Foncier: L'incroyable méli-mélo    Le portugais Pestana Hotel Group renforce son offre    Propreté: Le nouveau matériel inutile?    Un Monde Fou    LDC Afrique: Victoire et qualification du WAC en quart de finale    La SIE change de positionnement    L'IFC octroie une enveloppe de 100 millions de dollars à la région de Casablanca-Settat    En recevant Merkel, Erdogan met en garde contre une propagation du chaos libyen    Paris au défi de convaincre le Pentagone de rester au Sahel    La Chambre des représentants adopte une proposition et cinq projets de loi    En marge de l'ouverture à Laâyoune des consulats généraux de la RCA et de Sao Tomé    Le surfeur Boukhiam fier de représenter le Maroc, le monde arabe et l'Afrique aux JO 2020    La Bundesliga veut abaisser à 16 ans l'âge minimum pour jouer en pro    Rajoy, d'ex-chef du gouvernement à président de la fédération espagnole de football ?    Habib El Malki reçoit l'ambassadeur d'Autriche à Rabat    Thomas Reilly : Les progrès réalisés par le Maroc le placent en pole position en Afrique    Arrêter de fumer 4 semaines avant une opération réduit le risque de complications    Insolite : Brève cavale    Des failles de sécurité constatées sur le navigateur web Safari    Piers Faccini, le maître de la complainte    Les vraies raisons de la perte de poids d'Adele    Bientôt, un musée Kylie Jenner    Zalar Agri réussit à lever 24 millions de dollars auprès de l'IFC    Programme des principaux matchs du vendredi 24 janvier    Coronavirus : un Marocain résidant à Wuhan lance un appel de détresse à l'ambassade marocaine en Chine    Irak : des milliers de manifestants réclament le départ des troupes américaines    Le Maroc reconnaît le gouvernement de Bolivie    Une publication en hommage posthume à Abdelkébir Khatibi    Cour de cassation : 51.591 affaires enregistrées en 2019    mWellness Group prévoit d'investir 200 MDH au Maroc d'ici 2025    Le Crédit du Maroc lance les travaux de son nouveau siège social    Boeing : Le 737 MAX ne revolera pas avant le milieu de l'année    Brexit: Signature de l'accord à Bruxelles avant sa ratification par le Parlement européen    Adam de Maryam Touzani    Fnideq : Saisie de près de 10.000 comprimés psychotropes    Trump doit être destitué car « le bien et la vérité comptent », affirme l'accusation    Le Raja accroché à la veille de son départ en Tunisie    Le Maroc établit sa compétence juridique sur l'ensemble de son domaine maritime    Proche-Orient: Trump promet son plan de paix dans les jours à venir    Coronavirus : L'ambassade du Maroc en Chine suit la situation de près    Indice de perception de la corruption 2019 : Le Maroc perd 7 places    Rencontre entre le Monarque et le Roi du Bahreïn à Rabat    Chakib Alj et Mehdi Tazi tracent de nouveaux horizons pour la CGEM    Mercato : Le Hellas Vérone négocie avec l'AC Fiorentina pour Amrabat    «Sourtna», quand de jeunes photographes prennent d'assaut le Fort Rottenbourg    Le Souverain accorde une audience à l'archevêque de Rabat    Comment les étudiants voient leurs rêves s'éloigner    Cinéma : Adam, la force des femmes devant et derrière la caméra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





S.A.R la Princesse Lalla Hasnaa préside le Conseil d'administration de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement
Publié dans Libération le 11 - 12 - 2019

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement, a présidé, lundi à Rabat, le Conseil d'administration de la Fondation pour faire le bilan de l'année écoulée.
Continuant de porter à l'étranger la parole du Maroc pour l'environnement, Son Altesse Royale a ainsi présenté l'initiative climat en faveur des jeunes pour l'Afrique au Sommet action climat de l'ONU à New York en septembre 2019, où étaient présents de nombreux chefs d'Etat.
L'African Youth Climate Hub, portée par le nouveau Centre international Hassan II pour la formation à l'environnement, rendra disponible tout le savoir et les initiatives qui y seront développées. Elle fait de ce centre physique un centre virtuel accessible à tous les jeunes d'Afrique.
Le Centre international Hassan II pour la formation à l'environnement est aujourd'hui au cœur du déploiement des actions d'éducation et de sensibilisation de la Fondation. Inauguré au printemps 2019, il produira le corpus pédagogique et déploiera les formations pour appuyer les actions et les programmes de la Fondation, comme éco-écoles, entré dans sa 18ème année, Jeunes Reporters pour l'environnement, dont la 17ème édition a été marquée par un nouveau prix au concours international, ou d'autres programmes comme Plages propres ou Air/climat.
Pour sa 20ème édition, Plages propres, qui avait déjà engagé une large campagne de communication la saison précédente, a mis sur pied une opération d'envergure pour lutter contre la pollution des océans par les déchets plastiques : "Bhar bla plastic".
Le programme a massivement utilisé les réseaux sociaux pour relayer les efforts des partenaires sur le terrain et le hashtag #b7arblatplastic s'est rapidement répandu sur la toile pendant l'été, augmentant l'impact de la campagne.
Air/climat s'est développé en 2018 sur les territoires, notamment Marrakech, ville pilote pour la réalisation d'un bilan carbone et l'introduction de la mobilité électrique pour les motocyclettes.
Les programmes de la Fondation ont poursuivi leur développement. Pour les appuyer, SAR la Princesse Lalla Hasnaa a effectué deux visites sur le terrain. La première à l'éco-école Al Masjid à Ain Aouda, près de Rabat, un établissement qui développe de manière exemplaire le programme éco-écoles et arbore le Pavillon vert depuis 2012.
Un total de 2.172 écoles sont inscrites au programme dont 44% rurales et 56% urbaines, alors que 544 ont été labellisées Pavillon vert.
Les connexions internationales du programme se développent au Japon et bientôt en Chine. Lors de la deuxième visite à Marrakech, Son Altesse Royale a fait le bilan du programme de sauvegarde de la palmeraie et s'est intéressée à ses derniers développements : un programme d'agroécologie au bénéfice de familles d'agriculteurs de la palmeraie et le déploiement d'un important dispositif d'irrigation avec les eaux usées de la ville.
La Fondation gère près de vingt programmes dans l'éducation à l'environnement, le littoral, l'air et le climat, le tourisme durable, la palmeraie de Marrakech et les jardins historiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.