PAM : des dirigeants du parti refusent de participer au bureau politique formé par Abdellatif Ouahbi    Lourde sanction contre les supporters de Dortmund    Accident mortel sur l'autoroute de Taza (PHOTOS)    Mehdi Lahlou : les banques islamiques ne sont aucunement différentes des banques classiques    Crédit du Maroc dresse le bilan de son plan stratégique CAP 2020    Violence scolaire : Les nouvelles approches du ministère, selon Amzazi    Blocage de l'adoption du code pénal, la sèche mise au point de Ben Abdelkader    Marocains rapatriés de Wuhan: les précisions du ministère    L'OMP organise une session de formation sur la protection des droits des détenus    Une voiture interceptée à l'entrée de Salé    Agadir : mise en échec d'une tentative de trafic de cigarettes et de tabac à narguilé    L'autre guerre    Les Panafricaines alertent sur l'urgence climatique    Equipementiers Une 4e usine pour TE Connectivity    Top mondial YouTube: Zouhair Bahaoui cartonne avec son nouveau clip (VIDEO)    Résultats financiers: CIH Bank tire son épingle du jeu en 2019    « Ach Waqe3 » : l'actualité décryptée par Jamal Berraoui    Azilal : le parc jurassique ouvrira ses portes fin mars    Le Maroc prêt à apporter au Qatar tous les moyens humains et logistiques pour réussir le Mondial-2022 de football    Heureuse nouvelle pour Hamza Mendyl! (PHOTO)    Le mouvement de contestation populaire né il y a un an en Algérie cherche son second souffle    Coronavirus : nouveaux foyers en Asie, morts en Iran, l'inquiétude remonte    L'Allemagne renforce les mesures de sécurité après l'attentat raciste de Hanau    Dans le bagage des candidats à la Maison Blanche il y a aussi… des casseroles    Tout comme le patrimoine marocain en général : La judaica marocaine a souffert du pillage à travers le temps    Le Maroc, terre d'un patrimoine ancestral : Les trésors juifs de Casablanca    Adieu Abdeslam Alla    Le HCP note une baisse de 0,1% de l'indice des prix à la consommation    Ce que pense Nouamane Lahlou de Dounia Batma et Saad Lamjarred (VIDEO)    La déconstruction d'un mythe    Le coronavirus pourrait coûter jusqu'à 30 milliards de dollars au secteur aérien    Officiel: Badr Hari de retour sur le ring (VIDEO)    Transferts: Après Ziyech, Idrissi annoncé en Premier League?    U.E: Les «villes libres» réclament des subventions…    ONU : Omar Hilale briefe le Conseil de sécurité sur sa visite en RCA    Mohamed Benchaâboun: « Tous les indicateurs montrent que la dette marocaine est soutenable »    Economie nationale : 2020 devrait connaître un ralentissement    Wana retire sa plainte contre Maroc Telecom    Pourquoi Marrakech perd ses événements    L'ambassadrice des Pays-Bas se félicite de l'intégration des MRE dans la société néérlandaise    Appel à la consécration d'une justice citoyenne    La Commission de la programmation n'en fait qu'à sa tête    Divers sportifs    Achraf Hakimi et son retour au Real Madrid    La Commission européenne salue les efforts du Royaume en matière de réformes fiscales    L'industrie du cinéma a été plus inclusive en 2019 que lors de la décennie précédente    Le CCM dévoile les jurys du 21ème Festival national du film de Tanger    L'espoir du rap Pop Smoke abattu chez lui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Jean-Paul Carteron : Dakhla sera la future Floride du Maroc
Publié dans Libération le 22 - 01 - 2020

Le président-fondateur du Forum Crans Montana, Jean-Paul Carteron.
Dakhla est «un miracle» qui peut être proposé comme «exemple» aux pays africains, a estimé, lundi à Rabat, le président fondateur du Forum Crans Montana, Jean-Paul Carteron, qui a noté que le Forum ambitionne de faire de cette ville du Sud du Royaume «un véritable laboratoire» de réflexion.
S'exprimant lors d'une conférence de presse pour présenter l'édition 2020 du Crans Montana, prévue du 18 au 21 mars prochain, il a souligné que les provinces du Sud sont la «démonstration de ce qu'une vision et une volonté politiques et gouvernementales peuvent faire la où, a priori, les conditions minimales ne sont pas réunies».
Saluant les atouts naturels de la ville de Dakhla, il s'est dit «convaincu» qu'elle sera la «future Floride du Maroc... le Tanger du Sud», soulignant que le but est de faire de ce forum un «vecteur de croissance, de développement et d'intégration pour les provinces du Sud».
Le président du Crans Montana a également souligné qu'il «est important d'aider le Maroc à entretenir le lien qu'il a historiquement et affectivement avec le reste de l'Afrique», ajoutant que le Royaume est «manifestement un leader qui montre la voie du miracle».
Jean-Paul Carteron a rappelé que depuis mars 2015, plus de 6.000 participants représentant plus de 170 pays ont participé au Forum Crans Montana et découvert la ville de Dakhla, devenue un «véritable laboratoire d'un nouveau modèle de développement pour l'Afrique».
La sixième édition de ce forum, qui se tiendra sous le Haut Patronage de S.M le Roi Mohammed VI, réunira encore une fois «de grands décideurs de la planète», et sera une occasion d'ouvrir une réflexion sur la sécurité humaine, la progression du numérique, le rôle du secteur bancaire et financier dans l'intégration, la lutte quotidienne pour une meilleure gouvernance, les exigences environnementales, le transport, l'agriculture durable, la contribution des femmes et de la jeunesse à la vie des communautés, indique un communiqué des organisateurs.
La session annuelle de cette grand-messe, consacrée à l'Afrique et à la coopération Sud-Sud, vise à accroître le rôle du forum au service des provinces du Sud, de leur développement et de leur rayonnement international, et ce notamment en accompagnant une quadruple transition à l'œuvre dans les provinces du Sud: économique, énergétique, écologique et digitale, agissant comme un catalyseur d'initiatives locales dans le cadre d'un développement humain, inclusif et durable, ajoutent les organisateurs.
Le forum a pour but également de contribuer à la reconnaissance internationale de l'intégrité territoriale du Royaume, de mettre Dakhla sur la carte des grands rendez-vous internationaux, de la positionner comme le «laboratoire de réflexion sur l'Afrique et la coopération Sud-Sud», et comme un trait d'union entre le Maroc et sa profondeur africaine, tout en mettant en lumière les filières d'excellence marocaines inscrites au cœur des politiques de coopération africaine du Royaume.
Ainsi, Crans Montana permet de contribuer de manière forte au développement économique et social des habitants de Dakhla et de la région d'Oued Eddahab.
La ville de Dakhla, note-t-on de même source, devient en effet un «hub» des relations économiques de l'Afrique de l'Ouest et le centre d'une nouvelle approche de la coopération entre tous les Etats d'Afrique en intensifiant l'ouverture vers la coopération Sud-Sud.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.