Ce qu'il faut retenir de la conférence de presse de Vahid (VIDEO)    DGSN: deux interpellations à la gare routière d'Oujda    Maroc/Covid-19: 2.391 nouveaux cas, dont 1.250 à Casa-Settat    Casablanca: réouverture des écoles et prolongement du couvre-feu    Marché public remporté par la même entreprise : L'administration pénitentiaire s'explique    Rendement décroissant des principaux impôts de l'Etat    La Botola Pro D1 promet un sprint " show "    Calcio : L'Inter et l'Atalanta carburent d' entrée    Nasser Bourita : Le dialogue inter-libyen a transformé une impasse de plusieurs années en un véritable élan    Mission accomplie pour l'hôpital des FAR au camp Zaatari    Boris Johnson échappe à une fronde dans son camp    Hassan Bargach : « Nous espérons vivement une ouverture partielle des frontières aériennes le 10 octobre »    L'ONDE lance une dynamique nationale pour contrer l'exploitation sexuelle des enfants    Une première intervention chirurgicale dans le cadre d'une convention entre l'UNHCR et le CNOM    Maroc. A quoi sert encore le Parlement ?    UFC: Abu Azaitar se retire de son combat!    WAC. El Haddad out Lakhal in !    Reprise. Les PME naviguent à vue    CDH : le Maroc affirme sa position contre le racisme    Guergarat: N'en déplaise à l'APS, l'ONU a bel et bien rappelé le polisario à l'ordre    Laâyoune: ouverture d'une enquête judiciaire    Halilhodzic dévoile son nouveau staff technique (PHOTO)    Maroc : le déficit budgétaire maîtrisé, selon la Cour des Comptes [Document]    Mali: La junte militaire fait appel à un Premier ministre civil    Covid-19, quel impact sur les populations ?    Les entreprises anticipent une baisse moyenne de 32% de leurs revenus    Bank Of Africa s'en sort bien au premier semestre    Google investit dans la presse mondiale    Soutien financier aux artistes : les clarifications d'El Ferdaous    «L'écrivain est sauveur du livre, cette ‘'créature en voie de disparition»    Festival international du film d'auteur de Rabat : Une 25ème édition digitale consacrée à la mémoire de Touria Jabrane    Loin des projecteurs, El Miloudi Chaghmoum souffre en silence!    Les résultats du «programme exceptionnel» sèment la discorde!    Le roi Mohammed VI a écrit au président chinois    Que veut cacher le PAM ?    Inwi : Nadia Fassi-Fehri quitte la présidence    Colors of Africa. Ces photographes qui renouvellent le portrait...    Maroc : le confinement a favorisé l'achat en ligne [Etude]    Deux Belgo-marocaines nommées ministres dans le nouveau gouvernement fédéral belge    Vote : Des astronautes livrent une leçon de civisme aux abstentionnistes    Botola Pro / 27ème journée : Une journée « remue-ménage » !    Vaccins anti-Covid: La France à la recherche de 25.000 volontaires pour des essais cliniques    Othmane El Firdaous craque sous le pression du PJD    Voici le temps qu'il fera ce jeudi    Rencontre : AfricaDev Sessions débat des infrastructures et de logistique    Allemagne: Le Bayern remporte la Supercoupe    Marrakech : enfin une bonne nouvelle pour le tourisme    Subventions au profit des artistes: Said Mosker a pris une décision    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





mWellness Group prévoit d'investir 200 MDH au Maroc d'ici 2025
Publié dans Libération le 24 - 01 - 2020

Le groupe pionnier dans l'univers du bien-être haut de gamme au Maroc, mWellness Group, a annoncé son intention d'investir 200 millions de dirhams (MDH) supplémentaires au Maroc d'ici 2025 et de créer 300 emplois supplémentaires.
Depuis plus de 15 ans, mWellness Group marque de son empreinte l'univers du bien-être au Maroc à travers ses activités de développement, franchise, gestion et management, et des solutions clefs en main proposées via ses cinq franchises regroupées sous la marque ombrelle mWellness Centers, indique-t-on dans un communiqué du groupe.
Il s'agit de Clubmoving, qui positionne mWellness Group comme le précurseur et le leader du fitness premium, mais aussi mYoga, mSpa, mJuicery et Jean-Louis David, la franchise internationale de coiffure.
En ligne avec son engagement (rendre le bien-être premium accessible aux Marocains soucieux de leur qualité de vie), mWellness Group ouvrira prochainement à Fès et Marrakech deux centres mWellness Centers, portant à six le nombre de ses implantations au Maroc, rapporte la MAP.
Créé en 2004, mWellness Group possède déjà à son actif quatre mWellness Centers à Rabat, Meknès, Tanger et Kénitra. Ce portefeuille d'activités a nécessité un investissement de 250 MDH ces quinze dernières années. Cette stratégie de croissance s'appuie sur le succès de ses franchises, dont la vocation est de proposer des services dédiés qui assurent qualité et hygiène de vie, équilibre et épanouissement personnel. mWellness Group a également développé une expertise unique en matière de construction et gestion de centres de bien-être premium.
Cette réussite est aujourd'hui mise à profit avec l'annonce de plusieurs réalisations majeures, dont la sortie récente de mWellness Mag. Ce magazine trimestriel est le premier du genre à offrir des informations complètes pour éclairer, conseiller et guider ses lecteurs vers le mieux-être. Les sujets traités portent sur une multitude de thèmes, notamment la motivation, la santé, le fitness, la nutrition et le lifestyle, valorisant les meilleures pratiques et promouvant à l'attention des citoyens les valeurs du bien-être prônées par le groupe. mWellness Mag se veut aussi à l'écoute des Marocains et propose un espace de partage d'expériences dans un objectif d'échange et de compréhension mutuelle.
Avec l'objectif de rendre ses services accessibles en temps réel, mWellness Group fait aussi de la transformation numérique un axe clé de son développement. Le groupe proposera prochainement l'application mWellness Centers, un outil pensé pour faciliter la vie de ses adhérents et créer davantage de proximité entre la marque et ses publics.
Soucieux de promouvoir son savoir-faire en dehors du Maroc, mWellness Group ambitionne également de devenir un acteur régional de premier plan. Faisant de l'Afrique le territoire naturel de sa croissance, le groupe entend exporter sa marque, ses franchises et ses services en audit, conseil et management, une expertise à 360° qui couvre toute la chaîne de valeur du bien-être, de la conception à la construction en passant par l'aménagement, la gestion et le développement. Des discussions autour de projets d'implantation sont actuellement en cours sur le continent, mais aussi au Moyen-Orient.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.