Légère baisse de la production de billets de banque    De bonnes sources    BAM booste son résultat net    En Algérie, les dinars disparaissent    Covid-19 : Nouveau record, 19 décès en 24 heures    Luxe : une grande chaine américaine met la clef sous la porte    Hypertension artérielle : Faites de l'exercice !    Des centaines de voyageurs bloqués : Cafouillage à la gare ferroviaire Rabat-ville    Le lièvre soulevé par l'USFP suscite le débat    Le discours du Trône constitue une feuille de route claire pour le présent et l'avenir    Koert Debeuf : L'importance du Maroc dans le conflit libyen réside dans sa neutralité    C1, C3, C1 dames, L1... Top départ d'un mois d'août fou de foot    Le Raja met la pression sur le WAC    Le surf à l'ère du coronavirus    Exacerbation de la crise sécuritaire à Tindouf    Aggravation du déficit commercial en 2019    Nouvelle approche pour l'accès aux facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire    Des experts appellent à l'adaptation des moyens à l'intensité de la propagation virale    Début de la 100ème édition du festival de Salzbourg, sous restrictions à cause de la pandémie    Amitabh Bachchan, légende de Bollywood, est sorti de l'hôpital    Des turbopropulseurs T700 de General Electric pour les 24 Hélicoptères Apaches des FAR    Gare de Rabat – Ville toujours ouverte aux voyageurs    US Round Up du lundi 3 août – Cannabis, Siri, Frelon meurtrier, New-York, Analphabétisme en santé,    Bataille d'Oued Al-Makhazine    Ligue 1: le Marocain Azz-Eddine Ounahi quitte Strasbourg pour rejoindre ce club    Bourita: Il y a une convergence de points de vue entre le Maroc et l'Arabie Saoudite    Le Raja retrouve le podium et met la pression sur le WAC    Exacerbation de la crise sécuritaire à Tindouf    Le Sénat italien lève l'immunité parlementaire de Matteo Salvini    Crise du Covid: le chiffre d'affaires de Lydec en a pris un coup    Tous les congés suspendus : Le personnel hospitalier en état d'alerte    SM le Roi appelle à la vigilance, à la solidarité et au respect des mesures sanitaires    BCP et CDM dévoilent la situation des banques à l'ère du Covid-19    Sept corps rejetés par la mer au large de Tarfaya    Irina Shayk ex Shaykholislamova enflamme les réseaux sociaux    Espagne. Les homosexuels marocains accueillis à bras ouverts    Médecine : de nouveaux critères pour entrer en facultés    Liban: le ministre des Affaires étrangères jette l'éponge    Cross country : Les championnats du monde juniors de reportés jusqu'en août 2021    Redwan El Asmar lance «Samhili»    Parution de la traduction arabe du livre «Les sept patrons de Marrakech»    Mohamed Benabdelkader: «3000 personnes ont retrouvé la liberté, grâce au recours au procès à distance»    Botola : le Wydad en tête du classement général    "L'Oriental et la Méditerranée au-delà des frontières" Le nouveau-né de l'agence de l'Oriental    Covid-19: Kyrgios annonce son forfait pour l'US Open    Douzi lance son clip pour Afriquia    La chanteuse yéménite Balqees Fathi chante la vie est belle en dialecte marocain    Une nouvelle Consule générale de France nommée à Fès    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Accord de partenariat entre l'Université Mohammed VI polytechnique et le groupe OCP Fertinagrobiotech
Publié dans Libération le 03 - 12 - 2019

L'Université Mohammed VI polytechnique - UM6P (Maroc) et le Groupe OCP, ont signé un accord avec Fertinagro Biotech, société du Groupe Térvalis (Espagne).
Cet accord vise à créer, en collaboration avec de grandes universités espagnoles, des chaires de formation de chercheurs qui, par la suite, serviront dans des entreprises proposant des solutions durables au développement de l'agriculture et de l'élevage à l'échelle africaine et mondiale.
L'accord impliquera la formation de chercheurs qui développeront des projets d'innovation dans des domaines tels que la durabilité et le développement, axés sur la promotion de l'économie circulaire et conduisant à la durabilité et au respect de l'environnement.
L'Université Mohammed VI polytechnique se distingue par la recherche et le développement et ouvre la voie aux nouvelles technologies, tandis que la société Fertinagro Biotech, qui appartient au Groupe Térvalis, est une référence en matière de recherche et développement durable, axée sur la recherche agronomique et proposant des solutions qui profitent à la planète.
