Fureur de vaincre!    L'ambassadeur Hilale nommé facilitateur du processus de renforcement    L'Inter Milan sérieux prétendant pour recruter Messi?    Confinement : La Radio en vedette    L'Espagne dément avoir réquisitionné des médicaments destinés au Maroc    La CGEM et l'IFC s'allient en faveur des startups marocaines    Coronavirus : 1.346 cas de contaminations, l'inquiétude grandit    Pétrole: conférence décisive des pays producteurs    Frais de scolarité : le bras de fer écoles privées/parents d'élèves    «Guelsso f Dar»: nouveau single de Bouchra    HCP: Décélération de la demande intérieure au premier trimestre 2020    Le bilan s'alourdit, le monde à la recherche de réponses concertées    L'ancien président Rafael Correa condamné pour corruption…    Le groupe Avis Locafinance apporte son soutien aux professionnels de la santé    Outre les dons de ses membres, la FMSAR contribue au Fonds Covid-19    Coronavirus : Kia Maroc se mobilise pour sa clientèle    Rentrée parlementaire: Les textes prioritaires    Les universités diffusent des cours à la radio    S.M le ROI reçoit Amzazi et El Firdaouss    Lorie donne de surprenants conseils pour supporter le confinement en couple    Rejouer ou pas, le foot italien se déchire    Le Crédit Agricole du Maroc accompagne les Ramedistes pour faire aboutir le dispositif de soutien aux populations vulnérables    Lancement à Al Hoceima du Festival de la créativité à distance    La pandémie du Covid-19 renforce la nécessité d'établir des partenariats mondiaux et régionaux plus solides    Lévinas, le visage, l'humanité    Appel de la présidence du Ministère public à l'application stricte des dispositions sur le port du masque    La SERMP se réorganise pour la fabrication de respirateurs 100% marocains    S.M le Roi reçoit Saaid Amzazi et Othman El Firdaous    Driss Lachguar, lors de la rencontre virtuelle organisée par la Fondation Lafqui Titouani    L'enseignement à distance à l'ère du coronavirus    Vibrant hommage aux professionnels de santé    L'Europe ne s'entend pas sur la riposte économique à l'épidémie    La pandémie du Covid- 19 vue par deux économistes    Les Marocains bloqués à l'étranger sollicitent l'intervention du Roi    Les confessions de Benatia sur son passage à l'AS Rome    La culture, un réconfort en crise en période d'anxiété    A l'heure de la pandémie, la Pologne adopte le vote par correspondance…    Un concours à distance pour dénicher les jeunes talents de Taroudant et Tata    Confinement : l'Institut du monde arabe se virtualise et lance #LImaALaMaison    Une œuvre conçue en plein confinement : «Guelssou feddar», un nouveau single de la chanteuse Bouchra    L'engouement culturel à l'ère du confinement    Secousse tellurique de magnitude 3,2 dans la province de Figuig    « Les Casques bleus ne sont pas le remède, mais ils tiennent une place dans la lutte contre le Covid-19 »    Rooney : Les joueurs de foot en Angleterre sont des cibles faciles    Quand le poème se fait consolation au temps du coronavirus    Coronavirus : 40 marocains bloqués aux Maldives    Un symbole de la mobilisation du monde sportif en faveur des valeurs de solidarité    Football : Les clubs marocains dans le flou total    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nouveau coup de filet en Turquie contre le mouvement du prédicateur Gülen
Publié dans Libération le 19 - 02 - 2020

Les autorités turques ont émis mardi des mandats d'arrêt contre près de 700 personnes soupçonnées de liens avec le mouvement du prédicateur Fethullah Gülen, accusé par Ankara d'avoir ourdi une tentative de coup d'Etat en 2016.
Selon l'agence de presse étatique Anadolu, les enquêteurs sont à la recherche de 695 personnes, dont des militaires, des policiers et des employés du ministère de la Justice. Au moins 159 d'entre elles avaient été arrêtées mardi matin. Ces mandats d'arrêt ont été émis dans le cadre de plusieurs enquêtes à travers la Turquie.
A Ankara, le parquet a demandé l'arrestation de 467 personnes soupçonnées d'avoir organisé des tricheries lors d'un concours de la police en 2009 pour favoriser l'accession de sympathisants de M. Gülen à des postes à responsabilité, selon Anadolu.
Toutes les personnes visées par les mandats d'arrêt émis mardi sont soupçonnées d'être des partisans du mouvement du prédicateur Fethullah Gülen, accusé par Ankara d'être le cerveau de la tentative de coup d'Etat de juillet 2016. Installé aux Etats-Unis depuis une vingtaine d'années, M. Gülen nie catégoriquement tout lien avec la tentative de renversement.
Depuis le putsch avorté, les autorités traquent sans relâche ses partisans et ont déclenché des purges d'une ampleur sans précédent dans l'histoire moderne de la Turquie.
Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont été arrêtées et plus de 140.000 limogées ou suspendues de leurs fonctions. Les vagues d'arrestations se poursuivent à un rythme soutenu, près de trois ans après le coup d'Etat manqué, avec des coups de filet pratiquement chaque semaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.