Des directives pour protéger l'ordre public économique    Centres d'appels: «Nous contribuons à relever les minima sociaux du pays»    Réalité virtuelle: La technologie du vidéo gaming s'invite dans la formation    Irrigation: Une solution pour économiser l'eau    Les Algériens défilent toujours    Brèves    Météo: le temps qu'il fera ce jeudi au Maroc    Réalité virtuelle: Et si les universités numérisaient le patrimoine architectural?    Affaire "Hamza mon bb": le hacker condamné n'en a pas fini avec les ennuis    Tunisie: la composition du nouveau gouvernement annoncée (VIDEO)    Le Maroc tance de nouveau Amnesty International    Nasser Bourita : les relations maroco-mauritaniennes sont à leur meilleur niveau    Examen des relations entre le Maroc et la région de Valence    La régularité du dialogue politique entre le Royaume et le Pérou mise en relief    Erdogan menace la Syrie de déclencher rapidement une opération à Idleb    Transparence : L'indice d'opacité financière 2020 fait état de progrès dans le domaine de la transparence mondiale (1/2)    La Côte d'Ivoire inaugure son consulat général à Laâyoune    Ligue des champions : Dortmund et Atlético s'en tirent à bon compte    Casillas prend sa retraite sportive    La Bundesliga dépasse les 4 Mds de chiffre d'affaires    Maroc Telecom réalise un chiffre d'affaires de plus de 36,5 MMDH en 2019    Divers Economie    10 000 pas par jour n'empêchent pas la prise de poids    Insolite : Accouplement de serpents    Débarquement au Japon des passagers du paquebot Diamond Princess    Luis Martinez : Au-delà du "Hirak", il y a la crise économique qui vient    Aït ben Haddou : "Game of Thrones" aux portes du désert marocain    La 70ème Berlinale sous le signe du politique et de la diversité    L'album engagé du rappeur Dave rafle la mise aux Brit Awards    Annulations de festivités et d'événements en cascade à Marrakech    U.S. Stocks Climb as China Pledges to Support Businesses    Cash Plus accompagne le groupe Fnaire pour leur 20 ans de carrière à Paris    Le MAE palestinien a évoqué le roi Mohammed VI    Janvier noir pour le marché automobile européen    La Chine retire leur accréditation à trois journalistes du Wall Street Journal après un titre controversé    Le Sahara, toile de fond des entretiens entre Ould Errachid et des responsables chiliens et panaméens    Le Maroc se porte candidat pour organiser la finale de la Ligue des Champions africaine 2020    Fès: un chauffeur de camion arrêté dans une station-service    Coupe arabe U20 : Le Maroc s'impose devant le Bahreïn    La pièce «Daïf Al Ghafla» présentée à Bruxelles    OMS : la pneumonie Covid-19 s'avère bénigne dans quatre cas sur cinq    Marrakech s'électrise !    Un week-end fructueux pour les Lions de l'Atlas    Secteurs régulés : qui s'occupe de la concurrence ?    15 longs métrages, dont Adam, en lice    La CGEM lance 1 milliard DH de commandes pour les TPME d'Intelaka    Bourita : Le Sahara marocain est un « pôle de coopération Sud-Sud »    Nouveau coup de filet en Turquie contre le mouvement du prédicateur Gülen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'IFC octroie une enveloppe de 100 millions de dollars à la région de Casablanca-Settat
Publié dans Libération le 25 - 01 - 2020

Un accord destiné au financement des projets d'infrastructures régionales à fort impact, pour un montant de 100 millions de dollars (environ 1 milliard de DH), a été signé, jeudi à Casablanca, entre la Société financière internationale (IFC), membre du groupe Banque mondiale, et la région de Casablanca-Settat.
Paraphé par le président du conseil de la région de Casablanca-Settat, Mustapha Bakkoury, le directeur général de Casa Transports, Nabil Belabed et le vice-président de l'IFC pour le Moyen-Orient et l'Afrique, Sergio Pimenta, cet accord portant sur un prêt de 100 millions de dollars permet de financer la contribution de la région de Casablanca-Settat dans la construction des deux nouvelles lignes de tramway T3 et T4 à Casablanca et la réalisation de plusieurs centaines de kilomètres (environ 2020 kilomètres) de pistes et routes dans les communes rurales de la région.
"Il s'agit du premier prêt commercial auquel une région du Royaume accède sans la garantie souveraine", a indiqué M. Pimenta qui s'exprimait lors de la cérémonie de signature, notant que cet accord s'inscrit en droite ligne de la vision de SM le Roi Mohammed VI en faveur de la régionalisation avancée et d'un développement régional inclusif pour améliorer les conditions de vie des citoyens marocains, rapporte la MAP.
Les fonds publics sont limités et les besoins de financement des populations et des collectivités territoriales sont très importants, a-t-il fait remarquer, notant, à cet égard, que "les mobilisations de financement privé additionnel sont importantes et vont permettre au Royaume, à ses villes et régions, de doter les territoires d'infrastructures essentielles".
Il a toutefois relevé que le financement de l'IFC s'accompagne d'un programme complet d'assistance technique au bénéfice de la région de Casablanca-Settat, dans le cadre de l'Initiative pour les villes (IFC Cities Initiative), notant qu'à travers ce programme, financé par le gouvernement japonais, l'IFC renforcera les capacités institutionnelles en matière de mise en œuvre de projets conformément aux meilleures normes internationales, tout en contribuant à la création de nouvelles opportunités de développement d'infrastructures modernes. Pour sa part, M. Bakkoury a relevé que la région de Casablanca-Settat est le cœur de l'économie marocaine, soulignant à ce propos qu'en développant le transport en commun et le réseau routier local, les personnes se connecteront davantage aux opportunités d'emploi et aux services, réduisant ainsi les disparités régionales et améliorant la qualité de vie des populations.
"Il s'agit là d'une première au Maroc", a précisé le président du conseil de la région de Casablanca-Settat, faisant observer que c'est la première fois qu'une région a recours au financement commercial dans le cadre d'un projet d'infrastructure.
Il a, dans ce sens, ajouté que la région de Casablanca-Settat ouvre ainsi la voie aux autres régions et collectivités locales pour diversifier leurs sources de financement, accompagnant ainsi la dynamique de régionalisation avancée du Royaume.
Le partenariat entre l'IFC et la région de Casablanca-Settat s'inscrit dans le cadre plus large du programme du groupe de la Banque mondiale visant à conjuguer les instruments d'appui aux réformes de la Banque mondiale et les investissements de l'IFC pour soutenir le développement local et accompagner le processus de régionalisation avancée du Royaume du Maroc. Ce financement représente aussi le premier investissement de l'IFC dans un projet d'infrastructure porté par une région au Moyen-Orient et en Afrique, et démontre ainsi le leadership du Maroc dans ce domaine.
L'IFC, membre du groupe Banque mondiale, est la principale institution internationale de développement exclusivement dédiée au secteur privé sur les marchés émergents. Opérant avec plus de 2000 entreprises dans le monde, l'IFC utilise son capital, expertise et son influence pour créer des marchés et des opportunités là où ils sont les plus nécessaires.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.