Secousse tellurique de 4,1 degrés dans la province de Driouch    L'administration pénitentiaire pointe la gestion intégrée des soins de santé en milieu carcéral en 2020 (rapport)    Ch'hiwa Maâ Choumicha: Testez les petits sablés aux amandes et à la pâte à tartiner !    Campagne de don sang : L'Académie royale militaire de Meknès se mobilise    Anniversaire de la création des FAR : 65 ans d'engagement envers la patrie    Brahim Ghali, accusé de crimes contre l'humanité, appelle ses partisans «à poursuivre leur combat contre le Maroc»    Casablanca : un inspecteur de police contraint d'utiliser son arme pour interpeller un multirécidiviste dangereux    Driouch : une secousse tellurique de magnitude 4,1 degrés    L'arganier présente une forte plasticité écologique et climatique (Spécialiste )    Météo Maroc: temps assez stable sur une majeure partie du pays ce vendredi    Conflit israélo-palestinien : la session du Conseil de sécurité de l'ONU sera tenue dimanche    Célébration du 65ème anniversaire de la création des Forces Armées Royales (FAR)    Coupes de la CAF : Missions périlleuses pour le WAC et le Raja en déplacement    Israël-Palestine: L'ONU déplore l'impact "dévastateur" du conflit sur les enfants    France/Covid: Les députés valident une rallonge budgétaire de 7,2 mds d'euros    Nouvelle destination probable pour Mohamed Ihattaren    Le FEC ouvre une ligne de crédit de 2,2 MMDH pour la région de Fès-Meknès    Les cours mondiaux des produits alimentaires poursuivent leur envolée    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    "La femme dans le cinéma marocain, devant et derrière la caméra": L'hommage mérité aux comédiennes et cinéastes marocaines    La Londonienne Dua Lipa sacrée " meilleure chanteuse " aux Brit Awards    L'événement culturel «Mois du patrimoine 2021» en mode virtuel à Dakhla    Fermeture des salles de cinéma : Les exploitants lancent un appel au ministre El Ferdaous    Ce vendredi à 19h00, le WAC face au Mouloudia d'Alger : Le Wydad en mission pour assurer le retour    Livre. Danse avec les riches    Equipe nationale : Deux matches de préparation en juin prochain    Foot africain : Hector Cuper sélectionneur de la RDC    La Russie veut franchir un nouvel cap dans sa reconquête de l'espace    Corruption: La loi n°19-46 publiée au B.O    60 ans des relations diplomatiques entre le Maroc et le Chili: Riche programmation culturelle dans les universités chiliennes    La prestation d'Amine Harit contre le Herta Berlin    En Espagne, appels à empêcher Brahim Ghali de fuir le pays et que des mesures soient prises à cet effet    L'encours des bons du Trésor devrait s'établir à 617,5 MMDH au 19 mai    UEFA : La finale de la Ligue des champions déplacée d'Istanbul à Porto    Migration : La CEA se penche sur la reconnaissance des compétences africaines au Maroc    Marché des changes : le dirham se déprécie de 0,33% face à l'euro    Madaëf Eco6-Tamuda Bay: le CRI, l'APDN et Madaëf s'allient    Huawei : le Maroc favorable pour accélérer le développement de l'école numérique    Agressions israéliennes contre les Palestiniens : La Chine appelle l'Etat hébreu à la retenue    SM le Roi, Amir Al-Mouminine, accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr    Botola Pro: résultats, classement et buteur / 16ème journée    Prime 4-Replay: Voici le montant remporté par l'équipe de Hassan FOULANE...    BVC : la confiance envers les actions à un plus haut    Message de Mahmoud Abbas au roi Mohammed VI    Le Gabon veut intégrer le Commonwealth    M'Barek Bouderka relate l'histoire étonnante d'un jeune résistant (VIDEO)    Laâyoune: La désalinisation pour assurer l'essor de la région    «Aywad»: un hymne à la vie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les principaux objectifs de la troisième phase de l'INDH
Publié dans Libération le 14 - 02 - 2020

Préservation de la dignité du citoyen, amélioration de ses conditions de vie et valorisation du capital humain, telles sont les objectifs principaux de la troisième phase de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), qui a soufflé cette année sa première bougie avec à son actif plusieurs réalisations et initiatives.
Mobilisant une enveloppe budgétaire de 18 milliards de dirhams (MMDH), cette troisième phase (2019-2023), dans laquelle s'inscrit la plateforme Argana des jeunes pour l'écoute et l'orientation, inaugurée mercredi par Sa Majesté le Roi Mohammed VI à la commune d'Ait Melloul, s'articule autour de quatre principaux programmes, à savoir la résorption des déficits en matière d'infrastructures et des services de base, l'accompagnement des personnes en situation de précarité, l'amélioration du revenu et l'inclusion économique des jeunes et l'impulsion du capital humain des générations montantes.
Le premier programme, qui a trait à la résorption des déficits en infrastructures et services sociaux de base, participe à la mise en œuvre du programme de réduction des disparités territoriales et sociales en milieu rural et à la consolidation des infrastructures dans les quartiers sous-équipés en milieu urbain.
