Rennes-Saint Etienne (3-0) : Naïf Aguerd buteur !    Botola Pro: le classement général    El Othmani sur la question du Sahara: « La position du Maroc ne souffre d'aucune ambiguïté »    Le marronnier de la participation des MRE aux élections    ONU: le Maroc lance un appel à la communauté internationale    Covid-19 : Sommé de démissionner, Moncef Slaoui se défend [Vidéo]    Ecoles publiques. Parents, rien ne vous oblige à payer la désinfection    Kénitra: une ambulance transportant des patients Covid-19 percute un arbre    Zamalek : Pacheco, le nouvel entraîneur, arrivé samedi, présent, dimanche, sur le banc !    Liban: le nouveau Premier ministre jette l'éponge    Lydec: des Casablancais dénoncent les factures « excessives » (VIDEO)    Les FAR lancent une plate-forme digitale dédiée aux revues    Compteur coronavirus : Remontada des contaminations 2.719 cas en 24H    Mouvement social de Jerada 2018 : le rapport timide du CNDH    Covid-19 : un scénario probable de croissance à 4% au Maroc dès la reprise mondiale    Coronavirus/grippe saisonnière : voici les différents symptômes à distinguer    Attaque à l'arme blanche à Paris: le principal suspect «assume» un acte dirigé contre Charlie Hebdo    AtlantaSanad Assurance, une nouvelle compagnie est née    Covid-19 et vaccins : Les scoops d'El Othmani    Industrie: Une banque de 100 projets mise en ligne    Une vidéo de l'arrivée de jeunes Marocains à bord d'une barque en Espagne émeut la Toile    Le Dirham s'apprécie face à l'Euro (du 17 au 23 septembre)    Scrutin 2021: déception en perspective pour les Marocains à l'étranger    Cherté des factures: les explications de l'ONEE    Livre et édition : Un soutien de 9,32 millions de DH débloqué au titre de l'année 2020    Sahara marocain: le chef de l'exécutif espagnol réitère son appel à une solution politique fondée sur le compromis    Côte d'Ivoire : la cour de justice africaine récuse le rejet de la candidature de Laurent Gbagbo pour la présidentielle    Voici le temps qu'il fera ce samedi    ONU : M. Bourita plaide pour un "système multilatéral de proximité, porteur d'efficacité et pourvoyeur de solutions"    À Safi, les autorités dévoilent des découvertes archéologiques    Grosse opération de la DGSN à El Jadida    Botola: voici le programme des dernières journées (FRMF)    Assouplissement des mesures restrictives dans une ville du Maroc    L'acteur Anas El Baz est devenu papa (PHOTO)    Barça : Messi tire sur le staff technique du club catalan    Le Liban peut ouvrir une voie nouvelle    A l'ONU, le président du Zimbabwe demande la levée des sanctions occidentales    Humayun ' s Tomb, le temple de l' amour qui a inspiré le Taj Mahal    Pierre Troisgros, chef visionnaire et figure d' une prestigieuse dynastie    L'écrivain Gabriel Matzneff définitivement privé d'aide publique    Les Spice Girls refont parler d' elles    Inondations au Sahel : au moins 112 morts et plus de 700.000 personnes affectées    Une nouvelle vidéo de Saad Lamjarred fait le bonheur de ses fans    Céline Dion : pourquoi est-elle si maigre ?    Paris: attaque à l'arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo    Liga : Jawad El Yamiq s'engage avec Real Valladolid    Rabat: l'ambassadeur US reçu par Abdellatif Hammouchi    Enzo Zidane au WAC: c'est pour bientôt !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





De retour en Afrique du Sud, Miss Univers "inspire" les jeunes Noires
Publié dans Libération le 17 - 02 - 2020

img class="responsive" style="display:none" src="https://www.libe.ma/photo/art/grande/42847796-35567382.jpg?v=1581932475" alt="De retour en Afrique du Sud, Miss Univers "inspire" les jeunes Noires" title="De retour en Afrique du Sud, Miss Univers "inspire" les jeunes Noires" / img class="not-responsive" src="https://www.libe.ma/photo/art/default/42847796-35567382.jpg?v=1581932486" alt="De retour en Afrique du Sud, Miss Univers "inspire" les jeunes Noires" title="De retour en Afrique du Sud, Miss Univers "inspire" les jeunes Noires" /
Ses cheveux crépus courts et son discours féministe font mouche en Afrique du Sud: jeudi, des centaines de jeunes ont acclamé la nouvelle Miss Univers, Zozibini Tunzi, qui a paradé de retour dans son pays, saluant en elle une source d'"inspiration" pour les jeunes filles noires.
