Météo: le temps qu'il fera ce mercredi au Maroc    Vie privée: Un outil de veille pour mars prochain    FMI: «Pour être riche, il faut investir dans les gens»    Fès: Le stade Hassan II rouvre ses portes, mais…    Droit d'accès à l'information: Attention au délai du 12 mars 2020    Cinéma: Les maux du pays auscultés dans un hôpital    Coronavirus: l'Algérie enregistre son premier cas (VIDEO)    Cap sur la production décarbonée    Lydec affiche une baisse de 17% de son résultat net    Divers    Un Américain meurt en voulant prouver que la Terre est plate    Maintenir ou non le carnaval en Haïti    Vers l'institutionnalisation des relations entre la Chambre des représentants et le Conseil saoudien de la Choura    Eden Hazard Fissure de la cheville et gouffre d'inquiétudes    Garrido, nouvel entraîneur du Wydad    Botola Pro D2 : Aucune visibilité avant le dernier tiers de l'exercice    DGSN: la police de Safi s'attaque aux fumigènes    Rencontre sur la réforme du système judiciaire    Les efforts du Maroc en matière de lutte contre la torture mis en relief à Genève    Insolite : Pour sauver sa main    Psychose de par le monde Le Coronavirus tend vers la pandémie    Une très grosse menace pèse sur l'Afrique    Le Crédit Agricole du Maroc booste son soutien aux TPE et aux petites entreprises    Les groupes "Meriem & Band" et "Khmissa" en concert à Casablanca et Rabat    Philippe Garrel revient à ses premières amours    Saad Lamjarred et Fnaire ont-ils plagié une chanson de Hamid Zaher ? (VIDEO)    SUEZ remporte deux contrats dans le secteur automobile au Maroc    Habib El Malki recadre certains politiciens d'Europe    Modèle de développement: Le forum des jeunes d'Al Akhawayn formule une série de recommandations    Casablanca: un “khettaf” percute volontairement un fourgon de police    HCP : les secteurs « des services » et « de l'agriculture, des forêts et de la pêche » demeurent les premiers pourvoyeurs d'emploi    L'ancien président égyptien Hosni Moubarak n'est plus    Quand la fédération cautionne le hooliganisme!    3e édition de l'Afrique du Rire    Charles Berling lit Nuit d'épine de Christine Toubira    Primaires démocrates : Sanders en pole position, Biden sous pression    6 jeunes auteurs en résidence d'écriture pour le film d'animation    Attijariwafa bank : un nouvel organigramme    Enseignement supérieur : clôture du projet de jumelage institutionnel Maroc-UE    Alliances Développement Immobilier : Alami Lazraq franchit à la hausse le seuil de participation    En Allemagne, une voiture fonce dans la foule d'un carnaval à Volkmarsen, et blesse une trentaine de personnes    Coronavirus : à Wall Street, pire séance en deux ans pour le Dow Jones    Pétitions, le Parlement fait le point    Le Wydad remercie Desabre et trouve son remplaçant (PHOTO)    4ème édition de Oulad Mogador Music Action : Deux groupes sélectionnés    Eliminatoires africaines de para-taekwondo: Rajaa Akermach et Soukaina Sebbar qualifiés aux Jeux de 2020    Mubawab annonce le lancement de sa nouvelle Business Unit "Mubawab Transaction"    Parution: «Celui qui vient de l'avenir, Abdelkébir Khatibi»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Open d'Australie : Matches retardés à cause des fumées d'incendies
Publié dans Libération le 16 - 01 - 2020

Les fumées toxiques provenant de gigantesques incendies dans le sud de l'Australie ont perturbé mercredi l'Open de tennis à Melbourne pour la deuxième journée consécutive. Les matches de qualification ont été retardés, ce qui renforce les interrogations sur le maintien du premier Grand Chelem de l'année.
Les rencontres ont débuté avec une heure de retard, vers 13H00 locales (02H00 GMT), dans des conditions meilleures mais toujours brumeuses.
La qualité de l'air de la ville était "très mauvaise" à 09H00, soit un peu moins dégradée que mardi où elle était qualifiée de "dangereuse" par l'Agence pour la protection de l'environnement de l'Etat de Victoria (EPA). La Slovène Dalila Jakupovic avait alors dû abandonner au premier tour des qualifications, après avoir souffert de violentes quintes de toux sur le court.
"Les conditions au Melbourne Park sont surveillées constamment", a déclaré la Fédération australienne de tennis, chargée de l'organisation du premier tournoi majeur de la saison qui doit débuter le 20 janvier et se terminer le 2 février.
Les décisions concernant la reprise du jeu seront prises en concertation avec l'équipe médicale du tournoi, les services météorologiques et des scientifiques de l'EPA, a précisé la Fédération, pressée de prendre des mesures ces dernières semaines en raison de la dégradation de l'air provoquée par les incendies mortels qui ravagent le pays depuis septembre et s'approchent des grandes villes.
Le ciel pourrait toutefois offrir un répit aux joueurs puisque le bureau météorologique de l'Etat de Victoria prévoyait des orages dans la journée de mercredi qui pourraient être accompagnés de pluies diluviennes.
Mardi, les autorités avaient conseillé aux habitants de Melbourne de "rester à l'intérieur portes et fenêtres fermées", mais les organisateurs avaient maintenu les matches en dépit également de la chaleur de l'été australien.
Outre Jakupovic, la Canadienne Eugénie Bouchard avait souffert de douleurs à la poitrine, vraisemblablement dues à des difficultés respiratoires, et l'Australien Bernard Tomic a déclaré avoir eu du mal à respirer.
Plusieurs joueuses et joueurs ont critiqué la décision de faire jouer des matches dans ces conditions, comme l'Ukrainienne Elina Svitolina ou le Français Gilles Simon.
"Pourquoi devons-nous attendre quelque chose de grave pour faire quelque chose?", a tweeté l'Ukrainienne, 5e joueuse mondiale et finaliste du dernier Masters, en accompagnant son message d'un graphique avec les données météo du jour à Melbourne.
L'ancienne N.1 mondiale Maria Sharapova, qui participait à un tournoi exhibition à Kooyong, en banlieue de Melbourne, a préféré elle aussi ne pas aller au bout de son duel avec l'Allemande Laura Siegemund (6-7 (4/7), 5-5), d'un commun accord avec son adversaire, en raison des conditions de jeux "extrêmes".
Le patron de l'Open d'Australie Craig Tiley a balayé les critiques, affirmant que "tout le monde a reçu un email", expliquant que toute décision était prise après consultations d'experts.
Tiley avait affirmé la semaine passée qu'une annulation de l'Open d'Australie, ce qui serait une première depuis la Seconde Guerre mondiale, était peu probable, alors que le N.2 mondial Novak Djokovic, président du Conseil des joueurs au sein de l'ATP, avait estimé que cette question devait être posée.
Le complexe où se déroule l'Open d'Australie dispose de trois courts dotés d'un toit rétractable ainsi que de huit courts en indoor qui seraient de fait moins touchés par une pollution atmosphérique.
Depuis le début des feux dévastateurs en septembre, au moins 28 personnes et 1 milliard d'animaux sont décédés en Australie, plus de 2.000 maisons ont été détruites et une zone de 100.000 kilomètres carrés (10 millions d'hectares) - plus grande que la superficie de la Corée du Sud - est partie en fumée.
Le bilan humain est passé de 27 à 28 morts mercredi, les autorités ayant confirmé qu'un pompier décédé fin novembre lors d'un accident de la route était en train de lutter contre un incendie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.