Remaniement partiel : El Firdaouss nommé ministre de la Culture, Amzazi porte-parole du gouvernement    Coronavirus : Vivo Energy Maroc soutient les professionnels de santé    Pour une application stricte de l'obligation du port du masque    La BCP se mobilise pour accompagner le dispositif de soutien aux ménages    Le HCP appelle les entreprises à une adaptation des échanges de l'information économique    L'ombre d' une pénurie de médicaments plane sur l'Europe    L'engouement culturel à l'ère du confinement    Les pharmaciens déclinent leur vision de la réforme    Mesures exceptionnelles pour le bon déroulement des travaux de la session parlementaire    Gare aux contrevenants!    Obligation du port du masque de protection depuis hier    Session du printemps : Les parlementaires en mode crise    Casablanca : Une polyclinique CNSS mise à la disposition des autorités publiques    «Après la pandémie, la reprise serait très difficile»    La Suède rejette le confinement…    Nabil Benabdallah: «Il est temps de repenser le rôle de l'Etat»    PPS : L'amnistie royale, un geste généreux dans ces circonstances difficiles    Télétravail : Gare aux failles de sécurité !    Hicham Daoudi : «Pratiquement 60% de notre chiffre d'affaires est suspendu en ce moment»    Coronavirus : 21 nouveaux cas confirmés au Maroc, 7 nouvelles guérisons, mardi à 8h    Edito : Soldats invisibles    Pour accompagner les citoyens : Inwi se mobilise dans le contexte de crise    Khalid Ezzemani : «Nous partageons notre expérience avec d'autres pays du continent africain»    Changement de modèle ?    Le Premier secrétaire à la Fondation Fkih Titouani    « Les Casques bleus ne sont pas le remède, mais ils tiennent une place dans la lutte contre le Covid-19 »    Secousse tellurique de magnitude 3,2 dans la province de Figuig    Rooney : Les joueurs de foot en Angleterre sont des cibles faciles    City n'aura pas recours au chômage partiel    Youssef El Arabi : Le plus important est de rester à la maison pour empêcher la transmission du virus    Les médecins privés de Marrakech appelés à prêter main forte à ceux du public    Journée internationale du sport : TIBU Maroc annonce plusieurs actions    Driss Lachguar : La grâce Royale est hautement noble et humaine    Quand le poème se fait consolation au temps du coronavirus    Confiné en famille, Michel Drucker se rend utile    EST-WAC : le TAS rendra son verdict le 29 mai    Le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire de la LDC    Coronavirus : 40 marocains bloqués aux Maldives    Coronavirus : la France devrait connaître en 2020 sa plus forte récession depuis 1945    Un symbole de la mobilisation du monde sportif en faveur des valeurs de solidarité    Abdelkader Retnani : «Les éditeurs sont en confinement total, soit à l'arrêt à 80% du secteur»    Elisabeth II appelle à la résilience: «Nous vaincrons»    Quelle leçon nous apprend l'Histoire!    «La lecture, mon échappatoire!»    Football : Les clubs marocains dans le flou total    Grâce Royale au profit de 5.654 détenus    Assistance aux familles de nos compatriotes décédés en France et en Belgique    Les séries du ramadan à l'arrêt à cause du coronavirus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Japon considéré comme le premier employeur privé étranger au Maroc
Publié dans Libération le 19 - 02 - 2020

Le Japon est considéré comme étant le premier employeur privé étranger au Maroc, a indiqué, lundi à Rabat, le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj.
S'exprimant lors d'un dîner de networking organisé par la CGEM et le ministère délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, réunissant les entreprises marocaines et une délégation économique japonaise, M. Alj a fait savoir qu'un total de 71 sociétés japonaises installées au Maroc opèrent dans des secteurs stratégiques, tels que l'industrie automobile et les énergies renouvelables et emploient près de 40.000 personnes.
Le Japon est le 6e fournisseur et le 5e client asiatique du Maroc, a fait remarquer M. Alj, ajoutant que le Royaume du Maroc est le 4e fournisseur et le 8e client africain du Japon, rapporte la MAP.
Et d'enrichir que le commerce entre les deux pays représente 4,5% du volume des échanges entre le Maroc et l'Asie et 2,7% des échanges entre le Japon et l'Afrique. "Nos relations bilatérales sont excellentes et ont été développées de manière significative, notamment en termes d'investissements japonais", a-t-il relevé, ajoutant que le Maroc est en mesure de jouer un rôle primordial dans la stratégie japonaise sur le continent africain.
Appelant à identifier les opportunités et à éliminer les barrières afin d'assurer une meilleure présence des entreprises japonaises dans le Royaume, M. Alj a mis l'accent sur la nécessité de renforcer davantage la coopération économique avec le Japon.
De son côté, le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger Mohcine Jazouli a fait savoir que le Maroc et le Japon entretiennent des relations exceptionnelles marquées par une amitié profonde entre la famille Royale marocaine et la famille impériale japonaise.
Cette rencontre se veut une occasion pour explorer de nouvelles pistes de coopération entre le Maroc et le Japon, eu égard au développement que connaît le Royaume sous la vision éclairée de SM le Roi Mohammed VI, a-t-il dit.
"Ce dîner de networking ambitionne de mettre en relation les entrepreneurs des deux pays", a-t-il précisé, ajoutant que les représentants du secteur privé marocain sont déterminés à promouvoir leur partenariat avec leurs homologues japonais. Pour sa part, le vice-ministre japonais chargé des affaires étrangères, Shinichi Nakatani, en visite de travail au Maroc du 16 au 18 du mois courant, a indiqué que le Japon souhaite fortement améliorer et approfondir davantage ses relations économiques avec le Royaume. Cette visite s'inscrit également dans le cadre du suivi des efforts entamés lors de la conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique TICAD 7, a-t-il souligné, mettant en avant le souhait de son pays de resserrer ses échanges commerciaux avec le Maroc.
Le représentant du secteur privé japonais, Fukushima Masao, a fait savoir, de son côté, que son pays envisage de raffermir davantage ses liens avec le Maroc, notant que la visite de la délégation conjointe des secteurs publics et privés japonais a pour but d'explorer de nouveaux partenariats sur le marché marocain et africain. En 2018, les investissements directs japonais au Maroc ont atteint 1,56 milliard de dirhams (MMDH), faisant du Japon le 5e investisseur au plan national.
Le dîner de networking a été marqué par la présence d'une cinquantaine d'entreprises représentant plusieurs secteurs, à savoir les énergies, la finance, les industries, le BTP, le transport, la logistique, l'éducation et la santé.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.