Quand le monde a les yeux rivés sur le coronavirus, la Chine en profite pour persécuter les Ouïghours    Virus : l'Italie confine onze villes du Nord pour endiguer la contagion    Rabat: Nasser Bourita s'est entretenu avec un responsable saoudien    Une conférence scientifique internationale organisée par l'association Ibn Battouta    Lydec : Un chiffre d'affaires en hausse et une année marquée par de forts investissements    Jumelage Maroc-UE, quel apport pour la loi-cadre sur l'éducation ?    Arabie saoudite: une Marocaine interdite d'entrée au stade (VIDEO)    Eliminatoires africaines de taekwondo : La Marocaine Oumaima El Bouchti qualifiée aux JO-2020    17ème journée de la Botola Pro D1 : Qu'arrive-t-il au Wydad ?    Parution de l'ouvrage «Celui qui vient de l'avenir, Abdelkébir Khatibi»    Lampard remporte le derby londonien face à Mourinho    Le Real Madrid se fait surprendre par Levante,    Conseil de gouvernement jeudi: ce qui est prévu    Le Groupe Crédit Agricole du Maroc mobilisé pour Al Moustatmir Al Qaraoui    Italie : 100.300 Marocains mis en quarantaine    Décision du Conseil de la concurrence: les notaires réagissent    Encadrement des jeunes talents: et de quatre pour le projet OMMA !    La Résidence Francophone d'écriture pour le Film d'Animation de Meknès : 5 ans déjà !    Maîtriser la question religieuse!    Palestine: Vivement l'union!    Twitter suspend 70 comptes pro-Bloomberg pour non-respect des règles contre la manipulation    La justice britannique examine la demande d'extradition d'Assange vers les USA    Protection sociale : La BAD accorde un prêt de 2 milliards DH au Maroc    Paris : Une ambiance rétro-futuriste pour l'hiver 2020 à La Vallée Village    Une dynamique positive des OPCVM en Bourse    Ouverture du SIAP avec la participation du Maroc    La finance participative, une piste prometteuse pour la réalisation des ODD    CIH Bank affiche un PNB consolidé en hausse    Débat sur l'urgence climatique pour le continent africain    La Palestine réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    "L'Autre Voix", un "road movie" émouvant sans argent et sans un mot    Zouhair Bahaoui au Top mondial YouTube    Le Maroc à l'honneur au Festival multiculturel de Canberra    Région d'Agadir: il tue accidentellement son fils de 2 ans    Beni Mellal : le Club équestre de L'ERC des FAR domine le classement du Concours national de Saut d'obstacles    Quand l'ambassadeur Hassan Naciri encense Fassi Fihri    Affaire «Hamza monbb»: Dounia Batma devant le juge ce lundi    Carton plein pour Saad Lamjarred et Fnaire (VIDEO)    Saisie de 500 kilos de Chira dans la région de Marrakech    Saadeddine El Othmani : diligence et retards dans les affaires de l'Etat, selon les affinités partisanes    Météo: averses et risque d'orages ce lundi au Maroc    La Kechoise Marrakech    Marche de protestation contre les restrictions de déplacement dans les camps de Tindouf    Colloque sur la démocratie participative à la Chambre des représentants    Mohamed Benabdelkader : Attribuer le blocage de l'adoption du Code pénal aux divergences sur un seul article est une tentative de diversion    Driss Lachguar préside une réunion consacrée aux préparatifs du 9ème Congrès national de la Chabiba    Tableaux relevés à la 33ème édition du Med Avenir    En Algérie, des milliers de manifestants pour le premier anniversaire du Hirak    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'activité globale de la CCG en croissance de 23% en 2019
Publié dans Libération le 18 - 01 - 2020

L'activité globale de la Caisse centrale de garantie (CCG) a enregistré, en 2019, une nette croissance de 23% par rapport à 2018, pour un montant global d'engagements s'élevant à 16,7 milliards de dirhams (MMDH), contre 13,6 MMDH à fin 2018.
L'intervention de la CCG, aussi bien en faveur des entreprises que des particuliers, a ainsi permis de mobiliser un volume de crédits de près de 30 MMDH, indique la CCG dans un communiqué sur ses résultats de l'activité au titre de l'exercice 2019.
L'activité en faveur des très petites, petites et moyennes entreprises (TPME) a enregistré le bond le plus remarquable, avec une hausse significative de 148% par rapport à 2018, totalisant plus de 27.400 crédits octroyés, fait savoir la CCG, notant que ces réalisations sont dues notamment à la forte dynamique enregistrée par l'activité dédiée à la très petite entreprise (TPE), laquelle ayant profité à plus de 23.250 crédits, soit une hausse de 200% par rapport à 2018.