L'objectif de cet accord, par lequel les trois partenaires matérialisent une coopération unique pour promouvoir le savoir-faire sans frontières pour l'agriculture, consiste à former des professionnels qui développent leurs activités auprès d'entreprises se distinguant par la mise en place de solutions durables pour l'Afrique, l'Europe et le monde.
Cet accord bénéficie du soutien du Groupe OCP, un des leaders mondiaux du marché du phosphate et des engrais phosphatés et partenaire stratégique de la société Fertinagro Biotech depuis 2018. Le Groupe OCP, par le biais de sa présence africaine et internationale, apportera l'expertise et la technicité de ses équipes afin de réaliser des tests sur le terrain et d'en mesurer leurs implications concrètes.
La collaboration entre ces institutions comprendra également des liens avec les principales universités espagnoles dans les domaines de l'agriculture, de l'économie circulaire et de l'agro-bioscience, et englobera principalement les axes suivants : formation des équipes en Europe et en Afrique dans le domaine de l'agro-bioscience, transfert de solutions pour les agriculteurs et les éleveurs, et développement de programmes de recherche. Ces programmes sont relatifs à différents domaines d'études dont les écosystèmes agricoles pour la minimisation de l'impact environnemental lié à l'agriculture, la bio-raffinerie à base de biomatériaux, ainsi que le capital biologique des sols ou la culture des algues.
L'Université Mohammed VI polytechnique s'est engagée à former les futurs leaders du continent et réunit les meilleurs chercheurs dans des domaines tels que le développement durable, les mines et les sciences de l'agriculture. Hicham El Habti, secrétaire général de l'UM6P, a déclaré: «Notre objectif est de nous positionner parmi les universités de renommée mondiale en recherche et innovation en Afrique et de consolider la position de premier plan du Maroc en R&D dans une approche de partenariat unique et de renforcement de la formation professionnelle, pertinente pour l'avenir de l'Afrique. Nous développons des initiatives de recherche et d'éducation pour faire de notre université un hub pour le transfert et le partage des connaissances, avec un accent particulier sur les défis de l'agriculture et de la sécurité alimentaire, et nous considérons ce partenariat stratégique comme étant un catalyseur clé pour la réalisation de cette ambition».
Pour Sergio Atares, directeur du développement stratégique du Groupe Térvalis, «Notre pays avance grâce aux chercheurs qui exercent leur activité dans les différentes chaires que nous avons déjà à Saragosse et à Valence et que nous allons avoir maintenant à l'UM6P. Ces chaires, ainsi que la recherche que nous menons dans les centres du CSIC (Consejo Superior de Investigaciones Científicas), nous permettent de passer de l'idée au marché, du concept à l'innovation, contribuant au bien-être de la société. En Espagne et au Maroc, la recherche est très fructueuse. Elle se caractérise par le développement de projets basés sur la garantie d'excellence de toute une équipe de professionnels qui cherchent des solutions aux problèmes actuels de la société, qui promeuvent le développement de nos pays et permettent une meilleure qualité de vie pour tous ».
Le Groupe Térvalis a des chaires dans différentes universités espagnoles, notamment dans les villes de Saragosse et de Valence. Le Groupe considère les universités comme « le partenaire idéal pour transférer les connaissances et la recherche dans la vie réelle ». Avec l'UM6P et le soutien du Groupe OCP, ce partenariat favorisera le partage unique et le transfert de savoir sans frontières au service d'une agriculture durable.
Au cours des 10 dernières années, Fertinagro Biotech, filiale du Groupe Térvalis, a développé plus de 30 projets de R & D certifiés, grâce auxquels l'équipe de recherche a acquis les connaissances nécessaires pour développer jusqu'à 37 brevets prioritaires. Actuellement, Fertinagro Biotech participe à 15 projets de R & D en collaboration avec des centres de recherche, des universités et d'autres entreprises de différents secteurs.
Térvalis a signé avec le CSIC (Consejo Superior de Investigaciones Científicas) un protocole général de collaboration avec des groupes de recherche orientés vers la durabilité dans l'agriculture. Térvalis compte deux chaires : «Bio-économie et Société» avec l'Université de Saragosse (chaire Térvalis) et «Biotechnologie agricole» avec l'Université Polytechnique de Valence (chaire Fertinagro Biotech).
Fertinagro Biotech utilise des produits à haute efficacité, conçus grâce à une expérience avérée en R & D, dans le but de développer des programmes de fertilisation intégrale (PFI) plus efficaces en fertilisation avec une réduction significative du nombre d'engrais. En résulte une augmentation du rendement agronomique et de la bio-fortification de la culture contre les adversités environnementales ou phytopathologiques, ce qui entraîne une plus grande rentabilité pour le cultivateur et une garantie de durabilité de
son sol.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.