Driss Lachguar se réunit avec la Commission provinciale des élections à El Jadida    Prévisions météorologiques pour le lundi 1er mars 2021    El Othmani rend visite à Ramid après une opération chirurgicale réussie    Covid 19: Décès de l'acteur égyptien Youssef Chaabane    Ligue des Champions / WAC-Kaizer (4-0) : Le Wydad... un match de référence !    IRT-MCO (1-2) : Une victoire pour se relancer !    Démission de Azami Idrissi des instances dirigeantes du PJD : le parti dit niet    Vaccination anti-Covid : Le Maroc toujours dans le top 10 mondial    Ligue des champions : le Wydad écrase les Sud-africains de Kaizer Chiefs (4-0)    Coronavirus au Maroc : 244 nouveaux cas en 24 heures, 8 décès    Cannabis : La Tunisie emboîte le pas au Maroc    Russie : l'opposant Navalny transféré dans un camp à 200 km de Moscou    La folle histoire qui lie Winston Churchill à la ville de Marrakech    Participation du Maroc au Championnat d'Afrique de cyclisme en Egypte    CAN U20. L'EN éliminée par la Tunisie    Signature d' une convention de partenariat entre le ministère de la Justice et la CNDP    Séisme d'Agadir : les vérités sur un drame qui transcende le temps (I)    Syrie : Biden entre en guerre    Habib El Malki se félicite de la coopération avec le FOPREL    Dakhla : L'ASMEX se dote d'une délégation régionale    Credit Bureau: «les solutions apportées par les différents intervenants ont permis de limiter l'envolée des impayés»    "Biggie " , le géant éphémère du rap    Portrait: ElGrande Toto, un as de trèfle qui pique le cœur    Alerte météo : fortes averses orageuses et chutes de neige jusqu'au 2 mars dans plusieurs provinces    La Bourse de Casablanca dans le rouge du 22 au 26 février    Les indices s'enfoncent malgré un léger reflux des taux    Victoire in extremis du HUSA, les FAR et le Chabab se neutralisent    Liga: Barcelone bat le FC Séville et enchaîne    Le FUS s'offre l'AS FAR à domicile    Transavia annonce le lancement d'une nouvelle ligne aérienne entre le Corse et le Maroc    Les arméniens réclament le départ du Premier ministre    Un «mini Maghreb» sans le Maroc et la Mauritanie, une idée aussi incongrue qu'irréaliste    Libye : près de 150 migrants secourus en mer Méditerranée    La 316 ème fortune de France s'implante à Marrakech    Voyages : voici les pays européens prêts à lancer leurs passeports vaccinaux    Le Maroc peut profiter de la guerre géopolitique du Gaz européen    «Nidaa Oujda», un appel contre le discours de division    La France doit être «plus claire» et reconnaitre la souveraineté du Maroc sur le Sahara    Appel à Biden pour appuyer la décision américaine reconnaissant la souveraineté du Maroc sur son Sahara    HPS: des revenus en hausse en dépit de la crise    Présentation du beau livre «Pour une Maison de l'Histoire du Maroc»    «Tout ira bien», nouveau recueil de poèmes de Driss Meliani    Interview avec Selma Benomar, l'ambassadrice du luxe à la marocaine    Covid-19 : les Etats-Unis autorisent un troisième vaccin    Manuels et cahiers scolaires : les imprimeurs gagnent leur bataille pour la préférence nationale    Anniversaire : SAR la Princesse Lalla Khadija souffle sa 14ème bougie    Marrakech se dote du premier radiotélescope au niveau national    Harcèlement sexuel : de nouvelles allégations contre le gouverneur de New York Andrew Cuomo    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nouvelle édition de Visa For Music à Rabat
Publié dans Libération le 15 - 02 - 2020


Rendez-vous désormais incontournable pour
les professionnels de la musique, VFM se veut
une plateforme d'échange pour la défense
et la promotion de la filière musicale des pays
d'Afrique et du Moyen-Orient. La 7ème édition
se déroulera en novembre prochain à Rabat.
Le Salon des musiques d'Afrique et du Moyen-Orient, « Visa For Music » (VFM), sera de retour pour une 7ème édition à Rabat, du 18 au 21 novembre prochain.
Première plateforme professionnelle de la musique du Moyen-Orient et d'Afrique, ce Salon, qui se veut un marché international incontournable des musiques du monde et des musiques actuelles, ambitionne de promouvoir les sons africains et orientaux à travers le monde, d'encourager la mobilité artistique entre les pays africains et ceux du Moyen-Orient, ainsi que de développer leurs scènes musicales à l'international.
Selon les organisateurs, il y a également une réelle volonté de contribuer à l'amélioration de la condition des artistes du Sud et de renforcer les rapports Nord-Sud et Sud-Sud dans le domaine culturel et artistique.
Au programme de cette manifestation: des expositions, des speed-meetings, des rencontres professionnelles, des conférences, des projections de films documentaires et des «showcases». 30 artistes seront sélectionnés par le jury, dont les noms n'ont pas encore été dévoilés, annonce un communiqué des organisateurs, précisant que des artistes électros (DJ/ VJs) seront également sélectionnés pour se produire lors des after-midnight showcases. L'appel à candidatures pour la sélection officielle est ouvert et la date limite de soumission des candidatures est fixée pour le 31 mars prochain, précise le communiqué. Dans un format court – showcase de 40 minutes – destiné avant tout aux professionnels, les artistes pourront donner à voir ce qu'ils font mieux et de plus représentatif de leur création, dans des conditions live en public, relève-t-on.
Si les organisateurs ont, dès la première édition, opté pour l'organisation de cet évènement culturel d'envergure au Maroc, c'est surtout parce que le Royaume connaît, depuis quelques années, une importante évolution de son paysage culturel et musical. D'ailleurs, ses grands festivals de musique, dont beaucoup ont aujourd'hui une renommée internationale, en sont une preuve, tels Mawazine, Timitar, ou encore le Festival international des musiques sacrées de Fès. «La légitimité d'organiser ce Salon au Maroc s'impose», souligne le directeur du Salon, Brahim El Mazned. Et de poursuivre : «Le Maroc connaît depuis quelques années un rebond dans l'évolution de son paysage culturel et musical qui s'est concrétisé à travers l'organisation de grands festivals». «Ceux-ci ont gagné en maturité et connaissent un rayonnement international grandissant, allié à un très fort engouement populaire», explique-il.
Il est enfin à rappeler que chaque année, Visa For Music réunit plus de 2.000 artistes, professionnels et journalistes venus du monde entier. Le festival peut se targuer d'avoir permis à des artistes nationaux et internationaux de se faire connaître et de se produire sur des scènes dans les quatre coins du monde. Né du paradoxe du formidable dynamisme de la création artistique en Afrique et au Moyen-Orient d'un côté, mais de l'absence de visibilités de ses artistes de l'autre, Visa For Music s'est donné comme mission de leur offrir une tribune d'expression.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.