Zozibini Tunzi, coupe naturelle, boucles d'oreilles bleu roi, robe aux imprimés africains flanquée d'une écharpe "Miss Univers", a salué, tout sourire depuis un bus à impériale, les badauds lors d'un tour d'honneur dans la capitale économique Johannesburg.
"Elle accepte et vénère ses cheveux naturels et on veut que nos enfants fassent de même", a expliqué une coiffeuse, Millicent Manyike, 28 ans, venue admirer la jeune femme couronnée en décembre aux Etats-Unis.
"Il est important pour nous les filles noires d'avoir une représentation de notre identité", a salué une étudiante de 18 ans, Lebogang Petje. "Elle est une inspiration. Je suis fière de voir une Miss Univers aussi naturelle", a-t-elle ajouté.
Après une tournée aux Etats-Unis et en Indonésie notamment, Zozibini Tunzi est rentrée ce week-end en Afrique du Sud. "Je ne savais pas que je serai Miss Univers parce que je ne pensais pas que ce soit possible pour une personne comme moi", a-t-elle expliqué, en référence à sa couleur de peau et ses cheveux courts.
"Je veux rassurer les gens. Ces cheveux sont aussi beaux que n'importe quels autres cheveux (...). Je veux que cela cesse de ne pas être normal". La Sud-Africaine de 26 ans se présente également comme une défenseur de la cause des femmes. "Une des choses les plus importantes" est "l'émancipation" des femmes, a-t-elle déclaré ce week-end.
Son statut de Miss Univers lui permet "d'éduquer les gens sur les violences faites aux femmes", s'est réjoui jeudi une de ses admiratrices, Lebogang Petje, vêtue elle-même d'un tee-shirt appelant à "Un monde sans viol ni violence".
Avec le couronnement de Zozibini Tunzi, "les filles noires peuvent rêver. Rien ne peut nous arrêter", a ajouté une Sud-Africaine de 35 ans, Athabile Nkatali. Le concours de Miss Univers "commercialise les femmes", mais la victoire de Zozibini Tunzi est "une prouesse pour une fille noire venue de la campagne", a-t-elle estimé.
"Jusque parce que vous êtes née à la campagne, que vous allez chercher l'eau, cela ne signifie pas que vous ne pourrez pas devenir un jour quelqu'un".
Zozibini Tunzi, originaire de la province rurale du Cap-Oriental (sud-est), a assisté jeudi soir au Cap (sud-ouest) au discours annuel de la nation du président sud-africain, Cyril Ramaphosa.
Les féminicides sont un fléau en Afrique du Sud, pays gangréné par la violence. Une femme y est assassinée toutes les trois heures et, chaque jour, la police enregistre 110 plaintes pour viol, selon des statistiques officielles.
Cyril Ramaphosa a récemment comparé le niveau des violences infligées aux femmes sud-africaines "à celui d'un pays en guerre" et lancé une campagne nationale de mobilisation contre ce fléau.
Lors du concours de Miss Univers, Zozibini Tunzi avait défilé avec une robe sur laquelle était cousue des messages d'amour écrits par des hommes sud-africains destinés aux femmes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.