Coupe de la CAF: Le Hassania d'Agadir qualifié pour les quarts de finale    Immigration clandestine : 5 individus devant la justice à Oujda pour falsification    Coronavirus : trois cas confirmés en France    L'athlète marocain Hicham Laqouahi remporte la 31ème édition du marathon international de Marrakech    LDC Afrique: Le WAC et le RAJA seront bientôt fixés sur leurs adversaires pour les quarts de finale    Le Roi félicite le Premier ministre indien à l'occasion de la fête nationale de son pays    Le Roi félicite le Gouverneur général d'Australie à l'occasion de la fête nationale de son pays    Elevage dans l'Oriental : des actions pour juguler la faiblesse des précipitations    L'ITB pointe à l'horizon!    Le Raja pour la revanche et la qualification en Tunisie    Hicham Dmii jette l'éponge    Russie: Le nouveau gouvernement a du pain sur la planche…    Ali Najab: «Les tortionnaires du polisario agissaient sur ordre des Algériens»    L'ambassade du Maroc à Pékin rassure    Le PPS au parlement: Le pays ne dispose que de 13 médecins légistes!    Larbi Doghmi, un créateur dans la mémoire…    La «dissolution» de l'IRCAM: Que pensent les acteurs amazighs !    Brexit : l'UE nomme un ambassadeur auprès du Royaume-Uni    Capitales africaines de la culture : Rabat supplée Marrakech à la hâte    Coronavirus: le Maroc instaure un contrôle sanitaire aux ports et aéroports internationaux    Une panne de carburant d'une ambulance cause la mort d'un malade à Youssoufia    Coronavirus : le bilan grimpe à 56 morts et 2000 cas de contamination    Programme des principaux matchs du dimanche 26 janvier    CGEM: Et maintenant, au travail!    CGEM/DGI : Echange autour des dispositions de la Loi de Finances 2020    La ministre espagnole des Affaires étrangères : le Maroc a le droit de délimiter son espace maritime    Turquie : un séisme fait au moins 21 morts dans l'est du pays    Syrie : plus de 38.000 déplacés en cinq jours dans le nord-ouest    Hausse des exportations agro-alimentaires en 2019    Ligue des Champions de la CAF : Le Wydad décroche son ticket pour les quarts    Maroc-Espagne : Le « dialogue » pour résoudre le chevauchement des droits maritimes    Aucun cas de coronavirus au Maroc, annonce la Santé    L'IFC octroie une enveloppe de 100 millions de dollars à la région de Casablanca-Settat    En marge de l'ouverture à Laâyoune des consulats généraux de la RCA et de Sao Tomé    Habib El Malki reçoit l'ambassadeur d'Autriche à Rabat    La Chambre des représentants adopte une proposition et cinq projets de loi    Thomas Reilly : Les progrès réalisés par le Maroc le placent en pole position en Afrique    La SIE change de positionnement    Arrêter de fumer 4 semaines avant une opération réduit le risque de complications    En recevant Merkel, Erdogan met en garde contre une propagation du chaos libyen    Divers sportifs    Paris au défi de convaincre le Pentagone de rester au Sahel    Piers Faccini, le maître de la complainte    Les vraies raisons de la perte de poids d'Adele    Bientôt, un musée Kylie Jenner    Une publication en hommage posthume à Abdelkébir Khatibi    Brexit: Signature de l'accord à Bruxelles avant sa ratification par le Parlement européen    Adam de Maryam Touzani    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'administration traîne les pieds pour répondre aux doléances des citoyens
Publié dans Libération le 05 - 12 - 2019

L'institution du Médiateur du Royaume a reçu un total de 75.188 doléances entre 2011 et 2018, soit une moyenne de 9.398 plaintes par an, et une augmentation moyenne de 2,93% du nombre de plaintes, selon le rapport annuel d'activité de cette institution pour 2018.
L'institution s'est saisie, dans le cadre de ses attributions, d'un total de 17.373 plaintes, et a émis à leur
égard 1.941 recommandations, couvrant ainsi 11 % des plaintes rentrant dans le cadre de ses attributions avec un taux moyen de 14,2 %, précise le rapport, notant que l'administration n'a mis en application que 761 recommandations, soit 39,2 %, alors que les 60% restants n'ont pas encore été appliqués.
D'après le rapport, présenté mardi par le Médiateur du Royaume, Mohamed Benalilou qui était l'invité du Forum de la MAP, le nombre des recommandations qui ont été réellement appliquées ou dont la non-application est justifiée légalement ne dépasse pas 804, soit un pourcentage d'application qui a atteint 41,42 % à fin 2018.
Les recommandations non appliquées sont, quant à elles, au nombre de 1.137, représentant 58,57 % du total, alors que le nombre des recommandations non appliquées et qui font toujours l'objet d'un suivi de l'institution du Médiateur a atteint 586.
Mohamed Benalilou a posé, à cet égard, la question de «l'utilité des programmes tracés et des budgets
consacrés» si l'institution se verra obligée de produire davantage de recommandations au lieu de trouver des solutions, puisque ces recommandations "n'arrivent plus à réveiller le sens de responsabilité chez les responsables concernés".
Pour la seule année 2018, l'institution du Médiateur a reçu 9.865 plaintes, en hausse de 5,19 % par
rapport à l'année précédente, maisseules 2.738 plaintes, soit 27,8 % du total, rentrent dans le cadre des attributions de cette institution.
Les 7.127 plaintes restantes (72,2 % du total) ne rentrent pas dans le champ de compétence de l'institution du Médiateur, qui fournit malgré tout les renseignements et l'orientation nécessaires pour les plaignants, notamment ceux dont les doléances reflètent le besoin d'une assistance juridique et administrative.
La ventilation de ces plaintes et doléances présentées en 2018 en fonction des secteurs administratifs
concernés montre que certains secteurs continuent d'arriver en tête, sans grands changements dans le
classement mise à part la baisse de 21,02 % du nombre des plaintes déposées vis-à-vis du ministère de
l'Intérieur par rapport à 2017, en raison de la séparation des plaintes concernant les collectivités territoriales.
Ces dernières figurent d'ailleurs parmi les secteurs ayant le plus été visés par les plaintes en 2018 avec
un total de 267 doléances, occupant ainsi la quatrième place du classement (9,75 % du total des plaintes).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.