique en miniature»    Nador: Arrestation d'un individu pour implication dans la constitution d'une bande criminelle    Connaissez-vous (vraiment) la Déclaration des Droits de l'Homme ?    Destitution: Donald Trump et l'affaire ukrainienne    SM le Roi inaugure le Complexe Mohammed VI de football à Salé    Nouvelle nomination au Conseil de Surveillance de Maroc Telecom    Aéronautique: Karim Cheikh réélu président du GIMAS    McLaren confirme le pilote marocain Michael Benyahia pour son programme de développement 2020    Les femmes, cibles "par excellence" de la cyberviolence    S.M le Roi inaugure le Complexe Mohammed VI de football    Rude épreuve tétouanaise pour le Raja    La Finlandaise Sanna Marin Plus jeune chef de gouvernement de la planète    L'intégration financière, un impératif important pour l'Afrique    Des taux désespérément effarants    "Mains de lumière" fait escale à Tétouan    Coup d'envoi à Agadir du Festival international Cinéma et migrations    Mohamed Benabdelkader : La dématérialisation, un des principaux piliers de la transformation de l'administration judiciaire nationale    Coupe de la Confédération africaine de football : Le HUSA et la RSB réalisent de bonnes opérations à l'extérieur    S.A.R la Princesse Lalla Hasnaa préside le Conseil d'administration de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement    L'université et son importance dans l'épanouissement des personnes autistes    SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside la cérémonie du 30e anniversaire de l'Association Al-Ihssane    Coupe du Trône des clubs de saut d'obstacles : Le RCSE Dar Es Salam domine le classement des demi-finales    L'égalité genre, prélude à l'autonomisation de la femme    Marrakech : Un musée privé de la musique voit le jour    En Algérie, une présidentielle dont la population ne veut pas    Michael Benyahia, le premier pilote marocain et arabe chez McLaren    Casablanca : Les 41èmes journées de la Ligue pour la santé mentale les 13 et 14 décembre    Accusée d'"irrespect envers le drapeau national", Oum fait une mise au point    Les cimes de la création à Imouzzer Kandar    Sylvestre Amoussou, réalisateur scénariste du Bénin    Le Maroc classé en dessous de la Palestine    Atlantic Dialogues Emerging Leaders : 50 jeunes professionnels de 27 nationalités rejoignent le réseau    La dictature du buzz    Agadir : Grand engouement pour le 1er Salon international de l'arganier    Poutine et Zelensky dialoguent mais actent leurs divergences à Paris    Aziza Jalal remonte sur les planches    Boris Johnson, le Brexit à portée de main    Le capital humain marocain, une ressource qualifiée et performante    Le gouvernement français s'apprête à lever le voile sur sa réforme des retraites    Upton Sinclair Un écrivain socialiste engagé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le cheval Rajeh remporte le GP de S.M le Roi Mohammed VI du pur-sang arabe
Publié dans Libération le 19 - 11 - 2019

Le cheval Rajeh a remporté le Grand Prix de S.M le Roi Mohammed VI du pur-sang arabe, disputé, dimanche, à l'hippodrome d'Anfa à Casablanca, dans le cadre de la deuxième journée du 5ème Meeting international du Maroc (MIM).
Rajeh, monté par Harry Bentley et propriété de Sheikh Mohamed Bin Khalifa Al Thani, a parcouru la distance de 2.100 mètres en un chrono de 2:23.08, dans cette épreuve ouverte à tous les chevaux mâles entiers et juments pur-sang arabe de 4 ans et plus inscrits au stud-book arabe de leur pays de naissance affilié à l'Organisation mondiale du cheval arabe (WAHO).
La deuxième place est revenue au cheval Ibn Gadir, monté par Ioritz Mendizabal et propriété de Yas Horse Racing, devant Fawzi Al Mels, monté par Thami Zergane et appartenant à Fal Stud.
Quant au Grand Prix de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, une épreuve de 1.900 mètres réservée aux chevaux mâles entiers et juments pur-sang arabe de 3 ans et plus, il a été enlevé par le cheval Deryan, monté par Ioritz Mendizabal et propriété de Yas Horse Racing.
La deuxième place est revenue au cheval Kerchera, monté par Madihi Zouhair et propriété de Ecu Zak Hakam, tandis que Adi De Saint Lon, monté par Mosse Gerald et appartenant à Semlali Zakaria, a occupé la troisième marche du podium.
S'agissant du Grand Prix de SAR le Prince Moulay Rachid, épreuve de 1.750 m ouverte aux poulains mâles entiers et pouliches pur-sang arabe de 3 ans, la victoire est revenue au cheval Al Noury, monté par Zouhair Madihi et propriété de Zak Blood Stock.
Al Noury a devancé Beryl De Pompadour, monté par Khalid Jbilou et propriétaire de Kamal Daissaoui, suivi de Berkania Fal, dont le jockey est Khalid Ibba et le propriétaire est Fal Stud.
Le prix de la Coupe du Président des Emirats Arabes Unis, une épreuve disputée sur 2.100 m, a été remporté par le cheval Aoun, monté par Ioritz Mendizabal et propriété de Yas Horse Racing, suivi de Enigma Al Coyan, monté par Khalid Jbilou et appartenant à Kamal Daissaoui.
La première journée du Meeting international du Maroc, disputée samedi, a été marquée par la victoire du cheval Can Vocifer, monté par Rachid Amenai, dans le Grand Prix de S.M le Roi Mohammed VI du pur-sang anglais.
Initiée par la Société Royale d'encouragement du cheval (SOREC), cette prestigieuse compétition, considérée comme l'un des grands rendez-vous de courses de chevaux, joue un rôle majeur dans le rayonnement de la filière courses marocaines à l'international.
Cette édition a enregistré l'introduction de deux nouvelles courses, à savoir le Prix Vichy, course organisée en l'honneur du jumelage de l'hippodrome de Casablanca-Anfa et l'hippodrome de Vichy Bellerive (France) et le Prix Fegentri, compétition de renom dédiée aux cavalières amatrices qui vient d'intégrer le Maroc dans son circuit mondial.
Véritable vitrine pour un sport d'excellence et de performance, le MIM est le résultat de la fusion de deux événements majeurs du calendrier hippique marocain, à savoir la Journée internationale du pur-sang arabe et la Journée internationale du pur-sang anglais.
Cette manifestation sportive a connu la participation de plus de 100 chevaux représentant le Maroc, la France, l'Espagne, la Pologne, les Emirats Arabes Unis, le Qatar et le Sultanat d'Oman.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.