La croissance des engagements consentis par la CCG en faveur des entreprises a ainsi poursuivi son trend haussier au titre de l'exercice 2019, pour atteindre plus de 14,6 MMDH, soit une hausse de 28% par rapport à l'exercice précédent, permettant la mobilisation d'un volume de crédits de 26,4 MMDH souligne la même source, relevant que cet essor reflète la bonne performance de l'offre-produits mise en place par la CCG en janvier dernier, et ce afin de mieux répondre aux exigences du marché et des entreprises marocaines, rapporte la MAP.
Sur la période, l'activité de crédit par signature en faveur des TPME (garantie), et qui constitue l'activité historique de la CCG, a progressé de 31% par rapport à 2018, totalisant plus de 14,3 MMDH de garanties, pour un volume de crédits de 25,9 MMDH.
D'après le communiqué, cette forte accélération est due aux performances de Damane Express, un produit destiné à la garantie des crédits en faveur des TPE, et dont l'activité a totalisé un volume d'engagements de 2,6 MMDH, ce qui a permis de générer un investissement global de plus de 3,6 MMDH ainsi que de Damane Istitmar, destiné à la garantie des crédits d'investissement (crédits à moyen et long termes) en faveur des PME, dont les garanties octroyées ont couvert des crédits d'une enveloppe globale de 3,5 MMDH, permettant ainsi de générer 5,8 MMDH d'investissements. L'activité de ce produit a totalisé un volume d'engagements de 1,9 milliard de DH.
La CCG doit également cette forte accélération à la performance de Damane Atassyir, destiné au financement des besoins de fonctionnement des PME et qui a couvert un volume de crédits de 18,7 MMDH pour des engagements de 9,7 MMDH.
Pour sa part, l'activité de crédit par décaissement (cofinancement) en faveur des entreprises a enregistré, durant l'exercice 2019, un volume de crédits conjoints mobilisés de 838 millions de dirhams (MDH). La part de la CCG dans ces crédits s'est établie à 347 MDH. Cette activité a pour objectif d'appuyer les programmes d'investissement promus essentiellement par les entreprises industrielles et exportatrices ou celles opérant dans l'économie verte.
Au titre de cet exercice, l'activité de crédit (aussi bien par signature que par décaissement) a principalement profité aux secteurs du commerce-distribution (29%), de l'industrie (24%) et du BTP (22%).
En termes de répartition de l'activité par établissement de crédit, trois banques de la place concentrent 72% de l'activité, à savoir Attijariwafa Bank (26%), BMCE Bank (25%) et Groupe Banques Populaires (21%).
En termes de répartition par nombre, Attijariwafa Bank s'accapare 61% du portefeuille en faveur de la TPME, suivie du Groupe Banques Populaires avec 13% des crédits et BMCE Bank avec 10%.
En ce qui concerne les mécanismes d'intervention du "Fonds Innov Invest" (FII), un dispositif de financement lancé fin 2017 et dédié aux start-up et aux porteurs de projets innovants durant leurs phases initiales de développement, ils ont profité, en 2019, à 115 start-up soit une hausse de 109% par rapport à 2018, pour un montant total de financements accordés de 40 MDH. Les start-up accompagnées opèrent principalement dans les secteurs des FinTech, GreenTech, MedTech et EdTech.
Au terme de l'exercice 2019, soit deux ans après la mise en place du FII, le nombre total de start-up financées a ainsi atteint 170, ce qui représente 57% des objectifs assignés (300 start-up) à ce fonds sur 5 ans.
S'agissant de l'activité en faveur des particuliers, elle s'est pérennisée, durant l'exercice 2019, mobilisant une enveloppe de crédits de plus de 3,5 MMDH. Le volume des garanties accordées a ainsi atteint plus de 2 MMDH et a profité à près de 17.300 bénéficiaires.
La quasi-totalité de l'activité en faveur des particuliers a été réalisée par les mécanismes "Fogarim" et "Fogaloge "du Fonds Damane Assakane, selon la CCG, notant que le produit "Fogarim" a permis à 10.167 ménages d'accéder à la propriété de logement pour un montant de crédits de 1,68 MMDH, tandis que le produit "Fogaloge" a profité à 5.847 ménages pour un volume de crédits de 1,71 MMDH.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.