Botola J-13 : Le CAYB et le FUS se neutralisent    Hand CAN-2020 : 6 pays dont la Tunisie passent à la seconde phase    Sabah Zidani fait son retour dans les bacs et dévoile sa nouvelle chanson    Arrestation d'un individu impliqué dans des opérations d'escroquerie en ligne    Soirée captivante du musicien Abdelouahab Doukkali au festival d'hiver de Tantora    Marrakech: Le Salon de l'Art et de l'Amitié, une fenêtre sur la beauté et la singularité des arts dans leur diversité    La ministre espagnole des AE attendue le 24 janvier au Maroc    L'expérience gouvernementale du PJD démontre le fiasco de son mode opératoire    Laâyoune accueillera le 22 février une réunion des ministres des Affaires étrangères du Maroc et de douze pays du Pacifique    Plus de 112 milliards de DH pour près de 570.000 fonctionnaires    Trump répond au guide suprême iranien, Ali Khamenei    Le Maroc et la Chine signent deux accords afin de renforcer leurs échanges culturels    Résurgence du terrorisme : Erdogan met en garde    Le Maroc et la Chine examinent divers moyens de renforcer la coopération touristique et culturelle    Les investissements des EEP en stagnation pour la 2ème année consécutive    Retraites : des manifestants tentent d'entrer dans un théâtre où se trouve Macron    Agadir : Saisie d'une importante quantité de cigarettes et de tabac à narguilé de contrebande    Africa Eco Race : A Dakhla, Nasser Bourita fustige les séparatistes    La DGAPR répond aux accusations d'Human Rights Watch    La CMR tient la 8ème session de son Conseil d'administration    La pièce de théâtre عازف الليل est-elle maladroitement raciste ?    CAN Futsal Maroc 2020 : l'entraîneur National de futsal fait le point    Le DHJ tenu en échec à domicile par le Rapid Oued-Zem    Centre hospitalier régional d'Al Hoceïma : le ministère de la Santé alerté par l'absence de 34 médecins    Les positions des séparatistes concernant le Rallye Africa Eco Race: des délires pathétiques (M.Bourita)    Ashley Young rejoint l'Inter    Insolite : Imiter Ghosn    Habib El Malki reçoit le secrétaire d'Etat rwandais chargé de la Communauté de l'Afrique de l'Est    Hommage à Noureddine Belhoucine    L'activité globale de la CCG en croissance de 23% en 2019    La forêt et le nouveau modèle de développement    Combien d'années de vie en bonne santé gagne-t-on en adoptant un mode de vie sain ?    Divers    Le président de la Chambre des représentants s'entretient avec le ministre grec des Affaires étrangères    Ankara et Rabat ont 15 jours pour produire un ALE plus équilibré    Le groupe coréen "Hands" ouvre sa première unité de production africaine à Tanger    Cristiano Ronaldo : les secrets de sa forme insolente dévoilés !    Handball : Le CHAN à Laâyoune    Antonia Jiménez, rare femme dans le monde masculin de la guitare flamenca    YouTube diffusera une série documentaire sur Justin Bieber    Shakira est stressée à l'approche du Super Bowl    Bulletin météorologique spécial : temps froid, chute de neige et fortes rafales de vents à partir de dimanche    CAN Handball 2020 : le Maroc bat la Zambie    La Grèce encourage le maréchal Haftar dans le processus de paix libyen    La BCP s'engage pour la TPE    La loi passe le cap de la 1ère Chambre    Le Sahara marocain «véritable trait d'union entre le Maroc et le reste de l'Afrique»    Boeing abattu en Iran: « le monde attend des réponses », avertit Ottawa    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'université et son importance dans l'épanouissement des personnes autistes
Publié dans Libération le 11 - 12 - 2019

L'université a toute sa place pour permettre aux personnes autistes de s'épanouir, a déclaré le philosophe et l'écrivain Josef Schovance lors d'une conférence sous le thème : «Autisme : quelle inclusion à l'université», tenue lundi, à la Faculté des sciences de Rabat.
