DGSN: arrestation hollywoodienne aux environs de Casablanca    Lois électorales: Laftit change de méthode    BAM: l'économie marocaine se contracterait de 6,3% en 2020    Le commerce en réseau crée sa fédération    Prix à la consommation: Voici les plus fortes hausses    Covid19: Le tourisme encaisse des pertes par milliards    M6 interdite en Algérie    Covid19: Durcissement des mesures à Jerada    Incendie dans un dépôt à Casablanca: un riverain témoigne (VIDEO)    Bilan quotidien: Casa-Settat continue de s'accaparer la part du lion (Covid-19)    Covid-19, le virus dévastateur    Botola Pro D1 : Le FUS de Rabat terrasse l'OCS    Driss Lachguar réitère le soutien historique et de principe de l'USFP à la cause palestinienne    Evolution du Coronavirus au Maroc : 2.227 nouveaux cas, 105.346 au total, mardi 22 septembre à 18 heures    Raja: les transferts pour renflouer les caisses du club?    Le moment où Hamieddine est entré au tribunal (VIDEO)    Luis Suarez soupçonné de triche, le parquet ouvre une enquête    Malgré les critiques, Fati Jamali lance une nouvelle chanson (VIDEO)    Enseignement supérieur : Une rentrée universitaire bousculée, des étudiants décalés mais non recalés    Congrès extraordinaire du PJD à l'horizon    «The Moderator» : Un film sur la violence à l'égard des femmes    «Artcurial» présente le bilan de sa première année de présence au Maroc    Kénitra: un repris de justice ayant menacé des policiers interpellé    Youssef Amrani déplore «le non-Maghreb», un «gâchis économique, un handicap politique et une aberration historique»    L'OFPPT lance les travaux de construction de sa 5ème Cité des Métiers et des Compétences    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Le Maroc de l'ancien monde    L'effervescence des supporters envahit les réseaux sociaux    UFC: Khamzat Chimaev, le Khabib 2.0 !    Violeur en série. Des aveux à vous glacer le sang    RCAZ: Saïd Chiba démis de ses fonctions    Inédit : Des journalistes et universitaires arabes débattent avec des responsables et des journalistes israéliens    Au siège de l'AIEA, une fontaine marocaine s'offre un lifting    Cinéma. Nisrine Erraddi nominée à l'Académie de Sotigui    Une grande perte pour la recherche sur l'amazighe    Mme Fettah Alaoui: «La culture est un pilier majeur pour le tourisme marocain»    Entre le monde des Arts et l'univers des Lettres    Cameroun : dix ans de réclusion pour des militaires ayant abattu deux femmes et leurs enfants    Présidentielle en Côte d'Ivoire : le représentant de l'ONU appelle à la «retenue»    Au Mali, l'ex-ministre de la défense Ba N'Daou nommé président de transition    CORPS SECURITAIRE DE NOUVELLE GENERATION : LA METHODE HAMMOUCHI    Lesieur Cristal : Plus de 2 MMDH de chiffre d'affaires réalisés au 1er semestre    Tourisme : Marrakech affûte ses armes pour la reprise    Le produit net bancaire du groupe BCP s'est amélioré    Joe Biden. « 200 millions d'Américains morts du Covid »    Moha Ouali Tagma désigné membre de la délégation de haut niveau à l'OIF    Djokovic: « Nadal reste le favori pour Roland-Garros »    Reda Boudina expose sa démarche du graffiti    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Commission européenne salue les efforts du Royaume en matière de réformes fiscales
Publié dans Libération le 21 - 02 - 2020

La Commission européenne a salué, mardi, les efforts déployés par le Maroc en matière de réformes fiscales.
«La Commission européenne apprécie beaucoup les efforts entrepris par le Maroc pour éliminer toute contradiction entre les normes internationales et le système fiscal marocain», a souligné Paolo Gentiloni, commissaire européen en charge de l'économie, notant que «notre coopération à ce sujet a été et reste très étroite».
Interrogé par la MAP sur les raisons du maintien du Maroc sur la liste dite « grise» de la fiscalité au niveau de l'UE, le Commissaire européen a tenu à préciser que si le Maroc fait encore partie de cette liste, « ce n'est pas indicatif d'un manque d'engagement ou d'ambition dans ce sens».
En particulier, relève M. Gentiloni, «nous nous félicitons des réformes introduites par le Maroc via la loi de Finances 2020, qui amendent trois régimes fiscaux préférentiels qui avaient été considérés dommageables par l'Union européenne ».
«Si le Maroc n'est pas encore sorti de la liste grise, la raison est simplement que la commission européenne attend la finalisation de l'évaluation par l'OCDE du régime fiscal de Casablanca Finance City», a-t-il insisté.
Il a expliqué que «quand l'UE et l'OCDE évaluent en parallèle les mêmes mesures, la Commission européenne attend toujours la conclusion de la procédure par l'OCDE avant de formaliser sa décision», notant que «si l'OCDE conclut sa procédure comme prévu, il est fort probable que l'Union européenne sorte le Maroc définitivement de la liste grise lors de sa prochaine mise à jour en octobre».
Pour l'Union européenne, a-t-il poursuivi, le Maroc est beaucoup plus qu'un pays voisin. «C'est un pays ami et un partenaire clé dans de nombreux domaines», se disant «très optimiste que nous pourrons bientôt clôturer définitivement ce chapitre et nous concentrer sur l'approfondissement de notre partenariat».
Le commissaire européen a, par ailleurs, rappelé les engagements pris lors du dernier Conseil d'association Maroc-UE en juin 2019 qui a posé les jalons du «partenariat euro-marocain de prospérité partagée». Il a souligné que «l'idée est de travailler à une intégration économique progressive entre le Maroc et l'UE, ainsi qu'à un développement inclusif, équitable et durable».
L'objectif est également de renforcer l'intégration des chaînes de valeur, par exemple en promouvant la compétitivité, l'esprit d'entreprise et l'innovation ainsi que l'économie verte.
Il s'agira de mieux exploiter les possibilités offertes par la relation commerciale bilatérale, de relancer les négociations en vue d'un accord de libre-échange complet et approfondi sur la base des bénéfices attendus pour les deux partenaires et de s'orienter progressivement vers une convergence réglementaire, a ajouté le commissaire européen.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.