Ce programme de 4 MMDH entend poursuivre l'effort engagé au cours des deux premières phases de l'INDH, en réduisant les inégalités encore existantes tant au niveau social que territorial, notamment dans cinq secteurs prioritaires : l'éducation, la santé, l'approvisionnement en eau potable, les routes, les pistes rurales, les ouvrages d'art et l'électrification rurale.
Il a permis, au cours de l'année 2019, le développement, au niveau national, de 522 projets, dont 135 ont été achevés et 387 sont en cours de réalisation, au profit de 744.000 personnes avec une enveloppe budgétaire de près de 682 millions de dirhams (MDH).
Le second programme, doté également d'une enveloppe budgétaire de 4 MMDH sur cinq ans, porte sur l'accompagnement des personnes en situation de précarité.
Cet accompagnement consiste essentiellement en la prise en charge des bénéficiaires dans des centres spécialisés (Centres d'accueil pour enfants abandonnés, Centres pour personnes à besoins spécifiques, maisons de retraite, etc.), doublée d'une démarche de réinsertion socio-économique le cas échéant.
Dans sa phase III, l'INDH vise à améliorer la qualité des services fournis dans ces Centres et cible prioritairement 11 catégories vulnérables, notamment les personnes âgées démunies, les personnes souffrant de handicap sans ressource, les aliénés sans abri, les hémodialysés sans ressource, les malades atteints de SIDA sans ressource, les femmes en situation de grande précarité, les ex-détenus sans ressource, les mendiants et vagabonds, les toxicomanes sans ressource, les enfants abandonnés et les enfants de rue. Ce programme a connu, au titre de l'année 2019, la construction de 31 Centres et l'équipement de 89 autres à travers les différentes régions du Royaume, ainsi que l'acquisition de 45 ambulances et unités médicales mobiles.
Le troisième programme (4 MMDH) a pour objectif l'amélioration du revenu et l'inclusion économique des jeunes, à travers notamment l'accompagnement des jeunes entrepreneurs et porteurs de projets, la contribution au développement de l'employabilité des jeunes via une meilleure adéquation entre les qualifications et les besoins du marché du travail et la mise en place d'un cadre favorisant la coordination entre les différents intervenants dans cette question d'intégration socioéconomique des jeunes.
La mise en œuvre de ce programme a permis, au cours de l'année précédente, la construction, l'équipement et la mise à niveau de 62 espaces pour jeunes (écoute et orientation) et l'organisation d'un concours d'idées (Hackathon) de projets sur le thème de la petite enfance dans toutes les régions du Royaume, avec la participation de 600 jeunes.
Parmi les réalisations enregistrées dans le cadre de ce programme, il y a lieu de citer le recrutement de 1.578 éducatrices et éducateurs dans le cadre du programme de généralisation de l'enseignement préscolaire en milieu rural, l'accompagnement de la province de Jerada pour le recrutement de 1.500 jeunes, l'élaboration, en collaboration avec l'Agence de coopération internationale allemande pour le développement (GIZ), d'un système de développement local dans le cadre du programme de promotion de l'économie et développement rural dans les zones excentrées du Maroc (PEDEL) au niveau de 14 provinces.
Il s'agit également de l'accompagnement du projet «Appui à l'intégration économique des jeunes» dans la région Marrakech-Safi, avec le financement de la Banque mondiale et plusieurs partenaires, dans l'objectif d'assurer l'emploi de 25.500 jeunes, de créer 1.500 entreprises et d'appuyer 400 coopératives.
Quant au quatrième programme, il mobilise une enveloppe budgétaire de 6 MMDH et vise à impulser le capital humain des générations montantes à travers notamment l'amélioration de la santé et de la nutrition de la mère et de l'enfant, la généralisation de l'enseignement préscolaire dans les zones rurales et reculées et l'encouragement de la réussite scolaire et la lutte contre les principales causes de déperdition scolaire.
Au volet «Amélioration de la santé et de la nutrition de la mère et de l'enfant», l'année 2019 a été marquée par la signature d'une convention tripartite (INDH, ministère de la Santé et UNICEF) pour la mise en place d'un dispositif de santé communautaire, l'organisation d'une campagne nationale de sensibilisation quant à l'importance de la petite enfance, l'acquisition du matériel médical au profit de 596 Centres de santé au niveau de 14 provinces relevant de trois régions du Royaume, la construction et la mise à niveau de 44 Dar Al Oumouma et l'acquisition de 107 ambulances.
Pour ce qui est de «La généralisation de l'enseignement préscolaire dans les zones rurales et reculées», la phase III de l'INDH contribuera, en partenariat avec le département de l'Education nationale, à la généralisation de l'enseignement préscolaire dans ces zones, à travers la construction de 10.000 nouvelles unités d'enseignement préscolaire et la mise à niveau de 5.000 autres.
Ainsi, l'année précédente a connu la création de 1.263 unités d'enseignement préscolaire, bénéficiant à 30.278 enfants encadrés par 1.578 éducateurs et éducatrices.
Au sujet de «L'encouragement de la réussite scolaire et la lutte contre les principales causes de déperdition scolaire», l'année écoulée a été marquée par la construction et la mise à niveau de 126 Dar Talib et Taliba au profit de 8.300 élèves, l'acquisition de 400 minibus pour le transport scolaire au profit de 21.700 élèves et la distribution de 4,5 millions de cartables dans le cadre de l'Initiative Royale un million de cartables.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.