"J'ai eu la chance de participer à deux projets visant à rendre l'université plus inclusive. Ces expériences étaient pour moi un bonheur sur le plan scientifique et humain, car la diversité humaine est ce qui rend le monde meilleur et plus enthousiasmant", a relevé M. Schovance.
Evoquant la place de l'université dans l'inclusion sociale, Josef Schovance s'est dit convaincu qu'imaginer "ensemble des solutions pour l'avenir de chacun, c'est notre devoir à tous". "Avec les acteurs du monde associatif, je suis sûr que nous pouvons bâtir une société beaucoup plus inclusive", a-t-il rétorqué.
Pour M. Schovance, décrit comme un homme qui a brillé par sa carrière et a fait de son handicap invisible une force et une source de motivation, avoir un enfant autiste ou différent est une chance. "La chance de pouvoir vivre des expériences uniques et magiques et je pense que l'humanité est beaucoup plus riche lorsqu'on a une humanité au pluriel", a-t-il dit.
Se réjouissant d'être né autiste, "une chance" qui lui a permis de faire de merveilleuses rencontres, Josef Schovance a rappelé à l'audience qu'il n'y a pas qu'une seule façon de se développer. "Plusieurs manières existent et l'autisme en est une".
Sensibilisant à l'importance d'une inclusion sociale, harmonieuse à tous les niveaux, le philosophe français a révélé que les établissements scolaires avec les meilleures performances sont les plus inclusifs.
Pour Josef Schovance, l'autisme de "Greta Thunberg" a été un moteur pour se concentrer et se spécialiser sur le changement climatique. « Cette jeune de 16 ans n'a aucun sens de hiérarchie sociale, caractéristique des personnes autistes », a-t-il dit.
Abordant le thème de l'autisme et l'emploi, M. Schovance a interpellé l'audience sur la particularité d'une entreprise française d'agroalimentaire qui a fait de son personnel autiste une force de travail. "Les statistiques de rentabilité de l'entreprise ont été stimulées par les personnes autistes qui n'ont eu aucun jour de grève ni d'absence en plus de leur propreté au sein du lieu de travail et surtout leur aptitude à exécuter avec précision leurs tâches", a-t-il expliqué.
Josef Schovance est un philosophe, écrivain français et voyageur autiste, militant pour la dignité des personnes autistes. Après une scolarité difficile, il obtient une maîtrise à Sciences Po Paris, puis un doctorat en philosophie et sciences sociales à l'EHESS. Polyglotte, Josef Schovance partage ses découvertes notamment sur ses propres chroniques et à travers ses publications dont son autobiographie « Je suis à l'Est! ».
De son côté, le président de l'Université Mohammed V de Rabat, Mohamed El Ghachi, a déclaré qu'à travers cette conférence, l'Université Mohammed V démontre sa présence dans ce genre d'action citoyenne pour montrer que l'autisme ne peut en aucun cas être un obstacle pour la réussite.
"Ce n'est plus un choix, mais une obligation et un devoir pour offrir un programme inclusif destiné aux étudiants à besoins spécifiques. Ainsi à travers ce genre de manifestation, l'Université Mohammed V met en avant la question des étudiants et des citoyens à besoins spécifiques", a signalé M. El Ghachi.
Organisée en partenariat avec l'Université Mohammed V, l'ambassade de la France au Maroc et l'Association Al Manar, cette conférence animée par M. Schovance a été une occasion pour expliquer à l'audience composée de parents, de corps professoral et d'étudiants l'importance de l'inclusion des jeunes atteints d'autisme dans l'université.
Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS) 1 enfant sur 160 présente un trouble du spectre autistique, qui apparaît dans l'enfance, mais a tendance à persister à l'adolescence et à l'âge adulte.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.