Météo : le temps prévu au Maroc vendredi 14 août 2020    Violation de l'état d'urgence: Tout savoir sur le paiement des amendes    Salafin: Visa pour l'augmentation du capital social    Sahara marocain: L'ambassade du Maroc à Pretoria promeut la doctrine nationale    Israël-Emirats. Le grand coup de Donald Trump    Botola Pro D1 : Un classico et un derby animent la 22ème journée    Evolution Covid-19 au Maroc : 1.241 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 37.935 cas cumulés, jeudi 13 août à 18 heures    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 13 août 18H    Les collectivités territoriales dégagent 3,7 MMDH d'excédents budgétaires au premier semestre    L'immobilier après le confinement : ça commence à bouger    Des cas de contamination au Covid-19 enregistrés parmi le personnel judiciaire    Kamala Harris se rêve en première vice-présidente noire des Etats-Unis    Explosions de Beyrouth. Le FBI se joint aux enquêteurs    Les divagations d'Alger mises à nu par l'UE    La 22ème journée de la Botola au conditionnel    Annulation des Mondiaux juniors de taekwondo    L'EN de cyclisme en stage de préparation à Ifrane    Célébration du 41ème anniversaire de la récupération d'Oued Eddahab    L'Autorité nationale de régulation de l'électricité voit le jour    Le scénario catastrophe frappe à nos portes    Entrée en vigueur du protocole de traitement à domicile des patients asymptomatiques    Dr. Tayeb Hamdi : La situation actuelle est préoccupante au regard de la hausse des indicateurs    Comment Sharon Stone a frôlé la mort à trois reprises    Des milliers de fans réunis à Abidjan un an après la mort de DJ Arafat    Dwayne Johnson, acteur le mieux payé de Hollywood    Le PPS dénonce vigoureusement le favoritisme    Touria Jebrane va bien, même très bien !    RAM: Les vols spéciaux vers et depuis la France reprennent    Casablanca: vigilance maximale à la mosquée Hassan II    Feddal trop gourmand pour le Sporting?    UFC: Ottman Azaitar annonce son retour!    FIFA: La Juventus condamné à cause de Benatia !    Le Maroc a rude épreuve!    Une première dans l'histoire du Maroc!    «A Taste of Things to Come» exposé à Séoul    Il y a 41 ans, la récupération de Oued Eddahab    Béni Mellal : les autorités durcissent les mesures de contrôle    Lahcen Bouguerne libère la voix des femmes    Lewandowski, Haaland, Benzema, Ronaldo...le classement des buteurs (C1)    L'avenir du monde arabo-musulman est indissociable de celui de la cause palestinienne    USA-Afrique: Peter Pham reçu par le Président tchadien    Terreur dans les camps de Tindouf : Une nouvelle vague de répression du Polisario    Semaine culturelle marocaine dans les centres commerciaux «El Corte Ingles» du sud d'Espagne    COVID-19 : Décès de l'artiste populaire Abderrazak Baba, un pionnier de la dakka marrakchia    Macron appelle à éviter « toute escalade » ou « interférence extérieure » au Liban    Les divagations d'Alger et les mises au point musclées de l'UE    Alexandre Loukachenko, le président inamovible...    L'hôpital militaire marocain de Beyrouth entame son action    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maroc a choisi la voie du libéralisme et de l'ouverture
Publié dans Libération le 21 - 11 - 2019

Des acteurs économiques marocains, réunis lors d'un forum tenu récemment à Toronto, ont braqué les projecteurs sur les opportunités d'affaires et les mesures incitatives offertes par le Maroc aux entreprises canadiennes.
Devant un parterre de femmes et hommes d'affaires opérant dans divers secteurs dont la finance et les nouvelles technologies, le président de la 13ème région de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Adil Zaidi, a mis en avant les potentiels commerciaux et d'échange entre le Canada, le Maroc, la région MENA, l'Afrique et les pays du Sud de l'Europe.
"Grâce à l'épopée extraordinaire et visionnaire de SM le Roi Mohammed VI, la diplomatie économique marocaine nous a ouvert tout le continent africain", a-t-il souligné lors de ce forum qui a été marqué par la présence notamment de l'ambassadeur du Maroc au Canada, Souriya Otmani et du consul général du Royaume à Montréal, Fouad Kadmiri.
Le Royaume, a ajouté M. Zaidi, émerge comme un véritable hub aérien et logistique grâce aux infrastructures portuaires permettant les transit time les plus courts, notamment vers les principales villes africaines, et dans les domaines financier, des télécoms et des investissements au regard de la présence de groupes marocains leaders en Afrique, rapporte la MAP.
Les secteurs de l'automobile, de l'aéronautique, du textile, des technologies de l'information et des énergies renouvelables donnent la mesure du succès de la démarche marocaine qui a été accompagnée par un environnement réglementaire et législatif adéquat, a ajouté M. Zaidi.
Le Maroc a choisi la voie du libéralisme et de l'ouverture, un choix de modèle qui lui a permis de construire une économie solide, structurée et résiliente, a relevé le responsable de la CGEM, précisant que cette approche a été confortée par la présence d'une diaspora marocaine dont le rôle s'avère significatif en matière de diplomatie économique effective en tant que relai culturel et décisionnel de grande importance.
"Nous avons la chance d'avoir nos Marocains vivant à l'étranger qui réussissent dans leurs pays d'accueil. Avec le tourisme et les échanges d'étudiants, nous devrions développer ce trend", a-t-il dit.
Il s'agit en effet, selon lui, de mettre en valeur les atouts et le potentiel du Royaume en vue de maîtriser les quatre flux de la mondialisation, à savoir les capitaux, la formation, la logistique et la mobilité des personnes.
Lors des débats qui ont eu lieu durant ce forum, les représentants de Casablanca Finance City et l'Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE) ont mis en évidence les énormes potentialités du Royaume et les fortes possibilités de partenariat entre les entreprises marocaines et canadiennes.
De l'avis de la coprésidente de la Chambre de commerce Canada-Maroc, Khamissa Khamssi, les hommes d'affaires doivent agir, de part et d'autre, pour une plus grande ouverture sur l'Ontario, une région des plus riches et à fort potentiel d'investissement dans le pays nord-américain.
S'inscrivant dans cette perspective, a-t-elle noté, la Chambre s'emploie à faciliter les contacts entre les entreprises des deux côtés, à réaliser des études de marché et à assurer l'accompagnement requis par le biais de voyages d'affaires au Maroc. La coopération tourne autour des secteurs les plus porteurs pour les deux pays, dont en particulier la finance, l'artisanat et l'agroalimentaire, a-t-elle précisé.
Le forum économique maroco-canadien s'est tenu dans le cadre de la Semaine culturelle marocaine, organisée du 18 au 24 novembre à l'initiative de l'ambassade du Royaume à Ottawa.
Cet événement offre l'opportunité de mettre en lumière l'histoire, l'artisanat et la gastronomie du Royaume, tout en faisant valoir les diverses facettes du savoir-vivre et de la riche civilisation marocaine aux multiples affluents.
Il est organisé en collaboration avec le consulat du Maroc et le centre culturel Dar Al Maghrib à Montréal, des partenaires institutionnels marocains et canadiens et des associations de la société civile de la communauté marocaine à Toronto de confession musulmane et juive.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.