Entrée en vigueur de la loi relative au droit d'accès à l'information au Maroc    Ce qui est prévu jeudi au Conseil de gouvernement    Tourisme : Lancement de l'initiative «Madaëf ECO6 » pour la dynamisation de l'entrepreneuriat    Fusion Atlanta-Sanad: la nouvelle entité voit le jour    Aradei Capital inaugure son 4è Sela au Maroc    Niveaux bas d'inflation, quel impact sur l'économie nationale?    Biélorussie: Une investiture à huis-clos pour Alexandre Loukachenko    Stephanie Williams soutient les efforts consentis dans le cadre du dialogue de Bouznika    France: trois morts dans le crash d'un aéronef    La famille royale célèbre l'anniversaire de Lalla Asmaa    Les aigles verts font un pas vers le titre, le WAC compromet ses chances    Agadir : la nouvelle identité visuelle fait polémique (photo)    Grand dossier enseignement. Universités, grandes écoles… Turbo sur l'innovation !    Hicham Lasri signe son comeback au court métrage avec une triologie baptisée «Murroc»    «Notre filière a amorcés des résultats manifestement positifs»    Malgré les reports, l'UEM tient à organiser son prochain congrès extraordinaire    Le nouveau clip de Saad Lamjarred dans le Top des tendances YouTube    La chanteuse Houda Saad traverse une épreuve difficile (PHOTO)    Guerre chimique du Rif. Emmanuel Macron interpellé    Coronavirus : le dépistage élargi à tous les laboratoires [Document]    Morts dus au Covid-19 : le Maroc fait, désormais, partie des 40 pays les plus endeuillés au monde    Assainir le processus électoral !    CGEM: Des « idées nouvelles » sur la table du gouvernement    BVC : le marché reste fébrile et bascule dans le rouge    Pédophilie. Ramid fait trembler les assassins    Météo: temps stable et ciel clair ce lundi au Maroc    Le point sur les vaccins anti Covid-19 testés dans le monde    ENTRETIEN – PCNS. «Apsaco Talks», la sécurité en Afrique s'impose    Tanger : Nouveaux contrôles des bars et des restaurants et nouvelles sanctions    Parlement : l'exécution des six premiers mois du budget 2020, au menu d'une réunion de la commission des finances    Allthenticate: Une arme marocaine contre la cyber insécurité    Confessions dominicales : Abu Wael al-Rifi révèle des scandales pesant des milliards    Liga: Barca, Real, Atletico... Résumé de la 3ème journée (VIDEOS)    On connaît le premier relégué de la Botola    Une banque de projets pour entreprendre dans l'industrie    Annulation de la 14ème édition du Festival international du film de femmes de Salé    Le Real Madrid piétine mais gagne enfin Zidane peut souffler    Les Démocrates doivent désormais faire montre d' agressivité    Combats meurtriers au Karabakh, l'Azerbaïdjan et l'Arménie au bord de la guerre    Le président du gouvernement espagnol appelle une solution politique au Sahara    Les inégalités raciales ont coûté 16.000 milliards de dollars à l'économie américaine    Soutien exceptionnel à l'édition et au livre au titre de l' année 2020    Le Festival de Fès de la culture Soufie maintient l'édition 2020    La formation et le travail de base, priorités de la FRMF    Togo : le premier ministre et le gouvernement quittent le pouvoir    Cour suprême : Biden exhorte le Sénat à ne pas confirmer la juge Barrett avant la présidentielle    El Otmani : Le Maroc toujours engagé en faveur d'«une solution définitive au différend régional» autour du Sahara marocain    Guerguerat: l'ONU réagit aux gesticulations du polisario    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le retour de Hakimi au Real est décidé
Publié dans Libération le 05 - 12 - 2019

Pour Marca, la polyvalence de l'international marocain pourrait accélérer son come-back
L'avenir d'Achraf Hakimi se précise de plus en plus. Tout porte à croire désormais que son séjour du côté de la Ruhr ne devrait pas aller au-delà de juin 2020, date qui coïncide avec la fin du prêt du joueur au Borussia Dortmund.
D'après le quotidien Marca, Achraf Hakimi devra retrouver le Real Madrid une fois le contrat de son prêt
expiré. Pour la publication espagnole, le retour à la maison blanche de l'international marocain est décidé depuis un moment, et ce après avoir été l'auteur de prestations convaincantes avec le Borussia où il avait gagné en temps effectif de jeu en étant titulaire à part entière.
A l'aise sur les deux flancs aussi bien droit que gauche, tout en donnant pleine satisfaction en évoluant au poste de milieu de terrain, cette polyvalence devrait être d'un grand apport pour Hakimi qui, d'après Marca, est bien parti pour concurrencer non seulement son alter ego, Carvajal, mais d'autres joueurs des blocs défensif et médian.
Depuis son départ du Real avec lequel il avait remporté la Ligue des champions en 2018, Achraf Hakimi
tâchait délicatement dans ses déclarations à faire part de son intention de revenir au club de ses premières amours où il avait fait d'ailleurs toutes ses classes. Et à propos de cet éventuel retour, il avait déclaré à El Pais : « Pourquoi pas. Si la possibilité existe, je dois conserver mon bon niveau ».
Même l'entraîneur du Real Zinedine Zidane n'a pas caché son souhait de voir Hakimi se produire sous ses ordres, selon le site espagnol El Desmarque qui ajoute que le coach français, triple vainqueur d'affilée de la Ligue des champions avec le Real, fait du come-back de Hakimi « une priorité » et qu'il aimerait faire de lui « un cadre de l'équipe».
En tout cas, ce qui est sûr, c'est que le courant passe bien entre l'entraîneur Zidane et son ex-poulain,
Hakimi, qui tient à le faire savoir. Affirmant à cet effet le 5 octobre dernier que « c'est un coach qui me donne toujours de bons conseils, cela montre qu'il veut le meilleur pour moi, comme si j'étais son fils. Depuis que je suis parti, j'ai vu qu'il parlait de moi et je lui suis très reconnaissant de m'avoir donné la possibilité de jouer au Real Madrid, dans le meilleur club du monde. Quoi qu'il arrive, j'aurai toujours de bonnes relations avec lui ». Et d'ajouter : «Pour moi, c'est un exemple, c'était un grand joueur, puis il s'est également révélé comme un excellent entraîneur. Pour moi, avoir dit que le transfert n'était pas définitif et que je resterais avec lui signifiait beaucoup. Venant d'un entraîneur comme lui, cela aide à travailler plus chaque jour». Achraf Hakimi est en droit de se targuer de ses performances réalisées jusqu'ici avec le Borussia Dortmund. Si la saison dernière, il était parvenu à inscrire deux buts en 21 matches de Bundesliga, cette année il a fait mieux, en étant l'auteur d'autant de réalisations en seulement 13 sorties. Le registre de satisfaction ne se limite pas à ces stats, puisqu'en Ligue des champions, il a réussi deux doublés contre le Slavia Prague et l'Inter de Milan.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.